28 mars 2017

Mar-dites-moi, Gabriel

Gabriel Metsu et les Maîtres de la peinture de genre

 

téléchargement.jpg

  Nous évoquions, mercredi passé, la visite de l'expo-événement du Louvre, consacrée à Vermeer (voir chronique en ce blog)  L'occasion pour nous de découvrir la  merveilleuse huile sur panneau, signée Gabriel Metsu(1629- 1667) , compatriote et contemporain du "Sphinx de Delft", j'ai nommé, le Jeune homme écrivant une lettre ( dd+/- 1664-66) 

 

 Metsu.jpg

 Je vous le recommande vivement à votre attention 

Tandis que vous visiterez l'exposition:

 

 Vermeer et les Maîtres de la peinture du genre

Du 22 février au 22 mai 2017

Renseignements et réservations sur le site du musée  Louvre :http://www.louvre.fr/expositions/vermeer-et-les-maitres-de-la-peinture-de-genre 

Entrée par la Pyarmide

22 mars 2017

Vermeer et les Maîtres de la peinture du genre


téléchargement.jpg

C'est l'expo-événement de la rentrée de janvier,  au musée du Louvre. Elle est donc très visitée.... et pour la voir, il faut s'accrocher - Normal, me direz-vous, puisqu'il s'agit de tableaux....

En l'occurrence, douze tableaux de Johannes Vermeer (1632-1675), s'offrent aux yeux des visiteurs,  soit un tiers de la production du  célèbre maître hollandais , toutes scènes de genre, qui présentent la société- élégante-  de l'époque, dans la sphère privée de ses loisirs.  Une section est ainsi consacrée aux épistolières et missives amoureuses, nous l'évoquions, il y a très peu.

Parti est pris de confronter l'art du "Sphinx de Delft"-  ainsi fut qualifié Vermeer par le critique d'art français Théophile Toré -  à celui de ses pairs, peintres de genre également, de sortir son oeuvre de l'isolement dans lequel il fut par trop confiné. Le parcours de l'exposition - assez court - est scindé en sections thématiques de Pesée, Correspondances amoureuses, Epistolières, Duos, Invitation à la musique, Cordes sensibles,  Jeunes beautés, Variations, Mal d'Amour, Perroquets,  Dentellière,  Sublimation, La Nuit et le jour, Profils perdus et Tributs. 

Si le visiteur découvre, ébahi, les merveilles d'effets de lumière et de drapés des Lettre, Lettre interrompue, Jeune femme assise au virginal, Laitière et Géographe  il réalise que Vermeer n'est guère l'inspirateur de ces thèmes que l'on retrouve, notamment sous le pinceau de son aîné, Gérard Ter Borch (1608-1681)

Il le reconnecte - c'est le parti voulu - à ce Grand Siècle qui nous est si cher

Nous reviendrons sur le sujet, mardi prochain, nous pencherons sur le tableau de Gabriel Metsu, Jeune homme écrivant une lettre qui nous a pareillement séduite

 Vermeer et les Maîtres de la peinture du genre

Du 22 février au 22 mai 2017

Renseignements et réservations sur le site du musée  Louvre :http://www.louvre.fr/expositions/vermeer-et-les-maitres-de-la-peinture-de-genre 

Entrée par la Pyarmide

20 mars 2017

60 minutes avec Kheiron

KHEI_DEF-190x285.jpgVous souvient-il de Kheiron et de son magistral, merveilleux, sublime , Nous trois ou rien - Coup de coeur de votre blog préféré sous le lien :    http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2016/03/25/nous-trois-ou-rien-8586372.html

De là à  penser que vous allez passer soixante minutes avec lui .... et la salle du (petit) théâtre Le République, votre coeur ne contient plus sa joie et vous foncez Thalys pour l'aller rencontrer.

Drôle, déroutant, décapant, l'humoriste présente chaque soir un spectacle sur-mesure, puisant dans l'inter-activité soutenue de son public, la matière pour ses enchaînements.

Rien n'échappe à son regard perçant - normal, il est d'origine Iranienne -  ni à un humour décapant, décoiffant, hors tabou qui éprouve jusqu'à plus soif la capacité d'auto-dérision de ses victimes d'un soir....

Il faut oser

Il ose 

Et nous propose 

Une pose:

 

IMG_0087.JPG

Nous trois, on rit, hein!

Merci Kheiron pour cette convivialité assez inédite dans un spectacle qui chatouille la bienséance , réunissant spectateurs de tous bords en une pétillante bienveillance.

Voilà la performance

Apolline Elter 

 

Jusqu'au 1er avril  - ce n'est pas un pooisson - au théâtre Le République 

 26 place de la République - Paris IIIe

Réservations et horaires:

http://www.lerepubliqueparis.fr/ 

Tél 01 47 70 97 96

 

 

10 janvier 2017

Paris des femmes 2017 - En guise de bilan

Le théâtre des Mathurins accueillait, ces 6, 7 et 8 janvier, la 6e édition du Festival Paris des femmes, si cher à notre blog.

téléchargement.jpg

 Soutenue par ses amies , co-fondatrices, Michèle Fitoussi et Véronique Olmi (depuis Genève, pour cette dernière et les répétitions du spectacle Jakson Bay,  écrit et mis en scène par Stéphanie Blanchoud- je vous en reparle sous peu), Anne Rotenberg a repris, seule, la direction artistique du Festival . Mais elle aime, elle entend souligner l'implication de son équipe, rendant hommage à ses membres,  en début de chaque soirée.

A savoir: 
Direction éditoriale — Sylvia Minne
Théâtre des Mathurins — Stéphane Engelberg
Développement et production — Caroline Verdu
Direction administrative — Sophie Pascal-Lericq
Développement et mécénat — Virginie Licastro
Animation rencontres – Karine Papillaud
Coordination et logistique — Hélène Gilgenkrantz
Diffusion — Véronique Martin
Presse — Pierre Cordier
Technique — équipe Théâtre des Mathurins
Photographe — Francesca Mantovani
Graphisme — Romain Chirat

 Le bilan

En un mot, comme en cent, le Festival fut un succès total

Théâtre comble jusqu'en ses strapontins, écrivains de haute volée, interprètes d'envergure et metteurs en scène de talent font de ces trois soirées des moments d'exception, comme on en rencontre rarement

En quoi réside le secret de pareil succès? 

En deux mots comme en deux cents, cette fois: à la rencontre entre  l'exigence et du professionnalisme d'Anne Rotenberg et  l'implication sincère et généreuse de tous les intervenants.

Ce qui nous mène à plus de deux mots, vous avez raison

Et le public de croiser Leila Slimani (Prix Goncourt 2016), Nancy Houston, Sylvie Germain, Aurore Auteuil, Ariane Ascaride, Salomé Lelouch, Marianne Basler, Bernard Verley, ..... dans l'amène simplicité de talents supérieurs et d'un vrai dialogue avec le public,   de saluer des prestations nouvelles, époustoufflantes en une vibrante communion d'enthousiasme.

Moment fort aussi que les rencontres avec les auteurs, animées par la journaliste Karine Papillaud

IMG_0006.JPG

 

Photo ( de gauche à droite ) Karine Papillaud ( de dos), Aurore Auteuil, Leila Slimani, Nancy Houston, Isabelle Monnin et Sylvia Minne (directrice éditoriale) - rencontre de samedi 7 janvier à 18h30

Et les romancières - à part  Aurore Auteuil, comédienne et Nancy Houston, aucune d'elles n'est coutumière de l'écriture dramatique- d'évoquer leur expérience , confrontation avec les exigences du genre et d'un thème qui n'avait de scandale que le titre...

Une édition 2017 d'envergure

De toute haute facture

 Apolline Elter

 Les textes des dix pièces sont édités  en recueil auprès de l'Avant-Scène Théâtre

Nous y revenons sous (très) peu...

06 janvier 2017

PDF - En avant pour une sixième édition

 Ce week-end est signé, pour notre blog, pour vous,

pour tous les spectateurs

ravis et fidèles,

qui attendent ce rendez-vous annuel, 

du sceau de PDF

Point trop de mots

Je vous livre l'affiche, qui restera à celle du blog, tout le week-end durant

 

Belle et heureuse année 2017 !

 

 ET SI NOUS DÉBUTIONS L'ANNÉE ENSEMBLE ?

 ALORS, PENSEZ À RÉSERVER !

 

THÉÂTRE DES MATHURINS 

Vous pouvez réserver ici ou par téléphone au 01 42 65 90 00

 

VENDREDI 6 JANVIER  - 20h30 
mise en scène Richard BRUNEL

 

Dîner en ville (extraits) de Christine ANGOT
avec Jean-Baptiste ANOUMON, Emmanuelle BERCOT, Noémie DEVELAY-RESSIGUIER,  Jean-Pierre MALO

 

Patricia d'Aurore AUTEUIL
avec Aurore AUTEUIL

 

Le ventre des femmes de Leïla SLIMANI
avec Maika LOUAKAIRIM, Sara MARTINS, Samira SÉDIRA

 

 SAMEDI 7 JANVIER  - 20h30 
mise en scène Jean-Philippe PUYMARTIN

 

5h19 de Nancy HUSTON
avec Marianne BASLER, Manon COMBES, Bernard VERLEY

 

À plusieurs de Salomé LELOUCH
avec Manon COMBES, Brigitte ROUAN, Sylvain SOUNIER

 

Chaque seconde est une poignée de terre d'Isabelle MONNIN
avec Rachel ARDITI, Sol ESPÈCHE, Xavier GALLAIS

 DIMANCHE 8 JANVIER  - 19h
mise en scène Catherine SCHAUB

 

French cancan d'Ariane ASCARIDE
avec Raphaëline GOUPILLEAU, Tessa VOLKINE

 

Économie d'énergie de Sylvie GERMAIN
avec Sam KARMANN, Cristiana RÉALI

 

Le jour où Maud a sauté de Brigitte GIRAUD
avec Nicolas BRIANÇON,  Bénédicte CHOISNET

 

Le vrai scandale, c'est la mort de Marie NIMIER
avec Dominique GRAS, Marilù MARINI 

 RENCONTRE D'AUTEURES
animée par Karine PAPILLAUD

 

Samedi 7 janvier à 18h30 

avec Aurore AUTEUIL, Leïla SLIMANI, Nancy HUSTON, Isabelle MONNIN, Salomé LELOUCH

 

Dimanche 8 janvier à 17h

avec Ariane ASCARIDE, Sylvie GERMAIN, Brigitte GIRAUD, Marie NIMIER

 

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME EN PDF

 

www.parisdesfemmes.com

 

 

 

16 décembre 2016

PDF 6e édition

Il est un Festival cher à mon coeur

Vous le savez, chers visiteurs

Le Festival d'auteurEs de théâtre, Paris des femmes 

PDF, pour les intimes, les belles âmes

Rendez-vous, les vendredi  6, samedi 7 et dimanche 8 janvier, au théâtre des Mathurins (Paris VIII) .. après avoir dûment effectué vos réservations sur le site du théâtre (www.theatredesmathurins.com) On va se presser aux portillons,je vous le certifie.. 

Si Anne Rotenberg a désormais repris seule les rênes de la direction générale du Festivla  elle est assistée de Sylvia Minne, à la direction éditoriale et  Caroline Verdu, aux développement et production.

Placé sous le thème pétillant du scandale, PDF  présentera dix courtes pièces (1/2  heure chacune) commandées aux plumes et inspirations d'auteurEs prestigieuses - vous en jugerez d'après la liste ci-dessous - mises en espace,  interprétées par des professionnels de haute volée - vous en jugerez itou

Je cède d'emblée l'écran à la présentation issue du site de Paris des femmes

 téléchargement.jpg

Le 6, 7 et 8 janvier 2016 au Théâtre des Mathurins

 

10 pièces courtes inédites

Christine ANGOT, Ariane ASCARIDE, 

Aurore AUTEUIL, Brigitte GIRAUD,  

Sylvie GERMAIN, Nancy HUSTON, 

Salomé LELOUCH, Isabelle MONNIN, 

Marie NIMIER, Leïla SLIMANI

 

Mise en scène

Richard BRUNEL,

Jean-Philippe PUYMARTIN, 

Catherine SCHAUB

 

Avec

Jean-Baptiste ANOUMON, Rachel ARDITI, Marianne BASLER, Emmanuelle BERCOT, Nicolas BRIANÇON, Bénédicte CHOISNET,

Manon COMBES, Sol ESPÈCHE,

Xavier GALLAIS, Dominique GRAS,

Raphaëline GOUPILLEAU, Sam KARMANN, Maika LOUAKAIRIM, Marilù MARINI,

Sara MARTINS, Cristiana REALI,

Brigitte ROUAN, Samira SÉDIRA,

Sylvain SOUNIER, Bernard VERLEY,

Tessa VOLKINE



18 décembre 2015

Le Paris des femmes 2016

téléchargement (1).jpgDu 8 au 10 janvier prochain

Au théâtre des Mathurins (Paris VIII)

Cinquième édition du Festival d'auteures de théâtre

Rassurez-moi: vous n'avez pas attendu la publication de ce billet pour réserver les vôtres auprès de la gracieuse billetterie du Théâtre des Mathurins (+33 1 42.65.90.00)

Cher, carissimo choyé par notre blog, le Festival Paris des femmes, frappera les 8, 9 et 10 janvier prochain les cinq coups d'une nouvelle édition, placée sous le thème de "Crimes et châtiments"

A sa tête, le trio fondateur et fidèle: Michèle Fitouss, Véronique Olmi et Anne Rotenberg

Et un programme d'enfer

Jugez-en

PARIS-FEMMES-2016.jpg

TABLEAU PROGRAMMATION 2016 - JPEG .jpg

Je ne vous en dis pas davantage

Chaque minute compte, quand il s'agit de réserver ses places

AE

Site web du Festival: LEPARISDESFEMMES.BLOGSPOT.FR

WWW.FACEBOOK.COM/LEPARISDESFEMMES

06:18 Publié dans Agenda, Vie parisienne | Commentaires (2) |  Facebook |

02 août 2015

Fougue parisienne et zweiguienne

theiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpgRenouant avec son séjour parisien d'avant guerre, en l'hôtel Beaujolais, Stefan Zweig manifeste son amour de Paris, cette ville qui l'invite à la "flânerie"

 A Friderke Maria Zweig,

 [Lettre écrite depuis l’Hôtel Beaujolais, cachet de la poste: 26.1.1924]

« Fritzi chérie, je t’écris tard dans la soirée depuis ma splendide chambre – vue sur jardin, superbes portes provenant de l’ancien Palais royal.

(…)

Dieu que cette ville est belle ! Le soir, des nuées de lumières, un éclat sans pareil dans l’obscurité. Et puis cet air suave et doux – c’est tout l’air de ma jeunesse que je  respire avec cette odeur, je me penche à la fenêtre en ma propre compagnie. Et je suis resté assis à la terrasse d’un café en plein mois de janvier, la nuit, alors que 24 heures auparavant j’ étais encore transi jusqu’aux os dans un coupé. Bien des choses à toi ! Regarder le Palais royal depuis la  fenêtre, c’est bien trop beau pour dormir, mais à un moment ou à un autre, il le faut bien. Bien affectueusement à toi,

Stefan "

Stefan Zweig - Correspondance 1920-1931- Edition établie par Knut Beck et Jeffrey B. Berlin, trad. de l'allemand par Laure Bernardi, Grasset,  2003 - Le livre de poche, 2005,480 pp

 

10 janvier 2015

Le Paris des femmes - 4e édition - 2e soirée

téléchargement.jpg

La famille - en partie - vous a rejointe..

Il n'empêche, vous assisterez, ce soir, à la deuxième soirée d'un Festival cher à votre âme (Présentation, cliquer sur l'affiche du festival en vitrine du blog)

Orchestrée par Véronique Olmi, Michèle Fitoussi et Anne Rotenberg, la quatrième édition du Festival a pour thème, Le meilleur des mondes,  tout un programme décliné en trois soirées et rencontres (programme complet sur le site du Festival:  leparisdesfemmes.blogspot.fr , www.facebook.com/LeParisdesFemmes  

twitter.com/ParisdesFemmes ) 
 

Voici ce que nous réserve le spectacle de la soirée - une soirée qui commence dès 18 heures

SAMEDI 10 JANVIER
 
RENCONTRE LITTERAIRE - 
18H00
 Un  débat avec les auteures animé par Karine Papillaud.
Avec Nina Bouraoui, Sedef Ecer, Anne Giafferi, Stéphanie Janicot,,Lydie Salvayre,  Samira Sedira, Lucy Wadham
 
SPECTACLE – 2OH30
Mise en espace Eric Massé
Avec Christine Citti,  Fanny Cottençon,Pierre-François Garel, Hammou Graia, Najib Oudghiri, Camille Rutherford, Delphine Rich  
 
Otages de Nina Bouraoui 
Tu honoreras ton père et ta mère de Samira Sedira 
Parfaite de Lucy Wadham 
 

07:39 Publié dans Agenda, Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

09 janvier 2015

Le Paris des femmes - 4e édition

 

téléchargement.jpg

C'est décidé, ce jour, vous sautez dans le Thalys, débarquez à Paris, abandonnez famille et retrouvez ce grand rendez-vous de professionnalisme, de joie et d'amitié que représente le Festival Paris des femmes

Orchestrée par Véronique Olmi, Michèle Fitoussi et Anne Rotenberg, la quatrième édition du Festival a pour thème, Le meilleur des mondes,  tout un programme décliné en trois soirées et rencontres (programme complet sur le site du Festival:  leparisdesfemmes.blogspot.fr , www.facebook.com/LeParisdesFemmes  

twitter.com/ParisdesFemmes ) 
 

Voici ce que nous réserve le spectacle de la soirée

VENDREDI 9 JANVIER
SPECTACLE – 2OH30
Mise en espace, Jean-Philippe Puymartin
Danse, Aliashka Hilsum
Musique, Jean-Marie Bouvot
 
Avec Saïd Amadis, Jean-Christophe BarcMarianne Basler 
Agnès Jaoui, Jacques Lassalle, Sophie Rodrigues, William Nadylam
 
First Lady  de Sedef Ecer 
Ranger les Zumains de Stéphanie Janicot 
Zone de non droit de Amélie Nothomb
 
 Lieu: 36 Rue des Mathurins - 75008 Paris / 01 42 65 90 00 

12 décembre 2014

Le Paris des femmes - 4e édition

Fort du succès que vous lui connaissez - si vous êtes visiteur régulier de ce blog..- le festival d'auteuRes dramaturges, orchestré par le trio de choc et d'amitié, Véronique Olmi, Anne Rotenberg et Michèle Fitoussi, vous propose, les 9, 10 et 11 janvier  2015, sa quatrième édition.

Une édition placée sous le thème du "Meilleur des mondes" , déclinée de neuf pièces courtes signées Sedef Ecer , Stéphanie Janicot,Amélie Nothomb ,Nina Bouraoui, Samira Sedira, Lucy Wadahm, Anne Giafferi , Nathalie Kuperman et Lydie Salvayre, lauréate du Prix Goncourt 2014 (Pas pleurer, Ed. Seuil) 

 Les textes jaillis de plumes prestigieuses seront soutenus de l'interprétation de hautes pointures de la scène:  

Saïd Amadis, Jean-Christophe BarcMarianne Basler Agnès Jaoui, Jacques Lassalle, Sophie Rodrigues, Nicolas Vaude, Dominique Blanc, Fanny Cottençon,Pierre-François Garel, Hammou Graia, Najid Oudghiri, Camille Rutherford, Delphine Rich, Hélène Babu, Valérie Bonnetton, Christophe Bouisse, Laurence Colussi, Marilù Marini  
 
C'est dire comme je vous engage à vous rendre séance tenante sur le site du Festival parisdesfemmes.blogspot.fr et à réserver vos places (non numérotées) en la billetterie du théâtre des Mathurins (Paris VIII) 0033 (0)1 42 65 90 00,  écrin de rêve d'un Festival en tous points convivial
 
Apolline Elter 
 

06 novembre 2014

Paul Durand-Ruel - Le marchand des impressionnistes

Je vous parlai hier de la belle exposition consacrée à Paul Durand-Ruel  (1831-1922) et son "pari de l'impressionnisme", à découvrir, en ce moment (et jusqu'au 8 février 2015) au musée du Luxembourg (Sénat- Paris VI)

Historienne de l'art et digne descendante du célèbre "marchand des impressionnistes" Claire Durand-Ruel commente en un magnifique livret, nanti d'illustrations pliées,  prêtes à se déployer  (découvertes Gallimard - RMN- Grand Palais) le contexte de réalisation ou d'acquisition des principales oeuvres exposées.

Un excellent memento d'après visite guidée

Paul Durand-Ruel - Le marchand des impressionnistes, Claire Durand Ruel Snollaerts - Découvertes Gallimard / Rmn Grand Palais, oct 2014.

05 novembre 2014

Paul Durand-Ruel - Le pari de l'impressionnisme

affichepdr.jpg

La lecture de Chercheurs d'art  (Yann Kerlau , ed. Flammarion, mars 2014- billet de faveur en vitrine  du blog) vous aura convaincus de découvrir l'exposition consacrée au célèbre "marchand des impressionnistes".

Vous ne le regretterez pas.

Du 9 octobre au 8 février 2015, le musée du Luxembourg (Sénat) présente  quelque 250 toiles acquises et pour une part revendues,  sinon... rachetées par Paul Durand-Ruel (1831-1922) selon un parcours didactique et attrayant . Une bagatelle si l'on songe que l'appartement de la rue de Rome exposait pas moins de 300 toiles, faisant des lieux un musée ou une vitrine commerciale, selon le cas.

Visionnaire, téméraire et génial, ce bon père de famille catholique et tôt veuf achète par lots entiers les oeuvres de certains artistes, histoire d'en contrôler la cote. Sa frénésie acquisitive lui fait un temps frôler faillite; le crédit de l'Union générale et, par la suite,  un développement exponentiel  Outre-Atlantique de cette passion contagieuse font des galeries Durand-Ruel la plate-forme obligée du marché impressionniste.

Un pari hautement gagné.

 Paul Durand-Ruel. Le Pari de l'impressionnisme . Manet, Monet, Renoir...au Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard (Paris VI)

Ouvert tous les jours, de 10 à 19 h 

Visites guidées sur réservation

www.muséeduluxembourg.fr 

26 septembre 2014

Agenda

agenda.jpgSeptembre fut un peu lent au démarrage  - tel est notre sentiment - octobre l'évince déjà, proposant à notre agenda une foule de rendez-vous plus intéressants les uns que les autres.

Survolons-en quelques-uns. Je les recommande à votre intention.

 

Les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 octobre, ont lieu, à Paris, en l'hôtel Salomon de Rothschild, 11 rue Berryer, 75.008 Paris, les 3e Journées européennes des lettres et des manuscrits.

Voici un extrait du programme hautement recommandé par Jean-Pierre Guéno (et nous..!) de journées placées sous le thème du "temps de l'écrit",  nourri  de rencontres, tables rondes et lectures de tout haut niveau: 

" Le temps de l'écrit : il intègre aujourd'hui comme hier la dimension de l'instant, celle de l'urgence et celle de la durée, la dimension de l'actualité et celle de la permanence, les facteurs de l'histoire et ceux de l'oubli.

 Pendant trois jours, le thème du "temps de l’écrit" donnera la mesure aux tables rondes, au lectures, aux entretiens,  et à l'exposition éphémère organisée en exclusivité pour nos visiteurs et pour nos débatteurs.

 L'exposition éphémère  « Le temps de l’écrit » qui animera pendant trois jours l’hôtel Salomon de Rothschild, mettra en valeur des lettres et des manuscrits de Mozart, d’Hortense de Beauharnais, de Victor Hugo, de Musset, de George Sand, de Flaubert, de Proust, de Baudelaire, de Chateaubriand, de Gide, de Léon Bloy, de Valéry, d’Alain-Fournier, de Camus, de Bachelard, de Pierre Louis, de Max Jacob, de Mermoz, de Pissaro, de Monet, de Sisley, de Cézanne, de Renoir, de Bernoulli, de Marie Curie, de Niki de Saint Phalle, de Marguerite Yourcenar, d’Einstein, de Vian et de Brassens.

 Cette exposition rendra un hommage exceptionnel à Jacques Brel à travers un chapitre intitulé « Le temps de Brel ». Il y a tout juste 40 ans, en 1974, l’auteur de La valse à mille temps apprenait qu’il souffrait d’un cancer.

C’est alors qu’il décida de changer de vie et de quitter le monde du spectacle et de la chanson. Il acheta un voilier de 42 mètres de long avant de se faire opérer puis de traverser l’atlantique. Il se retira ensuite aux marquises avant d’enregistrer un ultime album en 1977 et de mourir en octobre 1978, alors qu’il n’avait pas 50 ans. "

 Ces journées sont co-organisées par le musée des lettres et manuscrits de Paris, l' Institut des lettres et manuscrits et la société Aristophil. Elles sont, soulignons-le, gracieuses d'accès.

 Renseignements complémentaires: www.journeesdeslettresetmanuscrits.fr

 Tél. : (0033 01 56 88 60 10

 *******************

téléchargement (1).jpg

 

Le 17 octobre, nous (la rédaction de l'Eventail) aurons la joie intense de recevoir la journaliste, Michèle Fitoussi, pour un déjeuner littéraire, au Cercle de Lorraine (Bruxelles) centré sur son récit, fabuleux, paru ce 24 septembre : La nuit de Bombay (Ed. Fayard/ Versilio)

Je vous invite à découvrir, demain, sur votre blog préféré, le billet de faveur que l'écrivain nous accorde et .. à vous inscrire à notre déjeuner littéraire via L'Eventail: fwallyn@eventail.be ( tél 02.774.42.00) ( la participation au déjeuner est de 45 €) 

 

******************

Et pour novembre..

Hommage  conjoint au dixième anniversaire du décès de Françoise Sagan (voir nos chroniques de la semaine) et à la création de Passa Porta (46 rue Antoine Dansaert, à Bruxelles) , l'association littéraire organise, le mercredi 5 novembre, à 20 heures, une soirée consacrée à la célèbre écrivain. Son fils, Denis Westhoff sera interviewé par Jacques de Decker, des extraits de l'oeuvre de Françoise Sagan, lus par Emilie Pothion

Renseignements: www.passaporta.be 

 

11:26 Publié dans Agenda, Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

06 septembre 2014

Paris est une fête

«  Il n’y a jamais de fin à Paris et le souvenir qu’en gardent tous ceux qui y ont vécu diffère d’une personne à l’autre. Nous y sommes toujours revenus, et peu importait qui nous étions, chaque fois, ou comment il avait changé, ou avec quelles difficultés – ou quelles commodités- nous pouvions nous y rendre. Paris valait toujours la peine, et vous receviez toujours quelque chose en retour de ce que vous lui donniez. Mais tel était Paris de notre jeunesse, au temps où nous étions très pauvres et très heureux. »

Prix Nobel de Littérature en 1954, Ernest Hemingway(1899-1961) séjourna à Paris au début des années 20, des années folles. Il y vivait avec Hadley Richardson, sa première épouse, rencontrant, au gré de cafés (littéraires), de la célèbre Closerie des Lilas,  des salons de Gertrud Stein et folles nuits parisiennes, ses compatriotes de la "Génération perdue", Francis Scott Fitzgerald, John Dos Passos.. Il garde de ces années de bohême et  relative pauvreté, un souvenir enchanté, la sensation d'une fête répétée.

Pour ma part, je vous invite à découvrir le dossier que L'Eventail de septembre consacre au Paris des années folles

Apolline Elter 

Paris est une fête, Ernest Hemingway, recueil traduit de l'américain par Marc Saporta, Ed. Gallimard 1964 (pour la traduction française) , Folio 1973, nombreuses rééditions.

21 mai 2014

Le Swann

Notre escapade en Paris littéraire se poursuit, ce jour, d'une découverte neuve et saisissante: celle de l'hôtel, Le Swann, situé rue de Constantinople (VIIIe) au coeur d'un quartier mélomane et luthier, riche, de surcroît en lieux de résidences proustiennes.Facade_03.jpg

Frais ouvert - fin 2013 - le bâtiment XIXe a joui d'une rénovation luxueuse confiée à l'architecte Aude Brugier, avec mandat de pousser loin la référence à Marcel Proust . Pari tenu grâce à l'investissement colossal consenti par Jacques Letertre, son propriétaire,  pur passionné de l'écrivain.

Voilà qui ne pouvait que nous  séduire et pour cause: 

Tandis que chaque étage - il y en a 6 - est dédié à un lieu-phare de La Recherche, Combray, Balbec, ... les 81 chambres rappellent chacune un personnage de l'oeuvre ou d'un artiste cher à Marcel Proust, cadres et livrets de présentation à la clef. Murs et vitres des salles de bain regorgent d'extraits choisis, de références épistolaires dont une lettre évoquant Baudelaire, une autre destinée à une jeune Américaine et à un rendez-vous: 

Suite_07 Page 10.jpgSemblable aux pages d'un livre déployé, en papier japon,  un lustre central diffuse une lumière tamisée; il est signé Jörg Gessner

De la verrière Art-déco qui surplombe les salons du petit déjeuner, à la réception et au coin bibliothèque, l'hommage à Marcel Proust est aussi raffiné qu'omniprésent:  quelque 500 ouvrages, en toutes langues, dont des éditions rares célèbrent l'oeuvre, tandis que des photos signées du de l'artiste russe Alexeï Vassiliev, des créations du couturier Jacques Doucet, citées dans La Recherche titillent la curiosité, avec en point d'orgue et d'entrée, un curieux panneau blanc, agrémenté d'une escabelle et d'une loupe: il s'agit tout simplement d'une reproduction  microscopique de l'intégrale de La Recherche par un collectif canadien..

Tableau_01.jpg

Quand je vous dis que j'ai été séduite...

Apolline Eter

Le Swann - Hôtel littéraire (Best Western)  - 15 rue de Constantinople - F- 75.008 Paris

Tél. + 33 (0)1. 45 22 80 80

www.hotel-leswann.com

Mantelet.jpg

Bibliotheque_08.jpg

21 janvier 2014

Le Paris des femmes 2014

Le Paris des femmes 2014 baissait rideau que déjà s'évoquait la perspective d'une nouvelle et quatrième édition.

téléchargement (2).jpg

 C'est que la direction artistique - le tonique et chaleureux trio formé par Véronique Olmi, Michèle Fitoussi et Anne Rotenberg - secondé d'auteurEs, de metteurs en scène, d'interprètes de haut vol - nous rendent désormais accros à la manifestation.  En témoignent les salles combles, strapontins dépliés, enthousiasme déployé, personnalités prestigieuses, passionnées, .. qui investirent le théâtre des Mathurins VIII) , trois soirées durant,  les 10, 11 et 12 janvier hélas écoulés.


L'après-midi de rencontres avec les auteurs animée par Karine Papillaud fut un moment fort du festival lui aussi:  j'eus le bonheur d'assister à la première partie qui interrogeait Carole Martinez, Blandine Le Callet, Fabienne Périneau, Véronique Olmi et Michèle Fitoussi, en toute convivialité.

Découvrons ce qu'en dit si joliment, Michèle Fitoussi:  

"Les rencontres de l'après midi du dimanche,  orchestrées par une magistrale Karine Papillaud, ont démontré une fois de plus le bon esprit et l'énergie de ce festival ou toutes ces auteures et non des moindres( !), ont parlé librement de leurs oeuvres, de leur création, de leurs doutes, de leurs envies. 

J'adore de plus en plus ces moments, ce sont de vrais petits bijoux d'interviews, où chacune parle avec une sorte d'abandon, sans trace de rivalité envers ses consoeurs. On a aussi beaucoup ri.."

J'adore et j'adhère moi aussi à cet état d'esprit

Votre envoyée spéciale, au Festival

Apolline Elter 

12 janvier 2014

Le Paris des femmes 2014 - 3e et dernière soirée

téléchargement (2).jpg

Troisième et dernier volet, ce jour 12 janvier de ce troisième Festival si cher à notre blog..

Le collectif artistique - Véronique Olmi, Anne Rotenberg et Michèle Fitoussi, nous ont mitonné un programme, dont le contenu..se passe tout simplement de commentaires..

Jugez-en:

RENCONTRES LITTÉRAIRES – 16H et 17H30

Animées par Karine PAPILLAUD
 
Avec Blandine LE CALLET, Carole MARTINEZ, Fabienne PERINEAU, Emilie FRECHE, Véronique OLMI, Delphine de VIGAN, Florence HUIGE, Karine TUIL, Alice ZENITER
 
LECTURES SPECTACLES - 19H

La Quarantaine de Karine Tuil
D'une infinie élégance de Alice Zeniter
Clémence ou comme si.. de Florence Huige
Mise en espace : Alexandre Zambeaux

 
Avec Fanny COTTENÇON, Vincent DISSEZ, Tadrina HOCKING, Matila MALLIARAKIS, Raphaël MEZRAHI, Fatou N’DIAYE, Didier TROUBOUL, Arnaud TSAMERE

 

Quand j'évoquais le superflu des commentaires....

Votre Apolline Elter

Le Paris des femmes . La Vie: modes d'emploi . Théâtre des Mathurins - 36 rue des Mathurins - 75.008 Paris

parisdesfemmes.blogspot.fr

05:45 Publié dans Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

11 janvier 2014

Le Paris des femmes 2014 - 2e soirée

téléchargement (2).jpgSi je vous dis que j'abandonne foyer - enfin pas vraiment - étudiante en examen - ça oui- pour me rendre à ce merveilleux Festival d'auteuRes de théâtre,  me taxerez-vous de monstre? 

Z'auriez raison.

Peut-être.

Mais quand vous examinerez le menu de la soirée.

Peut-être vous me comprendrez.

A savoir:

Le samedi 11 janvier

CONFERENCE – 17H
Animée par Karine PAPILLAUD
 
Quand les auteurs écrivent pour des comédiens : la naissance des emplois (au théâtre, du 18e au 20e siècle)
Avec Julia de GASQUET, comédienne et historienne du théâtre
 
LECTURES SPECTACLES - 20H30


Merci de Delphine de Vigan
Des baisers, pardon de Véronique Olmi
Bancale de Emilie Frèche
Mise en espace : Murielle Magellan

Avec Isabelle CARRE, Arié ELMALEH, Jean CHAVOT, Océane ROSE MARIE, Lara SUYEUX, Clémentine YELNIK

 

Ma fougue, je crois, vous comprendrez

Apolline Elter

Le Paris des femmes . La Vie: modes d'emploi . Théâtre des Mathurins - 36 rue des Mathurins - 75.008 Paris

parisdesfemmes.blogspot.fr

06:44 Publié dans Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

10 janvier 2014

Le Paris des femmes 2014 - Feu vert pour la 3e édition

téléchargement (2).jpgIl est arrivé, le jour que vous attendez depuis ..362 jours et un même nombre de nuits. Cette 3e édition de Paris des femmes  - Festival d'AuteurEs de théâtre démarre, ce soir, sous les meilleurs auspices, de thème, pièces et distribution (cliquer sur l'affiche en vitrine du blog)

Que nous réserve le programme de la première soirée.

Trois lectures-spectacles, dès 20 h30,  d'une demi-heure, chacune, c'est le principe du Festival.

A savoir: 


Les épines de la terre de Carole Martinez
Savoir Vivre de Blandine Le Callet
Je ne serai plus jamais vieille  de Fabienne Périneau
Mise en espace : Jean-Philippe Puymartin

Avec Clothilde MOLLET, Mathilde WAMBERGUE, Patrick RAYNAL, Sophie MOUNICOT, Dimitri RATAUD, Sophie RODRIGUES

Peut-être est-il encore loisible de réserver vos places, si vous ne l'avez fait

Je vous engage à contacter le Théâtre des Mathurins (36 rue des Mathurins - Paris VIII: 01.42.65.90.00

parisdesfemmes.blogspot.fr

06:31 Publié dans Agenda, Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

24 mars 2013

La scène des auteurs - Salon du Livre de Paris

url.jpgLa scène des auteurs (Z 82) rallie décidément nos faveurs.

Vous pourrez y rencontrer, ce jour, outre Joël Dicker ( à 12h30), Tatiana de Rosnay, à 14h30.

Ecrivain de langue française et anglaise à la fois, "franglaise" comme elle se qualifie elle-même, Tatiana de Rosnay publie, ce 21 mars, aux Editions Héloïse d'Ormesson, A l'encre russe.

Nous vous en donnerons sous peu un compte rendu de lecture

Salon du Livre de Paris - Porte de Versailles ( de 10 à 19h, ce dimanche) - demain matin sera réservé aux professionnels - l'après-midi se rouvrira au public avant que de fermer la porte de l'édition 2013

www.salondulivreparis.com

Votre envoyée spéciale

AE

23 mars 2013

Jérôme Ferrari au Salon du Livre de Paris

url.jpgDeuxième jour du salon, placé, c'est sûr, sur le signe de l'affluence

Surtout que Jérôme Ferrari -Prix Goncourt 2012 pour son Sermon sur la chute de Rome (voir chronique en vitrine du bog) sera présent non seulement en dédicace mais aussi à un entretien, à 14h30, en la Scène des Auteurs (Z82).

Je vous en livre l'argument, extrait du site du Salon

 

 

Présentation :

La tentation est grande pour certains de s'inventer un univers, d'y apposer leurs propres règles, et de croire échapper ainsi aux tremblements du monde. Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, rapporte une tentative de ce genre dans son Sermon sur la chute de Rome.
Mais peut-on être à soi son propre démiurge ?
Rencontre avec Jérôme FERRARI (Actes Sud)
Animée par Jean BIRNBAUM (Le Monde)
 
En savoir plus sur http://www.salondulivreparis.com/A-la-une/Conferences-/-A...

 

A demain

AE 

 

 

22 mars 2013

le Salon du Livre de Paris

url.jpgComme annoncé (voir billet d'hier, jeudi ) nous pointerons chaque jour une rencontre - conférence qui nous paraît digne d'intérêt.

L'hommage à Henry Bauchau, notre merveilleux compatriote, décédé juste avant son anniversaire centenaire nous paraît hautement recommandable.

Il a lieu à 12h30, en la Scène des Auteurs (Z82)

En voici la présentation, extraite du site du Salon du Livre:

 

Le 21 septembre 2012 s’éteignait une grande voix de la littérature francophone. Psychanalyste, poète, dramaturge et romancier belge, Henry Bauchau a poursuivi jusqu’à son dernier souffle une œuvre riche et sensible, excellant à saisir la vibration poétique du monde. Hommage à celui qui, dans son grand âge, prenait la plume sous les traits d’un enfant rieur.
Avec Myriam WATTHEE DELMOTTE, Werner LAMBERSY, Jean-Luc OUTERS
Animé par Philippe DELAROCHE (Lire) en partenariat avec Centre Wallonie Bruxelles
En savoir plus sur http://www.salondulivreparis.com/A-la-une/Conferences-/-Animations/Zoom-Conference,Hommage-a-Henri-Bauchau.htm#AfmgCjiZuUwCLWOi.99

12 janvier 2013

Paris des femmes - deuxième jour

 Deuxième jour de cette deuxième édition, qui vous attend,  dès 17 heures, au  théâtre des Mathurins (35 rue des Mathurins - Paris VIII)

Vous assisterez gracieusement  aux rencontres avec les auteurs et au débat animé par Karine Papillaud, journaliste bien connu du Festival de Grignan

Le spectacle de 20 h30 propose quatre textes mis en espace par Murielle Magellan (  pour mémoire , l'heureuse attributaire du prix du deuxième roman pour Un refrain sur les murs - voir sur ce blog)

- Un ange passe, d'Anne Dodemant

- La Relève, de Léa Domenach

- Au bout du monde...à droite, de Delphine de Malherbe

- Partie de chasse de Véronique Ovaldé

Si j'étais vous, je tenterais les quatre coups....

AE

Théâtre des Mathurins (Paris VIII)

07:55 Publié dans Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

11 janvier 2013

Paris des femmes I

 Le jour J est arrivé qui ouvre, dès 20 h 30, larges, les portes du théâtre des Mathurins (35 rue des Mathurins - Paris VIII) et celles de la deuxième édition du Festival d'auteures féminins, Paris des femmes.

S'il n'est plus besoin de vous en présenter le principe (se reporter au besoin aux billets d'agenda), ni le thème, "De bruit et de fureur" , il me faut vous détailler le programme de chaque jour et insister sur le côté très démocratique du prix des places  12 € par soirée - 24 € pour le pass intégral ( 8 € pour les étudiants, notamment) et leur nécessaire  réservation auprès du théâtre.

Placé sous la direction de Véronique Olmi, le collectif artistique rassemble également Michèle Fitoussi et Anne Rotenberg, par ailleurs directrice artistique du Festival de la correspondance de Grignan. .. Un trio particulièrement cher à notre blog qui s'assortit de l'aide logistique  de Julia Olmi (fille de la romancière), laquelle signe ce soir, un texte au titre prometteur de Déesse ex Machina..

Michèle Fitoussi a adapté Mango (d'Eve Ensler, auteure des célèbres Monologues du vagin) ; Sabryna Pierre signe Scandaleuse, Aline Reviriaud, Le Veilleur de Fukushima.

Rendez-vous demain pour le programme de la deuxième soirée

AE

05:54 Publié dans Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

04 janvier 2013

Le Paris des femmes 2013

 

agenda.jpg

Bis repetita placent mihi ...:   Fort du succès engrangé par sa première édition, Paris des femmes, le festival théâtral dirigé par Véronique Olmi, avec la collaboration de Michèle Fitoussi et Anne Rotenberg signe une nouvelle édition, placée sous le thème "De bruit et de fureur". Il aura lieu les vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 janvier, selon un programme que je vous livre ci-dessous, avant que d'y revenir, chaque jour, lors des Festivités:

 

le-paris-des-femmes.jpg

 

06:33 Publié dans Agenda, Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

28 décembre 2012

Le Paris des femmes - deuxième édition

 

agenda.jpg

Tandis  que vos agendas se referment doucement sur 2012, je vous propose de les ouvrir sur une perspective treize engageante.... Fort du succès engrangé par sa première édition, Paris des femmes, le festival théâtral dirigé par Véronique Olmi, avec la collaboration de Michèle Fitoussi et Anne Rotenberg signe une nouvelle édition, placée sous le thème "De bruit et de fureur". Il aura lieu les vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 janvier, selon un programme que je vous livre ci-dessous, avant que d'y revenir, chaque jour, lors des Festivités:

 

le-paris-des-femmes.jpg

 

06:11 Publié dans Agenda, Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

05 mai 2012

D'un pavillon, l'autre...

Le jour se levait, timide, sur Paris , en ce jeudi 3 mai, lendemain d'un débat très (at)tendu...

L'occasion pour nous de découvrir, niché dans le quartier de l'Elysée, un hôtel au concept ..fabuleux, Le Pavillon des Lettres.

images.jpg

Dédié à la littérature, l'hôtel conjugue le luxe et le raffinement des Small Luxury Hôtels of the World dont il répond, affichant dans sa décoration sobre et élégante, des allusions subtiles et artistiques au monde des lettres. En témoignent l'empiètement de l'autel de la réception, la ferronnerie ajourée d'un texte, sorte de rideau, qui signe le passage à la salle à manger - discrètement dotée d'une bibliothèque de de la Pléiade-  et le panneau métallique bombé, d'apparence rouillée, signé Pierre Gaucher, embouti d'un texte rédigé à l'envers.

HPL_CH4%255B1%255D.jpg

Au nombre de 26, les chambres sont chacune dévolues à un écrivain majeur de la littérature internationale, d'Hans Christian Andersen à Emile Zola, selon un principe alphabétique littéralement observé. Des I-Pad et livres-papiers sont mis à la disposition des hôtes, qui leur permettent de converser avec  l'auteur dont ils occupent la chambrée.  

Imprimés au pochoir des extraits d'oeuvres chapeautent les têtes de lit, préludes à un sommeil inspiré, dans un décor majestueusement sobre,  axé jusque dans ses sanitaires de pointe, sur un confort optimal.

Il ne fait pas de doute que nous reviendrons sur le sujet, conquise par l'excellent accueil que nous a réservé Jérôme Chevalier, Président de l'Hôtel. Un Pavillon inauguré en novembre 2010, dans la fratrie des Pavillon de la Reine (Place des Vosges) et  Petit Moulin (Marais).

agenda.jpg

Un Pavillon des lettres attentif aux ...correspondances artistiques:

Tendus de toile de lin, les panneaux des couloirs et escaliers accueilleront, du 10 mai au 10 juin prochain, en partenariat avec la Séraphine Galery,  une exposition de photos d'art, signée Bernard Lavigne, intitulée "Correspondances"

Renseignements pratiques:

Le Pavillon des Lettres - 12 rue des Saussaies - 75.008 Paris

Tél.: 0033.(0)1.49.24.26.26

www.pavillondeslettres.com

@: contact@pavillondeslettres.com

 

 

14 avril 2012

Miscellanées et histoires insolites de Paris - Les coulisses des exploits (IV)

Terminons la semaine pascale (et parisienne) sur une touche radieuse et passionnante:

Faisant sienne la devise hugolienne selon laquelle « Respirer Paris, cela conserve l’âme », la pétillante journaliste Delphine Gaston nous propose une 9782352882077.jpg« balade originale dans les coulisses de la Ville Lumière », répondant à ces mille et une questions que vous ne  vous posez peut-être pas mais dont la réponse assouvira à l’envi votre curiosité: l’aide écologique apportée par les deux millions de petits rats qui, s’ils ne répètent plus à l’Opéra, engloutissent chaque jour un volume énorme de déchets organiques, la liste des arbres plantés par les premiers ministres dans le parc de l’Hôtel Matignon – avec mention pour le cornouiller des pagodes introduit en 2007 par François Fillon -  la noyade, en 1993,dans les eaux de la Seine, de la mythique piscine Deligny,   la visite virtuelle  de l’effroyable petit musée des horreurs (Ve), du Panthéon (Ve) ou du très médiatique Père Lachaise  (XXe), les mesures exactes de la plus longue et de la plus courte rue de Paris - cette dernière,  nommée rue des Degrés , longue de 5,75m est  constituée d’un unique escalier de 14 marches – sans oublier la lettre ouverte cosignée par un certain Charles Garnier pour s’opposer à la l’érection de Tour de M. Eiffel. L’architecte n’avait sans doute  pas digéré de devoir payer sa place, en deuxième loge, lorsqu’il fut convié à l’inauguration de son opéra…

AE

Miscellanées et histoires insolites de Paris, Delphine Gaston, recueil, City Editions, 2009, 196 pp, 15 €

06:43 Publié dans Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |

12 avril 2012

Les coulisses des exploits (IIi): Le musée Nissim de Camondo

arton74.jpg3. En bordure du Parc Monceau, le Musée Nissim de Camondo.

Ce petit bijou, à découvrir, de toute instance, sera le troisième volet de notre série - à succès -  parisienne

Surnommés les « Rotschild de l’Est », les banquiers d’origine stambouliote, juive séfarade Abraham-Béhor et Nissim des Camondo s’installent à Paris, sous le second Empire, dans deux hôtels mitoyens de la rue de Monceau. 

 Fils de Nissim, le comte Moïse de Camondo, hérite en 1911 de l’hôtel qu’il fait reconstruire à grands frais et avec les équipements dernier cri de la modernité,  pour y abriter l’impressionnante collection de meubles et œuvres du XVIIIe siècle qu’en collectionneur avisé, il a déjà rassemblée.

La mort de son fils Nissim, lors d’un combat aérien durant la Première Guerre mondiale l’incite à léguer ce bien inestimable à l’Etat, sous condition de le baptiser du nom de son fils défunt et de laisser meubles et objets à leur emplacement d’origine.  D’où l’impression, à l’instar du musée new yorkais de la Frick Collection -dont il soutient la comparaison -  de visiter une maison encore en fonction. Moïse avait également affecté, par disposition testamentaire, une somme destinée à l’entretien de l’immeuble et au respect de ses volontés.

 Ce dévouement mécène au service de l’Etat, ne sauvera pas sa fille Béatrice, son gendre, le comte Léon Reinach et leurs deux enfants, Fanny et Bertrand de la déportation et de la mort au camp d'Auschwitz - Birkenau.

9782070410514FS.jpgL’écrivain Pierre Assouline a consacré au sujet un essai remarquable, disponible aujourd’hui, en collection Folio : Le dernier des Camondo (1997)

Apolline Elter

Informations pratiques : Hôtel Camondo – 63, rue de Monceau – 75.008 Paris – Tél. 0033 1 53 89 06 50 – www.lesartsdecoratifs.fr Visites du mercredi au dimanche, de 10h à 17h30.

 

06:27 Publié dans Vie parisienne | Commentaires (0) |  Facebook |