Web
Analytics Made Easy - StatCounter

13 juin 2014

Entre les lignes et les tranchées

téléchargement.jpgUne belle, riche et didactique  exposition se tient, en ce moment au Musée des Lettres et manuscrits de Paris, qui fait battre le coeur de la Grande Guerre, de la vie quotidienne des tranchées, quelque 1500 photographies, lettres et carnets de bord à l'appui. 

Une exposition qui fait la part belle à la richissime collection de photos et documents manuscrits des frères Roux - Joseph et Loys- prêtres, fantassins et "infirmiers reporters".

Une exposition qui fustige les idées reçues, de la genèse du conflit jusqu'à son dénouement en "trompe l'oeil". Jusqu'en juillet 1918, l'issue de la guerre semble, en effet, favorable aux Allemands.  L'Armistice résonne comme une "défaite" pour la France, le traité de Versailles, comme un "acte de guerre".

 Avis de mobilisation - daté de ...1904! - ,  rapports des tranchées, viewmasters en 3 D, cartes postales de propagande,  lettres des poilus à leurs familles - notamment celles de Maurice Drans - jalonnent un parcours décliné d'une belle pondération des événements

Magnifique, le catalogue de l'exposition, co-édité par les éditions Gallimard, soutient le propos d'illustrations nombreuses, inscrit la Première Guerre dans le basculement tangible de la Belle époque dans le XXe siècle:

" La Première Guerre mondiale achève de faire basculer le monde dans le XXe siècle. Elle accélère en Europe le basculement d'un monde rural vers un monde urbain, d'un monde artisanal vers un monde industriel, d'une  société traditionnelle vers un monde gouverné par le pouvoir de l'économie et de la finance. En brassant les populations, les générations et les classes sociales, les gens des villes et ceux des campagnes, ceux de la métropole et ceux de son empire colonial, elle produit une incroyable effervescence qui contribue à transférer la violence militaire des champs de bataille sur le terrain des revendications civiles et sociales

Commissaire de l'exposition, auteur de l'ouvrage, co-signé par Gérard Lhéritier, Jean-Pierre Guéno sera l'invité  du Festival de la correspondance de Grignan, samedi 5 juillet prochain , d'une rencontre littéraire,à 10  heures,  en la Cour des Adhémar, intitulée "1870-1914, le chaudron de l'Apocalypse"  et d'une lecture  par Jacques Frantz à 12h15 (Cours Sévigné) du texte qu'il a librement adapté,   Belle époque? Le chaudron de  L'Apocalypse (Ed. Triartis).

Les rencontres seront précédées d'un petit déjeuner en L'Epistolière (Grillon) qui se profile, passionnant.. Nous reviendrons sur le sujet, cela ne fait l'ombre d'un doute

Entre les lignes et les tranchées 

Musée des lettres et manuscrits

222 bd Saint-Germain - Paris (VI)

Jusqu'au 31 août

http://www.museedeslettres.fr/

 

Entre les lignes et les tranchées - Photographies, lettres et carnets 1914-1918, Jean-Pierre Guéno et Gérard Lhéritier, beau livre, Ed. musée des lettres et manuscrits  / Gallimard, avril 2014, 280 pp, 29 €

18 avril 2014

Le tour du monde en 80 lettres

 

téléchargement.jpg

 

Est-il meilleur prélude aux vacances - d'été - au week-end - pascal - que l'invitation que nous propose le Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles (Galerie du Roi, 1 - 1000 Bruxelles), d'un tour du monde épistolaire. 

Missives de George Sand, à Majorque, de Jean Cocteau, à New York,Henri Michaux, en Chine, Jacques Brel, aux Iles Marquises, Sarah Bernhardt à Istanbul,  côtoient les polaroïds mexicains d'Hugo Claus,  les manuscrits et ouvrages reliés de Jules Verne, bien évidemment.

Une belle scénographie, signée Estelle Gaudry, une bien attrayante  invitation au voyage..

A noter que l'exposition est parrainée par Sam Deltour, explorateur et psychiatre et entend promouvoir l'asbl "Move to Sport", focalisée sur la mobilité des personnes atteintes de la sclérose en plaques

.AE

Le tour du monde en 80 jours - Du 2 avril au 31 août - Musée des lettres et manuscrits - Galerie du Roi, 1 à 1000 Bruxelles - Tél 02.514.71.87 - www.mlmb.be 

12 février 2014

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime

Je vous avais promis de revenir sur le sujet d'une exposition qui déploie des ardeurs de saison au musée des lettres et manuscrits de Bruxelles ( compte rendu de la visite: cliquer sur le couverture en vitrine du blog) .

 

9782845974791.jpg

  Extraite du  bel ouvrage établi pour l'occasion, cette pensée de Fernando Pessoa:

" Les lettres d'amour, si l'amour existe, doivent être ridicules.

 Mais au bout du compte: 

ce sont les gens qui n'écrivent jamais de lettres d'amour qui sont ridicules."

A méditer

Et à écrire de superbes, splendides, enflammées missives d'amoour

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime - 

Correspondances amoureuses

Du 11 décembre 2013 au 16 mars 2014 - 

Musée des Lettres et manuscrits de Bruxelles

Galerie du Roi, 1  1000 Bruxelles

www.mlmb.be

Info@mlmb.be

Tél. + 32 (0) 2. 514.71.87

13 décembre 2013

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime

9782845974791.jpg

Une très belle exposition s'est ouverte, ce mercredi 11 décembre , au Musée des Lettres et manuscrits de Bruxelles, qui a trait,... bel attrait, à la correspondance amoureuse.  

Pas de doute votre Saint-Valentin résonnera de mille feux et de tant de déclarations, inspirées, avec bonheur,  d'extraits de correspondances illustres: 

"Je voudrais pouvoir tirer mon coeur de ma poitrine pour te le donner. Je suis fou d'amour pour toi", écrit Léon Bloy à Jeanne Molbech. Celui même, écrivain, journaliste qui offre à l'exposition son exergue : "Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime." 

De Juliette Drouet à Victor Hugo, Frédéric Chopin à George Sand, Alfred de Musset à... Caroline Jaubert, Emile Zola à Jeanne Rozerot, Sacha Guitry à Yvonne Printemps, Jean Cocteau à Nathalie Paley, à Jean Marais, Apollinaire à Lou,  Marcel Cerdan à Edith Piaf, Brigitte Bardot à Jacques Charrier,  Antoine de Saint-Exupéry à ..une inconnue, les missives s'égrènent, s'effeuillent,  s'enflamment  et se découvrent selon une scénographie  thématique,  trilingue français -néérlandais, anglais, soignée, particulièrement réussie. 

Elle est le fruit d'une collaboration active entre le musée de Paris et celui de Bruxelles, supervisée  par  Jean-Pierre Guéno, Pascal Fulacher et Estelle Gaudry, coordinatrice de l'exposition.

Un très beau livre soutient l'exposition, édition de correspondances amoureuses, établie et commentée par Dominique Marny :  Je n'ai rien à dire sinon que je t'aime,  Co-édition Textuel - musée des Lettres et manuscrits,  avec le soutien de la Fondation de la Poste, déc. 2013, 196 p, 39 €

Après un léger passage à vide, cette année 2013, , le magnifique musée des lettres et manuscrits de Bruxelles, reprend son souffle, les flambeau et  lustre radieux des premières expositions.  

Je n'ai rien à vous dire sinon que je vous en conseille la visite

Apolline Elter

 

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime - 

Correspondances amoureuses

Du 11 décembre 2013 au 16 mars 2014 - 

Musée des Lettres et manuscrits de Bruxelles

Galerie du Roi, 1  1000 Bruxelles

www.mlmb.be

Info@mlmb.be

Tél. + 32 (0) 2. 514.71.87

10 décembre 2013

Jean Cocteau le magnifique

téléchargement.jpg Une belle exposition se tient en ce moment, au musée des lettres et manuscrits (Paris) , consacrée à Jean Cocteau et au cinquantième anniversaire de son décès, le 11 octobre 1963

Orchestrée par Dominique Marny, petite-nièce du poète et Pascal Fulacher, l'exposition est soutenue d'un merveilleux catalogue publié par le musée et les éditions Gallimard.

Abordé sous ses faces de romancier, dramaturge, cinéaste, dessinateur et poète - la casquette qu'il revendiquait avant tout - d'ami,  amant et la symbolique du miroir omniprésente dans son oeuvre,  Jean Cocteau rayonne d'une incroyable présence à travers photos,  lettres, manuscrits, ratures,  autographes,  dessins d'illustrations, affiches  et diffusion en boucle d'extraits de ses films.

Sensuelle et protéiforme, son écriture virevolte sur le papier à l'instar d'une imagination en perpétuel mouvement.

 

Une personnalité riche et complexe

Jean Cocteau le magnifique. Les miroirs d'un poète,  Pascal Fulacher et Dominique Marny, beau livre, Ed. Mlm et Gallimard, oct 2013, 180 pp, 29 €

L'exposition du musée des lettres et manuscrits a lieu jusqu'au 23 février 2014

222 bd Saint-Germain - Paris VII

www.mlm.fr 

 

14 juin 2013

Rops, Ensor, Magritte

 

La nouvelle exposition temporaire du Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles invite les peintres, Monet, Manet, Van Gogh, Delacroix,  Toulouse-Lautrec mais aussi Rops, Ensor, Magritte, à la table de leurs correspondances intimes. Et c'est précisément l'attention portée à ces trois derniers artistes, nos compatriotes ,  qui crée l'événement par rapport à l'exposition éponyme qui se donnait en 2011, au Musée des lettres et manuscrits de Paris.

Soucis de santé, de finances,  préoccupations techniques, artistiques, domestiques, ... ponctuent ces missives originales et touchantes, illustrées ça et là de dessins tracés à main levée. Généreuse et lancée, l'écriture de Toulouse-Lautrec, de Monet, voisine avec celle, maîtrisée d'un Renoir, Magritte et même Hergé....projetant  le paysage mental de leurs illustres scripteurs.

Une exposition à découvrir, à parcourir soutenue du guide du visiteur qui vous sera remis à l'entrée.

 

Apolline Elter

Des lettres et des peintres, Rops, Ensor, Magritte, 

Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles

Galerie du Roi, 1 - 1000 Bruxelles

Du 12 juin au 13 octobre

www.mlmlb.be 

 

27 novembre 2012

Verlaine emprisonné

url (37).jpg

Ca c'est passé près de chez nous....: le 10 juillet 1873, à Bruxelles,  Paul Verlaine, 27 ans,  blesse de deux balles de revolver son ami et amant, Arthur Rimbaud, âgé de 17 ans à peine. Le couple avait passablement bu et s'était querellé toute la journée. Les choses en seraient peut-être restées là - Arthur n'aurait pas déposé  plainte - si son aîné n'avait récidivé....utilisant à nouveau contre lui  l'arme qu'il avait acheté le matin, aux fins de se suicider, auprès de l'armurier Montigny, de la galerie de la Reine...

S'ensuivra un séjour de 555 jours en nos belges prisons, une peine purgée plus pour le délit d'homosexualité ( et même de pédérastie puisqu'Arthur Rimbaud est mineur) que pour l'emploi du revolver. Un emprisonnement qui permettra, paradoxalement, au poète de se libérer de certains démons intérieurs, notamment de sa dépendance à l'alcool.

Publié à l'occasion des expositions "Verlaine emprisonné" de Bruxelles 2012  et Paris 2013 (voir le billet d'agenda de vendredi 23 novembre, consacré  à l'exposition) auprès des éditions Gallimard, l'ouvrage de Jean-Pierre Guéno et de Gérard Lhéritier est tout simplement ..magistral.

Focalisé sur le joyau que constitue le manuscrit de "Cellulairement", ensemble de poèmes rédigés en prison, acquis par le musée des lettres et manuscrits en 2004, l'ouvrage éclaire de façon précise les circonstances du drame, la chronologie des événements et l'impact qu'ils ont eu sur l'oeuvre et la pensée du poète maudit.

Rédigé par Jean-Pierre Guéno, le texte adopte le tutoiement, reflétant "cette fraternité des âmes que Paul Verlaine parvient à développer avec chacun de ses lecteurs". Un procédé que l'auteur avait déjà utilisé, du reste,  dans la somptueuse Mémoire du Petit Prince, dédié à Antoine de Saint-Exupéry (Ed. Jacob -Duvernet, 2008) 

De nombreuses pages manuscrites, issues des collections du musée des lettres et manuscrits et de la Bibliothèque royale de Bruxelles, illustrent le propos de manière tangible et  poignante, épousent la scénographie de l'exposition,  tandis que les photos, dessins et représentations picturales retracent les relations de Verlaine avec ses proches, l'atmosphère d'années marquées par un "psychodrame éthylique permanent."

"Ce n'est pas lui qui incarne une menace pour la société, mais la société qui représente un danger pour lui et fait de lui un tigre en cage"

L'hommage d'une plaidoirie plantée dans l'âme du poète.

AE

 Verlaine emprisonné, Jean-Pierre Guéno et Gérard Lhéritier, Gallimard/Musée des Lettres et manuscrits, beau livre, novembre 2012, 244 pp, 29 €

23 novembre 2012

Verlaine emprisonné

url (37).jpgUne belle - et inédite - exposition se tient, en ce moment au musée des lettres et manuscrits de Bruxelles, qui traite de façon subtile et éclairée de l'emprisonnement de  Paul Verlaine, en notre plat pays, de juillet 1873 à mi-janvier 1875. et des conséquences qu'elle aura sur son oeuvre, sa pensée.

Bref rappel des faits: Ivre de désespoir et ...d'absinthe, le poète tire deux coups de feu sur son amant, Arthur Rimbaud.  Il écopera d'un emprisonnement de 18 mois, la qualification du délit étant augmentée de celui d'homosexualité.

Outre le sevrage et une relative conversion au catholicisme, le séjour en prison de Verlaine lui vaudra de poignants poèmes de captivité, qui seront rassemblés par publication posthume sous le titre de "Cellulairement"

Déniché par Gérard Lhéritier, Président-fondateur du Musée des Lettres et manuscrits de Paris le manuscrit appartient, depuis 2004, aux collections du musée.  Il est exposé, en primeur, à Bruxelles avec de nombreuses pièces autographes originales des poètes-amants, ainsi  que de  saisissants éléments  à charge du dossier judiciaire de Verlaine, tel le fameux révolver 7 mm, acquis auprès d'une armurerie voisine de l'actuel musée bruxellois...

Une visite que je vous engage à accomplir, à Bruxelles, jusqu'au 13 janvier  2013, au musée des lettres et manuscrits de Paris, du 8 février au 5 mai prochain

Prestigieux soutien à l'exposition, Jean-Pierre Guéno et Gérard Lhéritier publient auprès des éditions Gallimard, un ouvrage magnifique dont je vous invite  à découvrir la chronique sous le lien: http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2012/11...

Apolline Elter

Verlaine emprisonné - une exposition du musée des lettres et manuscrits de Bruxelles - du 13 novembre 2012 au 13 janvier 2013 - Galerie du Roi, 1 - 1000 Bruxelles

www.mlmb.be

 

12 juin 2012

George Sand. Un diable de femme

511F3BQ0CYL._SL500_AA300_.jpg

Vous vous êtes inscrit(e) à la Table ronde du samedi 16 juin, (10-12h) au Musée des Lettres et manuscrits de Bruxelles. J'en suis ravie.

Ce sera l'occasion, pour moi, de vous présenter "Les tables d'écriture de George Sand" au départ principal de ce Nohant mythique, symbole de l'hospitalité et de la générosité sous toutes ses coutures.

Parmi les lectures conseillées, le bel ouvrage (de poche), joliment illustré, rédigé par Anne-Marie de Brem: George Sand, Un diable de femme (in Découvertes Gallimard). Conservateur général du patrimoine, l'ancienne directrice du Musée de la vie romantique ( Paris  IXe- voir article sur ce blog) nous propose un aperçu global, condensé et riche,  des facettes d'une personnalité plutôt complexe, dont les traits masculins ont intrigué plus d'un ...

Et l'auteur de citer Gustave Flaubert, avec qui George Sand noue une des plus riches amitiés d'écrivains:

"Il fallait la connaître comme je l'ai connue pour savoir tout ce qu'il y avait de féminin dans ce grand homme'"

A travers la relation de son enfance, de son mariage, des enfants,  amis et amants qui ont constitué l'entourage omniprésent d'une femme qui (se) dépensait sans compter, l'ouvrage trace de façon claire et précise,  la carrière de l'écrivain et surtout l'engagement politique - républicain-  qui fut le sien: « George Sand a traversé trois révolutions. Jeune femme en 1830, l’horreur des combats la choque profondément, sans qu’elle se lance encore sur la scène politique . En 1848, son engagement aux côtés des Républicains est total. En 1870, George Sand,  retirée à Nohant, âgée, ne comprend plus l’agitation révolutionnaire des Parisiens et s'éloigne de la vie politique"

 L'ouvrage se conclut avec bonheur d'une interview de Georges Libin qui édita, en 26 volumes,  (une partie) de la correspondance de l'épistolière et de témoignages, regards, portraits et documents issus d'horizons variés.

Un ouvrage plus qu'intéressant.

Apolline Elter

George Sand. Un diable de femme, Anne-Marie de Brem, Gallimard (coll. Découvertes Gallimard), 1997 (rééd. 2010), 112 pp, 10,4 €

 

agenda.jpgDispensé au Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles  - Galerie du Roi, 1 - 1000 Bruxelles - Tél: 0032 2 514.71.87 - http://www.mlmb.be , auprès de l'Université des Aînés (Louvain-la-Neuve : http://www.uda.be , le cours se donne aussi, à Namur, au Pavillon de la Littérature (agenda des activités  du Pavillon et dates, me contacter via l'onglet :.... me contacter)

06 juin 2012

Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique

prince-alexandre-of-belgium.jpg Passionné de lectures -  à connotation historique ou scientifique principalement-   S.A.R. le Prince Alexandre de Belgique nous a quittés, il y aura bientôt 3 ans.

Pour rendre hommage à sa mémoire, son épouse, S.A. R la Princesse Léa de Belgique organise, cette année, via le Fonds d'Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique,  la première édition d'un prix littéraire, qui récompensera deux essais historiques ou philosophiques (un en français, un en néerlandais) favorisant la connaissance de l'Histoire et du patrimoine de notre pays.

Les modalités pratiques d'organisation du prix sont confiés au Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles (  www.mlmb.be ) et à la maison d'édition Avant-Propos (www.avantpropos.eu) . Le jury est composé d'un comité de lecture  assez prestigieux, dans lequel siègent notamment  Jacques Brédael, Christian de Duve, Mark Eyskens, Hervé Gérard, Jean-Christophe Hubert, Gérard Lhéritier, Patrick Weber ....

En pratique, les candidats au prix devront être de nationalité belge et envoyer pour le 31 août au plus tard, à la maison d'édition Avant-Propos,  un texte inédit (doté d'un titre) de 200.000 à 250.000 caractères, espaces compris, susceptible d'être publié.

La proclamation du prix aura lieu, le 29 novembre, de chaque année, date anniversaire du décès de S.A.R Le Prince Alexandre de Belgique.

Outre la possibilité d'être publiés, les lauréats recevront 2.000 €.

Vous pourrez obtenir le règlement du concours ainsi que toute information pratique auprès de ses organisateurs, via les sites Internet précités (et celui du fonds d'entraide : www.fondsdentraidehulpfonds.be ) ou, pour les questions ponctuelles,  par messagerie électronique:

- François-Xavier Remion: fx@actionetcommunication.be

- Avant-Propos: info@avantpropos.eu

-  Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles: info@mlmb.be

A suivre, assurément,

Apolline Elter

 

11 mai 2012

De Victor Hugo à ... Georges Lebouc

agenda.jpgA l'agenda de ce vendredi, je me fais un plaisir de relayer l'invitation que nous adresse Georges Lebouc, ci-dessous. Plaisir d'autant plus marqué que je ne manquerai pas de m'y rendre!

"Vous connaissez le Musée des lettres et des manuscrits ?

Très bien…

Vous ne le connaissez pas ?

Il existe pourtant - et remarquablement - dans le site prestigieux des Galeries Saint-Hubert où, après une exposition sur Simenon, il a mis en place une exposition sur Bruxelles capitale des arts. photo (2).jpg

 

C’est dans ce cadre que le Musée m’a demandé de faire une conférence sur les grands écrivains qui, d’Eustache Deschamps à Ghelderode en passant par Victor Hugo, ont évoqué Bruxelles dans leurs œuvres

Je parlerai de quelques auteurs qui figurent dans un livre consacré à ce sujet, aux éditions Luc Pire [NDLR: voir billet de faveur en vitrine de ce blog ]

6a00d83451decd69e20162fd7a39bc970d.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de réserver votre place dès à présent soit par téléphone 02/514.71.87 soit par mail à info@mlmb.be.

La conférence durera une heure et commencera à 17 heures 45 le mercredi 23 mai 2012.

Le prix d’entrée est fixé à 5 euros.

Adresse : 1, Galerie du Roi.

                1000. Bruxelles

06 avril 2012

Lettres de la grande Guerre

1838603874.jpg

"Notre" Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles ne chôme pas qui en ce samedi pascal vous propose sa deuxième Table ronde, animée par Stéphanie Becco, sur le thème des "Lettres de la grande Guerre".

Inscriptions requises sur le site du MLMb (www.mlmb.be)

Une table...carrée vous y attend, délicieusement garnie de friandises, de nespresso (pro), de thé et d'infusions....

Je vous y retrouverai, pour  ma part, avec le plus grand plaisir pour la Table ronde du samedi 26 mai, autour de notre très chère Marquise de Sévigné.

Joyeuses Pâques!

AE

23 mars 2012

Sur les traces de Vincent Van Gogh

 

untitled (2).jpg

Le Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles a le plaisir de vous inviter à la conférence « SUR LES TRACES DE VINCENT VAN GOGH », présentée par Monsieur Jean-Christophe HUBERT, historien de l’art et conservateur du Musée, le mercredi 28 mars 2012, à 18h – Galerie du Roi, 1 à Bruxelles.

Le verre de l’amitié sera offert au terme de l’exposé.

Renseignements : 02/514.71.87 – info@mlmb.be

 CONFERENCE « SUR LES TRACES DE VINCENT VAN GOGH »

 Par Jean-Christophe HUBERT

Historien de l’art – Conservateur du Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles

 

10 février 2012

L'agenda du Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles

1838603874.jpgQuatre mois et demi après son inauguration, le Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles présentait à la presse, ce jeudi 9 février,  les grandes lignes d'un agenda 2012 particulièrement dynamique.

Nommé conservateur du Musée, Jean-Christophe Hubert déclina, secondé par Stéphanie Becco pour l'exposé en néerlandais, les programmes des  quelque 6 expositions temporaires de l'année, 18 conférences, 15 ateliers du mercredi , 11 tables rondes du samedi et 3 projections de films selon un agenda que je vous invite instamment à découvrir sur le site du musée: www.mlmb.be 

Nous aurons l'occasion de revenir régulièrement sur le sujet, impliquée, pour notre part, dans l'animation de 7 tables rondes du samedi (Correspondances d'écrivains) ...Les conférences accueilleront des orateurs prestigieux, à savoir  Jacques Bredael, Georges Jossart, Hervé Hasquin, Hervé Gérard,  David Gullentops, Kris Clerckx,  Georges Lebouc, Patrick Weber, Adrien Rosealer, André Motte, Laure Fagnart, Roel Jacobs, Mark Eyskens, Pascal Fulacher, Thierry Bellefroid et Stéphanie Becco.

Les enfants ne sont pas en reste qui voient les ateliers du mercredi, renforcés, ouverts, sur demande aux groupes scolaires.

Edités par les éditions Avant-Propos, dans la collection En toutes lettres, cinq dossiers pédagogiques sortaient tout frais de presse, qui visitent la correspondance d'autrefois, celle des grands inventeurs du XIXe siècle (Laurent Kestre) du Siècle des Lumières (Stéphanie Becco), des peintres (Jean-Christophe Hubert), de la Grande Guerre (Stéphanie Becco) et des musiciens du XIXe siècle (Adrien Roselaer). Ce sont là les débuts d'une longue série.

Pas de doute, nous en reparlerons aussi!

Ajoutons que le MLMb tiendra stand à la Foire du Livre de Bruxelles, du 1er au 5 mars, prochain, offrant à la curiosité des visiteurs,  des lettres et manuscrits d'exception, ainsi que les ouvrages pédagogiques, livres et catalogues édités par les Musées des lettres et manuscrits de Paris et de Bruxelles.

Et qu'ajoutant l'utile -didactique- à l'effroyable, l'exposition qui conclura 2012, consacrée à Paul Verlaine , Arthur Rimbaud et une correspondance inédite,  verra revenir dans la Galerie St-Hubert le  fatal revolver....

AE