24 juillet 2015

Ode postal ou l'art du remerciement

 Quelle joie d'offrir un ouvrage à l'ami Zweig et de s'en voir remercier de la sorte..3e45378f36888b74e80dea9f73b5cd91.jpeg

 

 A Max Brod

Vienne, le 4 juillet 1907 

Mon cher ami Brod, je trouve que la poste a d’excellentes inventions, puisqu’il est possible d’envoyer un livre depuis Prague avec un timbre à dix sous, et quand il arrive à Vienne, c’est bien autre chose, une grande joie pour celui qui le reçoit, deux heures magnifiques et un cadeau que l’on garde. Mais ce n’est pas la poste que je veux remercier, c’est vous, cher Max Brod, pour ce livre vraiment superbe. Peut-être - mes amis me le reprochent toujours-suis-je incapable de sonder une œuvre froidement et sans complaisance quand j’aime beaucoup quelqu’un, mais cela ne fait rien ; ce livre ne représente pas seulement pour moi un sommet dans l’art de la nouvelle, qui se rapproche des suprêmes hauteurs ; c’est aussi une voie toute nouvelle que vous avez ouverte. "

Et l'ami Zweig de développer un long et enthousiaste argumentaire de critique littéraire

Stefan Zweig, Correspondance 1897-1919,  Préface, notes et traductions de l’allemand par Isabelle Kalinovski, Ed. Grasset, 2000, 384 pp ( In  Le Livre de Poche, 2005, 480 pp) 

08 décembre 2014

Décembre, L'ivresse des lectures

HIver 017.jpg

Tandis que décembre vous enveloppe de son blanc manteau neigeux, il vous faut songer peu à peu aux cadeaux de fin d'année. 

Côté livresque, les parutions foisonnent; j'en ai repéré quelqu'unes à votre intention

Je vous les livrerai, épinglées du label pavillonaire

Que vous savez sincère

Apolline Elter 

12 décembre 2012

La spectaculaire histoire de France

En ce 12.12.12, il me faut vous proposer une lecture peu ordinaire...

Présenter l'Histoire par la biais des anecdotes qui l'émaillent, ce n'est peut-être pas ...spectaculaire; ce qui l'est davantage, c'est la démarche pédagogique à l'origine de ce délicieux ouvrage.

A9782874662348.jpggrégé d'Histoire - et ce n'est qu'une de ses nombreuses casquettes - Jean-Pierre Rorive a proposé à ses étudiants , âgés de 15 à 18 ans, de récolter  de "bonnes anecdotes, comportements originaux ou faits hors du commun" de l'Histoire,  étayés de recherches bibliographiques portant sur des ouvrages postérieurs à 1970.

"Les histoires retenues par nous devaient être replacées dans leur contexte, y compris de temps et de lieu, au prix de multiples recherches, sur les personnages, localités,  (...) Chacune devait être accompagnée d'un titre, aussi original que possible, et d'une référence précise, conforme à la technique de l'édition, ..."

S'ensuit pour l'historien un travail de vérification, long de 2 ans,  et la publication, en cette fin d'année, d'un plateau de "21 siècles d'anecdotes sur tous nos souverains, présidents et autres grands". Des anecdotes que le lecteur picore au gré d'une lecture séquentielle ou de ses centres d'intérêt. Des anecdotes placées dans leur contexte historique conférant à l'ouvrage un intérêt didactique majeur et aux lecteurs la faculté de retenir l'Histoire par le biais de relations croustillantes...

La perruque incandescente de Louis XIV rappellera tant ses problèmes capillaires que la maladresse du marquis de Monconseil, la détonation posthume de la grande Mademoiselle consacrera la fin d'une accumulation de mauvaises fortunes....

L'Histoire est spectacle, cela ne fait pas de doute.

Un livre à glisser, à coup sûr, sous le sapin..

Apolline Elter

 La specaculaire histoire de France. 21 siècles d'anecdotes sur tous nos souverains, présidents et autres grands, essai, Jean-Pierre Rorive, Ed. Jourdan, novembre 2012, 624 pp, 24,9 e

 

11 décembre 2012

Télé Génération 80

Consacla_television_des_annees_80_01.jpgrée aux parutions belles et illustrées de cette  fin d'année, notre semaine s'ouvre sur la nostalgie joyeuse et passablement active encore des vedettes du petit écran qui l'irradiaient, voici trois décennies.

 Si Léon Zitrone,  Guy Lux, Jacques Martin, Yves Mourousi, Denise Fabre et Jacques Chancel paraissent un peu enfouis dans l'histoire mythique  de l'écran cathodique, il est des vedettes de l'époque encore singulièrement présentes sur les ondes. Songeons à Michel Drucker, Anne Sinclair, Patrick Sabatier, Julien Lepers, Jean-Pierre Foucault, Christophe Dechavanne, Jean-Pierre Pernaut et même Patrick Sébastien et  Maïté, qui ont surfé sur les vagues des ans sans (trop) rides contracter.

Saisissant.

Illustré de superbes photos, l'ouvrage est soutenu d'encadrés de présentation des vedettes, truffé de textes concis et d'anecdotes qui placent judicieusement les événements dans la perspective générationnelle de la télévision et d'une pépinière particulièrement féconde.

A placer sans conteste sous le sapin.

AE

Télé Génération 80, Gilbert Jouin (textes) et Pascal Baril (photos) ,  beau livre, MA Editions, novembre 2012, 232 pp, 25 €

 

10 juin 2012

L'Art d'être grand-père

9782705805128_LArtdEtreGrandPere_2012 - copie.jpgLes dimanches se suivent et se ressemblent,

Quand ils affichent allure festive...

A l'Art d'être grand-mère (voir chronique de dimanche 3 juin), confrontons le titre hugolien du grand-père....

Voilà qui tombe bien, en dimanche 10 juin , fête des pères belges et ravis.

Concocté par Claude Aubry, L'Art d'être grand-père, offre une facture radicalement différente de sa tendre conjointe.  Signés Eugène Collilieux, les dessins se font toniques, humoristiques, dans la veine BD des fantas(ti)ques Pieds-Nickelés.

Les activités proposées ne sont pas en reste qui sous la houlette d'un grand-per(spicace) mèneront les galopants galopins au sommet des Tours Eiffel et Montparnasse (en ascenseur), à la chasse au papillon, chaussés d'échasses ou d'un bateau à plumes, .... Un saut en cuisine - mais oui -  se piquera d'une soupe aux orties cueillies main (et gants) et d'une tarte aux tomates et cantal, tellement utiles pour affronter la nuit à la belle étoile promise en guise de demi-anniversaire.

C'est sûr avec Grand-Père, on ne fait pas les choses à moitié...

L'Art d'être Grand-Père, Claude Aubry, dessins Eugène Collilieux, beau livre, Ed. Horay (4e édition), mai 2012, 146 pages, 23 €

01 mars 2012

Tempo di Roma

L'enjeu de notre dernier "Concours de circonstances" - celui qui célébrait les 200.000 visites du blog - était de nous faire part d'un coup de coeur de lecture. La gagnante incontestée en est Adrienne qui nous livre un vrai et beau coup de coeur, sigle cadeau.jpgcelui pour un livre quincagénaire, Tempo di Roma, d'Alexis Curvers (Robert Laffont- 1957). Nousreproduisons l'intégralité de son texte, en cette fête de la lecture qui voit l'ouverture, ce matin à 10 heures, de la 42e édition de la Foire du Livre de Bruxelles.

Adrienne est l'heureuse attributaire du dernier roman d'Agathe Gosse, Les hommes que Rosa aimait, paru aux Editions Luce Wilquin. (oct.2010)

Je vous invite à consulter son blog: http://adrienne.skynetblogs.be 

Et vous donne rendez-vous à la Foire du Livre de Bruxelles.

  Le coup de coeur d'Adrienne:

Je lis "Tempo di Roma", d'Alexis Curvers, écrivais-je sur le blog d'une autre lectrice en réponse à sa question hebdomadaire: "Et vous, que lisez-vous?"

- Je ne connais pas cet auteur, m'a-t-elle répondu.

- Normal, lui ai-je dit, il est Belge ;-) Et pourtant, et pourtant... quel beau livre!

 La première édition a paru chez Laffont en 1957. Depuis presque cinq ans, je cherchais ce titre et voilà que je l'ai enfin trouvé, ultime exemplaire dans les rayonnages de la belle librairie Tropismes à Bruxelles.

Tout est déjà dans les premières lignes: l'amour de l'Italie en général et de Rome en particulier, la belgitude et assez de tension entre ce qui est dit et non dit pour avoir une furieuse envie de lire la suite... Voici l'incipit:

 "D'une façon, j'aurais mieux fait de rester à Milan. Il est vrai qu'alors il serait arrivé d'autres choses: c'est ce qu'on oublie toujours. A Milan, je serais probablement en prison. Mais mon coeur ne serait pas mordu affreusement comme il l'est aujourd'hui. On peut dire même, évidemment, que j'aurais mieux fait de rester dans mon pays, chez ma mère. Sans doute aurais-je fini par m'habituer à ce qu'on appelle la sagesse, aux fourneaux astiqués, aux pommes de terre frites et à la bière (...). A Milan, c'était bien: il y avait le soleil, la couleur, la beauté monumentale, des jardins arrangés en vue du plaisir, mais tout de même une espèce de sens pratique et des cabinets généralement propres. La police avait fort à faire (...) J'avais été jeté là par hasard, par la guerre qui m'avait promené presque par toute l'Europe, tantôt prisonnier, tantôt volontaire, le plus souvent ne sachant au juste lequel des deux ni dans quel camp. Il ne m'échappait pas que les idées trop nettes émoussent l'instinct de conservation et sont une entrave pour la liberté. Mon indécision m'ayant porté bonheur, je cessai de rougir d'elle dès qu'elle eut découvert en Italie ses titres de noblesse en même temps que sa terre promise."

  Le narrateur quitte donc Milan, assis à l'arrière de la motocyclette d'un certain Ambruccio qui l'emmène à Rome par maints détours. Ils arrivent ainsi un beau matin sur le Monte Mario:

 "- Et qu'est-ce que c'est que ce patelin qu'on aperçoit dans le fond?

Il [Ambruccio] s'arrêta et, très grand seigneur, avec un geste de présentation, déclara:
- C'est Rome." (page 47)

Comme il n'a pas de permis de séjour, il n'ose s'aventurer dans la ville et préfère attendre à la Porta del Popolo qu'une opportunité se présente. C'est sa connaissance de l'allemand qui lui offre son premier job: il fera le guide touristique pour un groupe de Suisses, découvrant ainsi Rome en bus en même temps qu'eux.

"Puis nous tournâmes autour d'une sorte d'immense terrain de football abandonné, dont il semblait que des spectateurs furieux eussent anéanti les tribunes et sauvagement piétiné la surface; après quoi la police en avait ordonné la fermeture définitive et l'herbe folle avait tout recouvert. C'était le Circo Massimo." (p.73)

  - Tu me donnes envie de le lire, me dit ma blogamie.

  Voilà qui me réjouit! Ainsi, le nom d'Alexis Curvers ne lui fera plus penser à des boîtes de rangement en plastique ;-)"

Signé: Adrienne

 

Alexis Curvers, "Tempo di Roma", Labor littérature, Espace Nord, Luc Pire 2007, pages 19-20

27 janvier 2012

200.000 visites

HIver 017.jpgC'est le chiffre qui , ce mardi 31 janvier,  s'est affiché a au compteur - content - de votre blog préféré, chers visiteurs....

L'occasion de vous remercier pour cette fidélité et ces plus de 200 visites quotidiennes  (246, en moyenne) qui traduisent, je le crois, votre intérêt pour les chroniques et manifestations littéraires du blog.  De remercier les éditeurs, qui m'envoient leurs publications, me témoignant par là une confiance qui m'honore. 

Vos commentaires et coups de coeur sont plus que jamais bienvenus. Si vous ne désirez pas les voir publier sur le blog, il suffit de m'envoyer un mail (cliquer sur l'onglet "me contacter" )  Vous savez que je vous répondrai.

Et puis, ce n'est pas tous les jours qu'on affiche 200.000 visites.. Je vous propose de m'envoyer un billet  d'un coup de coeur culturel. Le visiteur dont je publierai le texte se verra gratifié de l'envoi d'un livre (choisi dans une sélection de cinq ouvrages). Il suffit d'envoyer le billet avant le 29 février, o heure(s),  à l'adresse du blog - l'horloge d'Outlook faisant foi - Le billet sera publié le 1er mars, jour d'ouverture de la Foire du Livre de Bruxelles...

Quand je vous dis que c'est un concours...de circonstances...

Apolline Elter

13 décembre 2011

Le grand Quiz des histoires de France

9782709638104FS.jpg "A un an près, Napoléon aurait été Italien", Niepce, le papa de de la photographie se prénommait Nicéphore (et non Népomucène comme vous l'auriez cru), Louis de Funès était un excellent pianiste de jazz,  des pigeons furent portées aux nues pour leur rôle de messagers durant la Grande Guerre, les ennuis dentaires de Louis XIV, ne datent pas d'hier et le forcent à "cacher son sourire édenté derrière une bouche pincée". Un monarque qui a d'ailleurs, le privilège historique d'étrenner le"bistouri à la royale" pour traiter sa fistule anale.  Ajoutons que le célèbre masque de fer était peut-être en velours...

Vous l'aurez compris, regroupant,  en 10 chapitres chronologiques les détails croustillants de l'Histoire de France, le Quiz de Laurent Boyer et de Clémentine Portier-Kaltenbach - la journaliste nous avait enchantés l'an passé d'un excellent Grands Zhéros de l'Histoire de France (JC Lattès - chronique sur ce blog) - constitue un cadeau idoine pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Alternant avec les"Le saviez-vous", les "Vrai ou faux" cultivent ces délicieuses miscellanées issues de l'émission historique, diffusée, chaque week-end sur les ondes de RTL. Située au bas de chaque page, une ligne du temps permet de situer les anecdotes dans la perspective historique de leurs événements.

Les chemins de l'Histoire ont, décidément, de bien plaisantes stations.

Apolline Elter

Le grand Quiz des Histoires de France, Laurent Boyer et Clémentine Portier-Kaltenbach, beau livre, JC Lattès/RTL, novembre 2011, 280 pp, 20 €

 

12 décembre 2011

Dites pas ci, dites pas ça

faispascifaispasca.jpgLundi, jour de relâche et de blondes pensées..

Depuis le temps, vous le savez.

 En cette semaine thématique dévouée aux cadeaux de Noël, il me faut vous lâcher le very b(l)on(d) cadeau qui attendra notre famille  - un peu Lepic sur les bords - sous le sapin ...

Le coffret des 3 saisons de la série-TV "Fais pas ci, fais pas ça.."

Diffusée sur France 2, depuis 2009, la série, drôlissime, étudie le quotidien de deux familles voisines - les Lepic et les Bouley - qui se dépêtrent, trempées de principes et d'une bonne dose de mauvaise foi, avec l'éducation de leurs enfants.

Fabienne (Valérie Bonneton) et Renaud (Guillaume de Tonquédec) Lepic entendent cadrer leur progéniture (4 enfants) selon les bons principes de l'éducation d'antan. Ils se la jouent à la mode Duquenoy (La vie est un long fleuve tranquille); dans le registre bobo, les Bouley, Valérie (Isabelle Gelinas) et Denis (Bruno Salamone) sont attentifs au bien-être de leurs deux et bientôt trois rejetons. Ce petit monde s'observe, se rencontre , les situations s'enchaînent sur le tempo de péripéties hilarantes. Il faut être grand sourd pour ne pas se reconnaître dans le scenario proposé ... Et inspiré, de prendre la leçon au second degré.

Vous l'aurez compris, j'adooooooore la série (la saison 4 s'est terminée, mercredi 7 décembre, sur les ondes de France 2, la saison 5 est prévue pour 2012, ainsi que -scoop révélé sur les ondes d'Allociné - une version cinéma)

D'excellents moments à passer en famille, une savoureuse façon de décoder les méthodes d"éducation et la complicité d'expressions-phares..

A tââââââââââble!

Apolline , Les b(l)on(d)s cadeaux du lundi

A savoir: Par voie de mail, le décidément bien affable Guillaume de Tonquédec, nous annonce, pour le 25 avril 2012., la sortie du film Le Prénom . Un rendez-vous à ne pas manquer.  Voir sur ce blog (en date du 25 novembre 2010, la chronique d'une pièce..sublime: http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/11...)

08 décembre 2011

HerGPS

HERGPS-C1%28500%29.pngAu-delà d'un sympathique jeu de mot, c'est à un voyage passionnant que nous convient Daniel Justens et Alain Préaux: la (re) découverte les lieux traversés par Tintin, le plus célèbre des reporters du... grand XXe (siècle).

"...nous avons voulu que le livre soit à la fois une analyse complémentaire originale  de l'oeuvre  mais également un ouvrage didactique  proposant une présentation amusante de la géographie politique, historique et sociale tout au long d'un XXe siècle ..que les cours d'histoire hésitent à aborder.."

Un défi pleinement réussi qui embarque le lecteur dans un parcours presque chronologique des aventures de Tintin, du Pays des Soviets, Congo, Amérique, Egypte, Chine, Mexique, Tibet ...jusque sur  la Lune, sans oublier Sidney et son fameux Vol 714.

Précieusement illustré, l'ouvrage perce, au prix de recherches minutieuses, les sources géographiques de l'imaginaire d'Hergé. Inspiré de la façade arrière du château de Cheverny (Loire) le célèbre château de Moulinsart renferme bien d'autres richesses que Les bijoux de la Castafiore... Le coeur de Bruxelles est le théâtre de nombreuses scènes qui font battre le pouls de notre belle capitale.

Remarquable, cette "double lecture des aventure de notre Belge", se conclut d'un "Dictionnaire toponymique et étymologique  des Aventures de Tintin" qui d'un judicieux système d'astérisques.. légionnaires, distingue les lieux réels des noms inventés.

A glisser sans conteste, sous le sapin..

Apolline Elter

HerGPS. L'univers géographique d'un célèbre reporter, Daniel Justens et Alain Préaux, beau livre, Avant-Propos, oct. 2011, 288 pp, 24,95 € (+/- 80 illustrations, cartes et graphiques)

06 décembre 2011

Le Louvre à cheval

A l'âne du Saint-Patron de ce jour - dûment fêté par nos têtes blondes et belges -  nous préférerons le cheval et surtout une promenade hippique, à travers le Louvre, en compagnie d'Edwardt Vignot, historien d'art, journaliste et chroniqueur sur France 5 et de Jean Rochefort.

le_louvre_a_cheval_01_be77e5850f.jpg

Un Jean Rochefort jamais plus comblé qu'au sein son normand haras, avouant au micro d'Emmanuel Kherad (La Librairie francophone) jubiler quand ses "collègues" normands réalisent qu'il est aussi.... comédien.

Comment dès lors résister à cette promenade qu'il nous propose, en compagnie d'Edwart Vignot,  à travers le Louvre et  les représentations équestres que le célèbre musée contient: études, sanguines, lavis, huiles, aquarelles, tapisseries, marbres (de Carrare), bronzes, ivoires....sont merveilleusement mis en page dans un (très) beau livre, à la tranche dorée, coédité par le Musée du Louvre et les éditions Place des Victoires.  Léonard de Vinci, Pierre-Paul Rubens, François Boucher, Charles Le Brun, Eugène Delacroix, Théodore Géricault, George Stubb....présentent leur conception du cheval, son symbolisme et sa psychologie dans des oeuvres sublimes dûment commentées par les auteurs.

Une mention spéciale et émue pour le fusain d'Eugène Delacroix, Trois chevaux cabrés et agités (Dépt des Arts graphiques), "l'Etreinte de bronze" de Pierre-Jules Mêne, Tachiani et Nedjebé, chevaux arabes, (Dépt des Sculptures) et l'huile de Théodore Géricault, Tête de cheval blanc (Dépt des Peintures)

Si "le génial Géricault fut indissociablement homme de cheval autant que peintre", Jean Rochefort ne peut l'être moins ... que comédien.

Apolline Elter

Le Louvre à cheval, Promenade conduite par Jean Rochefort en compagnie d'Edwart Vignot, Beau livre,  Editions Place des Victoires et Louvre éditions, novembre 2011, 220 pp, 39, 95 € 

20 novembre 2011

Litt. & Lunch à La Licorne, autour d'Alain Berenboom

Alain Berenboom - La Licorne 007.jpg

Ecrivain, chroniqueur, avocat, cinéphile averti, homme aux multiples couvre-chefs,  Alain Berenboom, était l'invité de la Librairie La Licorne (Uccle)  et du magazine L'Evénement,  ce jeudi 17 novembre ,  pour un Litt & Lunch *  centré sur son dernier ouvrage "Messie malgré tout "( Genèse Editions - billet de faveur en vitrine du blog) et quelques pointés de la rentrée littéraire .

Alain Berenboom - La Licorne 002.jpg

 Au-delà de la présentation "académique" d'un parcours brillant , Deborah Danblon insista sur les qualités humaines, la loyauté, fidélité et authenticité de son invité d'exception.

Alain Berenboom - La Licorne 001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dizaine de lecteurs de l'Evénement - public à nette majorité féminine - s'était rassemblés autour de l'auteur,

Alain Berenboom - La Licorne 004.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

écoutant d'une oreille amène et attentive, le dialogue questions-réponses (AE) qui permit de parcourir les différents épisodes de "Messie, malgré tout" sous des angles alliant l'humour, la philosophie et la religion,  particulièrement intéressants. Et Alain Berenboom d'évoquer la figure de Sabbataï Tsevi, (XVIIe siècle), considéré par de nombreux Juifs à l'époque, comme le Messie. Affable, avenant et généreux de sa parole, l'écrivain a la simplicité joyeuse et directe des esprits supérieurs.

Alain Berenboom - La Licorne 008.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alain Berenboom - La Licorne 009.jpg

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

Danielle Nees, de Genèse Editions (Paris-Bruxelles) assistait au Litt&Lunch.

La seconde partie de la rencontre se consacra à la rentrée littéraire et quelques parutions pointées (AE - liste actualisée : cliquer sur l'icône "Pavillon de la Littérature", en vitrine du blog ) auxquelles les participants renchérirent de l'évocation de leurs propres coups de coeur.

Une mise en appétit littéraire qui se poursuivit par la dégustation d'un succulent buffet chinois offert par la Librairie La Licorne, délicieusement conclu d'un tiramisu au spéculoos....rassemblant en une même liesse courtoise les plaisirs gustatifs de littérature et de table, qui nous sont si chers...

Apolline Elter

Liens utiles:

- Alain Berenboom : www.berenboom.com (site attrayant reprenant les nombreuses activités de l'écrivain et ses chroniques éditées dans le quotidien Le Soir)

L'écrivain rencontrera ses lecteurs, ce dimanche 20 novembre, à partir de 14h45 (interview) à la Foire du Livre belge (Uccle - voir agenda de vendredi sur ce blog)

- Genèse Editions:   www.genese-edition.eu

- Librairie La Licorne - 656 Chaussée d'Alsemberg - 1180 Bruxelles - Tél. 02 .344.98.32

     @: info@librairielalicorne.be

   APOSigle réduit.jpg

 * Le concept de Litt & Lunch est un concept © créé au départ du "Pavillon de la Littérature" (Namur - Apolline Elter) et de votre blog préféré. Il se décline dans différents lieux de Belgique, de France et de Navarre.

 

01 octobre 2011

Le petit livre à offrir en guise de rayon de soleil

parce qu'il n'y a pas que les antidépresseurs pour voir la vie en rose.

 

2016_8778.jpg

" Ce livre est un tapis roulant de rayons de soleil mis en page au lieu d'être mis en barquettes. Il y en a des jaunes, des rouges, des bleus (chacun sait que les rayons de soleil sont multicolores). On attrape celui qui nous tente, et on en fait son beurre."

Pas besoin d'avoir le blues, le moral en berne, de pédaler dans le cirage ou la choucroute ni même de broyer du noir pour se délecter de ce petit guide inventif orchestré par la pétillante Raphaëlle Vidaling.

Prenant à bras le corps (à corps) les situations qui ternissent quotidien et entrain, auteurs et graphiste vous proposent, en toute solidarité de:

- renommer les stations de métro

- vous désalterer jusqu'à plus soif de compliments

- vous gaver de tartes postales

-baptiser vos doigts de pieds de sobriquets charmants

-  rester bien au chaud sous la couette avec un kit d'excuses, prêtes à l'emploi.

Si d'aventure, malgré ces pages radieuses, il n'y a plus sombre héros que vous:

" Si parfois tu te sens nul,

incapable, tout petit dans l'univers

et déprimé, n'oublie pas une chose:

un jour, tu as été le plus rapide

et le meilleur spermatozoïde

de ta bande...

Tu as les gènes d'un GAGNANT!"

 

Apolline Elter

 

Le petit livre à offrir en guise de rayon de soleil, parce qu'il n'y a pas que les antidépresseurs pour voir la vie en rose, textes de Raphaëlle Vidaling et Sébastien Onoz, Tana Editions, août 2011, 128 pp, 14,9 €

 

Billet de faveur:

AE : Raphaële Vidaling, vous dirigez la collection des PLAO (Petits livres à offrir) auprès des Editions Tana, laquelle compte une bonne vingtaine de titres à son actif (www.lepetitlivreaoffrir.fr). Des guides qui pétillent de bonne humeur, de fantaisie et d’inventivité. Vous en faites une attitude existentielle ?
Raphaële Vidaling : Oui, j'ai eu la chance de créer cette collection "sur mesure" pour pouvoir écrire dedans à ma guise, donc, bien sûr, le choix du ton me ressemble. Le regard que je porte sur les choses qui m'entourent cherche naturellement l'insolite, le poétique, l'astucieux. J'aime faire feu de tout bois, me réjouir d'un alignement de pigeons qui forme un dessin, d'une station de métro dont je trouve une belle anagramme, d'une association de couleurs inspirante entre les vestes de deux passants qui n'avaient rien à faire côte à côté…

 

AE : Ce « petit livre à offrir en guise de rayon de soleil » fait passer notre quotidien du noir et blanc à la couleur. Est-ce dire que nous en avons tous besoin ?

Raphaële Vidaling : Oui. On a tous eu l'occasion de remarquer qu'une personne dépressive devient autocentrée, ne voit plus rien du monde, ne parle que de ses problèmes. Par contraste, le salut pour retrouver sa bonne humeur, quand on est juste un peu déprimé (je sais que la vraie dépression est une maladie plus sérieuse…) ne peut passer que par l'ouverture, l'attention au monde extérieur. Je crois qu'on y trouve toujours des détails capables de nous "enchanter à pas cher".

 

AE : Quelle chanson (ou air de musique) vous vient à l’esprit quand vous évoquez ce PLAO tout neuf ?

Raphaële Vidaling : Récemment, j'ai eu l'occasion de réveiller une amie venue m'aider à faire des travaux à la campagne (une superbe mosaïque de douche "à la Niki de Saint-Phalle", une accumulation de petits objets étanches collectés de-ci de-là ces derniers mois). On s'était promis de nous lever à l'aube pour être très efficaces. Pour la réveiller, je lui ai mis Charles Trenet "Bonjour bonjour les hirondelles, y a de la joie !" Ça a marché impec pour la faire lever !

08 janvier 2011

Cadeau..de circonstances

 

sigle cadeau.jpg

Chères Editions de l'Ermitage,

Permettez-moi de vous féliciter pour ce cap des 170.000 visites que vous viendrez de franchir lorsque vous publierez - peut-être - ce billet. Sachez, toute modestie à part, que ce chiffre est largement redevable à mon assiduité à consulter vos billets quotidiens, très bien rédigés, très intéressants, ô combien... [Ndlr - censure: taux d'éloges suspect ].

Permettez-moi d'espérer que vous aurez reçu beaucoup de ces anecdotes sollicitées [Ndlr: cfr billet du 25 décembre], souvenirs de cadeaux reçus - j'en ai une vraie panoplie - et de vous dispenser, de la sorte,  de me faire parvenir [Ndlr: censure]

J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.

[Pas de Ndlr]

A. Nonyme,  de *** [Ndlr: mention illisible]

07:39 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

25 décembre 2010

Au train

Où filent les visites - vous êtes entre 146 et 186 à consulter chaque jour le blog, chargeant de 346 à 1166 pages (là, je m'inquiète quelque peu...) répartis en 38 % Français, 50 % Belges mais aussi Canadiens, Etats-Zuniens ....- nous franchirons sous peu le cap des 170.000 visites .

Cela se fête, comme Noël qui sévit ce jour et rassemble les familles zémues autour d'une table allègrement garnie et d'un sapin jonché de cadeaux..

Cadeaux, vous avez dit.

sigle cadeau.jpg

Cadeau, vous recevrez ...et serez emballé, vous qui, avant que ne soit franchi le cap fatidique de la 170.000e visite (le compteur supérieur faisant foi) m'aurez transmis par mail, une relation mémorable de cadeau. Je n'en dis pas plus, ne voulant bâillonner une imagination que je sais féconde.

Que cela ne vous empêche de passer un très Joyeux Noël et de nous retrouver demain, autour d'une rubrique gourmande, dédiée à nos chères têtes blondes..

AE

18 décembre 2010

Livres à offrir pour Noël et... l'année nouvelle - sélection 2010

Week-end spécial - Sélection de Noël et de l'année nouvelle

 

Chers visiteurs,

Quels livres offfrir à votre entourage à l'occasion des fêtes de fin d'année?

Vous êtes plus nombreux que jamais à vous (et m') interroger à ce sujet.

Voici, à votre intention spéciale, une liste d'ouvrages recommandés, de parution récente, encore présents sur les étals des - bonnes - librairies.

Première sélection: les ouvrages qui, accrochés en vitrine du blog  (Cliquez sur la couverture des ouvrages pour accéder aux billets de faveurs suscités) pourront l'être sans hésitation aux branches de votre épicea..Ce sont des valeurs sûres.

Ensuite, entrant dans la table du blog, vous retrouverez les ouvrages suivants et cliquerez sur le lien des chroniques qui leur furent consacrées: 

 

1. Catégorie : beaux livres:

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/10...

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/09...

 Chronique sur ce blog, mardi 21 décembre.

 2. Catégorie: essais et romans à portée historique

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/09...

 Chronique toute prochaine sur ce blog: un ouvrage pas-sion-nant...

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/07...

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/12...

 

Pour les fans d'Alain Bashung,

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/11...

3. Catégorie gourmande: table et littérature:

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/12...

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/11...

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/12...

  http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/11...

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/10...

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2010/12...

 La liste n'est forcément pas exhaustive: n'hésitez pas à vous promener à travers la rubrique des chroniques réalisées....et puis, il y a ces ouvrages dont vous me conseillez la lecture et  dont je ne vais pas tarder à vous rendre compte: Petit traité de vie intérieure (Frédéric Lenoir), Le coeur régulier (Olivier Adam), Franchise postale (Pierre Richard et Christophe Duthuron), La brûlure du chocolat (Barbara Abel)... et tant d'autres encore.

Continuez à me faire part de vos découvertes, vous m'enchantez.

Bons achats à tous!

Apolline Elter

 

 

17 juin 2010

Le petit livre à offrir à sa maîtresse d'école ou à son maître : Pour lui dire qu'on l'aime, qu'on l'adore et qu'on ne l'oubliera jamais

 

 

Vous en voyez la facture, soyez-en le facteur...

Mais, oui, en cette fin d'année scolaire, vous vous demandez ce que vous pourrez bien offrir à l'instituteur (-trice mais pas (a)troce) qui a supporté quelques-unes de vos têtes flaves (ndlr: d'un blond doré), l'année scolaire durant.

De mon côté, le problème est résolu - partiellement du moins.

Bref.

Il vous souvient de cette petite collection des PLAO (petits livres à offrir) que je vous ai vantée, fin 2009 - Le cadeau idéal - et à l'occasion de la Saint-Valentin. Penchons-nous aujourd'hui sur le PLAO à sa maîtresse d'école  (titre-fleuve interminable, nous en convenons)

L'ouvrage recèle une fois encore des bijoux d'inventivité, de graphisme et de mise en page: bêtisiers d'élèves, de parents et perles administratives alternent avec des épreuves à imposer à ceux qui le font à longueur d'année -bulletin à la clef - des listes de punitions idiotes, prénoms inoubliables, devinettes étymologiques, sans compter la célèbre dictée de Mérimée, le lexique des mots rares et pas très utiles à apprendre aux élèves pour faire jaser les parents...

Le maître de votre enfant a de l'humour: il sautera de joie en découvrant les perles de ces pages; s'il en est dépourvu: vous y verrez une raison supplémentaire de le lui offrir.

Dans tous les cas, il  lui permettra de préparer de façon idoine la prochaine rentrée

Apolline Elter

 

 

Le petit livre à offrir à sa maîtresse d'école ou à son maître : Pour lui dire qu'on l'aime, qu'on l'adore et qu'on ne l'oubliera jamais, Raphaële Vidaling ( + équipe), éditions Tana, juin 2008, 14,9 €

07:00 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (2) |  Facebook |

20 février 2010

Le cadeau idéal

à offrir les yeux fermés (mais ce serait dommage parce qu'il est beau à l'intérieur)

L'avantage d'un tel titre-fleuve est que vous n'avez rien à ajouter: il vous fait une chronique à lui seul.Et le pire...est qu'il dit vrai.

A l'occasion du vingtième numéro - que les tomes passent vite - de la collection des PLAO - Petits livres à offrir - ses auteurs ont décidé, sous la direction de Raphaële Vidaling, d'en condenser les meilleures pages.

Résultat: un livre pas si petit que cela, encoffré d'une couverture à rabat aimanté, dense et pesant, de pages délicieusement glacées.

Et le lecteur de picorer au gré de ses envies les acrostiches, questions-pièges, morceaux de musique comestibles, plats insolites, brocolis postaux, tests de grossesse imparables, interprétations du langage codé des queues de chats, perles des notices d'emballage, traductions patronymiques mondiales des Dupont-Dupond, ....et toutes ces miscellanées qui lui permettront de briller vraiment en société.

Il découvrira-  retrouvera  - avec bonheur les univers graphiques propres à chaque tome de la collection.

Euh, dites, il faut vraiment l'offrir?

Apolline Elter

Le Cadeau idéal à offrir les yeux fermés (mais ce serait dommage parce qu'il est beau à l'intérieur), textes: Raphaële Vidaling, Tana Editions, oct. 2009, 246 pp, (sous blister), 25 €

06:30 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

15 décembre 2009

A déposer sous le sapin

Chose promise, voici la liste des valeurs sûres - en matière de lecture - que je vous invite à déposer sous le sapin. Choisis en fonction des goûts de leurs destinataires, ils pourraient en ravir plus d'un.

1. Romans et essais à vocation historique ou biographique:

Les cinq , j'ai adoré.

Mais encore :

2. Humour, fraîcheur, suspens

 

Plaisir - jubilation - garantis.

3. Raffinement de l'écriture - pur bonheur de lecture

 

Somptueux

Sans oublier, festifs et appropriés:

 et...

 

Tous ces ouvrages ont fait l'objet de chroniques, je vous en livre quelques liens, qui soutiendront votre propos: http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/6673401/ 

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/6994814/

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7055751/ 

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7129677/

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7227584/ 

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7261059/

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7273015/ 

http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7290333/

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7335215/

 http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/post/7325020/

 

Votre sapin sera riche et beau.

 

Apolline Elter

07:00 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (1) |  Facebook |

20 décembre 2008

Livres à offrir

 Comme promis, quelques titres de livres que je vous recommande d'offrir (ou de vous faire offrir) à votre entourage aimé. Pour les arguments, je vous invite à les retrouver dans la catégorie "Chroniques" de 2008.

 

Où on va papa ? - Prix Femina 2008Dame à la lampeMadame Rimbaud

 

 

9782020892087Le savoir écrireLa dernière licorne

 

 

 

Apolline Elter

15:44 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

01 novembre 2008

Cadeaux de fin d'année

Trois jours, trois livres...

Cher internaute,

Novembre nous plonge vers les fêtes de fin d'année.

Je vous propose de me révéler, en commentaire ou par mail (edermitage@skynet.be) vos 3 meilleures lectures de l'année écoulée. Si vous pouvez m'en dire trois mots, c'est encore mieux. Surtout, précisez clairement les références des ouvrages prônés.

Vous avez jusqu'au dimanche 9 novembre, minuit pour me les déclarer.

Sur base de ces précieuses informations, j'établirai, mi-novembre, une liste d'achats conseillés, en vue des cadeaux de fin d'année.

Participez nombreux à ce sondage : j'attends vos commentaires

Signé: Apolline Elter

07:45 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

23 octobre 2008

Cadeau ...d'anniversaire

 Ce sont des choses qui arrivent...le message planifié pour le premier anniversaire du blog a raté son rendez-vous. Qu'à cela ne tienne, nous fêterons ce jour, les un an un jour du blog, avec pour

maman

 

ce jeudi 23 octobre, de minuit 1 seconde à 23 h 59 minutes 59 secondes, grande action 2 =1 : 1 Cadeau pour vous, le second, pour votre belle-mère, tant il est vrai que sitôt vous l'aurez lu, vous voudrez l'offrir.

Limites de l'offre: le nombre d'exemplaires offerts ne pourra dépasser le nombre de visiteurs du blog, durant toute la durée de l'action.

Réservation : envoyer un mail à edermitage@skynet.be avec précision des nom, adresse, téléphone  et nombre d'ouvrages commandés. Frais de port offerts: mention "Cadeau d'anniversaire"

On n'a pas tous les jours un an, un jour...

 

 

00:00 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

15 octobre 2008

cadeau...d'anniversaire (2)

 

maman

Le blog fête sa première année, Cadeau, aussi, l'ouvrage vous a (peut-être) emballés

Alors voici ce que je vous propose:

Mercredi  22 octobre, de minuit 1 seconde à 23 h 59 minutes 59 secondes, grande action 2 =1 : 1 Cadeau pour vous, le second, pour votre belle-mère, tant il est vrai que sitôt vous l'aurez lu, vous voudrez l'offrir.

Limites de l'offre: le nombre d'exemplaires offerts ne pourra dépasser le nombre de visiteurs du blog, durant toute la durée de l'action.

Réservation : envoyer un mail à edermitage@skynet.be avec précision des nom, adresse, téléphone  et nombre d'ouvrages commandés. Frais de port offerts: mention "Cadeau d'anniversaire"

On n'a pas tous les jours un an...

Rendez-vous jeudi prochain

 

07:30 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (2) |  Facebook |

08 octobre 2008

Cadeau...d'anniversaire

Mercredi  22 octobre prochain, le blog fêtera son premier anniversaire.

 Les billets ont évolué au fil de cette année, ont été gratifiés peu à peu d'illustrations - sitôt la technique ingérée - et surtout , de nombreuses et encourageantes réactions de votre part.Visiblement, vous préférez le courriel, chers visiteurs, aux commentaires sur le blog.

   Après un démarrage relativement confidentiel - le temps de se faire connaître - le blog reçoit à présent une soixantaine de visites par jour, réparties entre les  "unique" visiteurs tombés à la faveur d'une recherche sur le titre d'un billet et les "returning" visiteurs, qui en redemandent. Belges et Français (une majorité en provenance d'Ile de France) se cotoient aimablement au sein du blog. Que demander de plus?

  Des commentaires. Oh oui, des commentaires.

Et puis, pour vous, estimés visiteurs un nouveau concours qui vous permettra d'obtenir des exemplaires de "Cadeau" en vue de vos présents de fin d'année.

Détails dans notre prochaine édition

 

Apolline Elter

 APOSigle skynetblog

23:55 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

30 juillet 2008

 

L'Ermitage en action:

Jour J-1

Rendez-vous demain sur le blog dès minuit une pour la grande action estivale des Editions de l'Ermitage.

Chr. Jadoul

00:15 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

01 mars 2008

Foire du livre de Bruxelles: Cadeau

maman La Foire du livre de Bruxelles s'ouvre au public, ce mercredi 5 mars et fera le bonheur des lecteurs jusqu'au dimanche 9 mars.

Pour fêter cet événement littéraire, les Editions de l'Ermitage font une action spéciale, valable du 1er au 15 mars 2008

A savoir: Cadeau. L'ouvrage qui vous emballe. sera vendu au prix de faveur de 15 €, frais de port inclus.

Mais encore : conditions particulières pour toute commande de deux exemplaires et plus.

Impératif:  effectuer sa commande dans le délai prescrit.

Informations : @:edermitage@skynet.be

"Cadeau. L'ouvrage qui vous emballe" sera disponible au stand OPYA / Altera " (118).

Cadeau. Le vrai. L'original, signé Apolline Elter.

09:43 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (0) |  Facebook |

05 novembre 2007

Résultats du concours

Un tout grand merci à tous les participants du concours...de circonstances.

Les textes furent de qualité, la sélection des plus ardue.

Rendez-vous sur le blog :  http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/ pour découvrir le nom et surtout les très beaux textes des deux lauréats.

Félicitations.

Ils recevront, par voie postale, un exemplaire de "Cadeau. L'ouvrage qui vous emballe", dès mention de leur adresse d'envoi.

 

Bravo à Anaïs pour son blog décidément dément.

 

Apolline Elter

07:30 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (6) |  Facebook |

24 octobre 2007

Cadeau pour les fans d'Anaïs

POur fêter leur blog flambant neuf et à l'attention spéciale des fans d'Anaïs (lsi pas fan, s'abstenir), Les Editions de l'Ermitage offrent des exemplaires de Cadeau, au prix (frais de port compris) de 15 Euros.

Pour bénéficier de cette faveur spéciale, il suffit d'envoyer un mail à

edermitage@skynet.be en précisant  le nombre d'effets liés à Cadeau et le nom de code : Anaïs.

L'action est limitée dans le temps et prednra fin, le mercredi 15 novembre à minuit (heure de mail faisant foi) 

 

Editions de l'Ermitage

Mercredi 24 octobre

 

 

 

20:14 Publié dans Cadeau(x) | Commentaires (1) |  Facebook |