02 mai 2012

Une visite de l'hôtel Hallet

12-HALLET-C1(500).jpgDestinés à nos lecteurs, certains ateliers relèvent d'un véritable..événement.

Telle fut la visite privée de l'hôtel Hallet, chef-d'oeuvre de l'architecte Victor Horta, qu'un groupe d'une vingtaine de lecteurs - de l'événement -  effectua, mercredi 25 avril passé, sous la guidance conjointe de Michel Gilbert, son aimable propriétaire et de Michèle Goslar, conférencière passionnée, auteur du livre, Hôtel Hallet, signé Horta (éd. Avant-Propos -voir le billet de faveur en vitrine du blog)

Situant la construction de l'hôtel dans la vaste promotion immobilière de l'avenue Louise (fin XIXe - première moitié du XXe siècle), Michèle Goslar la confronta également avec les (chefs d')oeuvres majeur(e)s de l'architecte de génie: les hôtels Aubecq, Solvay, van Eetveldt, Dapsens, Roger (et par la suite, Verstraeten) ...témoignaient, à l'envi que Victor Horta travaillait pour des nantis, malgré l'hostilité parfois larvée que les pouvoirs publics lui manifestaient. Et l'architecte de se consoler en "mettant le monumental dans le privé " puisque le Public le lui refusait.

Affable et décontracté, Michel Gilbert appuya les propos de Michèle Goslar, détaillant de façon claire et passionnante,  les travaux accomplis, pour la restauration de l'hôtel acquis en 2006, fortement dégradé par les méfaits de la nicotine. Entouré des meilleures équipes, le mécène a à coeur de retrouver la pureté originelle de l'immeuble. Les résultats sont convaincants, suscitant l'adhésion unanime des visiteurs.

La visite des salon et salle à manger, donnant sur un magnifique jardin, se poursuivit de celle de  la verrière en "triple cul de four" donnant sur l'arrière de l'hôtel. Le  fameux jardin d'hiver destiné à une Madame Hallet, passionnée de roses déclencha les exclamations vives des participants. 

L'endroit, idéalement choisi pour déguster le drink convivial que propose notre hôte et d'échanger les  commentaires extasiés que pareille visite suscite.

...avril 2012 grillon et horta 027.jpg

 

avril 2012 grillon et horta 028.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo: Michel Gilbert, propriétaire de plusieurs hôtels Horta et sa compagne, Olga, Michèle Goslar, spécialiste de Victor Horta, publie, ce 3 mai, une superbe monographie de l'architecte auprès du Fonds Mercator. L'ouvrage, magnifiquement illustré est le résultat de 13 années de travail intensif.

avril 2012 grillon et horta 032.jpg

La visite se conclut à l'extérieur par une analyse détaillée de la façade et une reconnaissance unanime pour cet exposé d'exception 

Nous ne manquerons pas de vous présenter, dans une proche édition, le monumental ouvrage de Michèle Goslar, à paraître demain, auprès du Fonds Mercator

Apolline Elter

Hôtel Hallet - avenue Louise, 346 - 1050 Bruxelles - @: michel@events-at-horta.be

Michèle Goslar: michelegoslar@gmail.com 

 

06:30 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

14 mars 2012

A la table de Nohant, d'un libraire généreux et toqué

Dîner George Sand 030.jpg

L'hospitalité légendaire de George Sand et de sa table de Nohant, avaient trouvé âmes soeurs, ce jeudi 8 mars, en celle de Benoît Cloës (Le Libraire toqué), de Thierry Stasiuk (Chef toqué et professeur de cuisine),  et d'un atelier culinaire particulièrement inventif,  inspiré du terroir berrichon, de la vie et de la personnalité de la célèbre écrivain....

Dîner George Sand 029.jpg

Huit lecteurs de l'Evénement découvrirent, avec un bonheur assez contagieux, les étapes d'un menu roboratif - à l'instar de la cuisine de Nohant - ponctué d'une présentation (AE)  de George Sand, de Nohant et de ses illustres hôtes , Lizst, Marie d'Agoult, Alexandre Manceau, Edmond Plauchut , Flaubert,  Balzac, Alexandre Dumas fils, ... enrobé de l'écoute d'oeuvres pour piano composée par Frédéric Chopin à Nohant  

Dîner George Sand 032.jpg

Roulé à la manière d'un cigare - prisé par la célèbre Dame de Nohant - le pâté berrichon de l'entrée se mire dans le cendrier d'une savoureuse sauce infusée de ...feuilles de tabac.

Dîner George Sand 048.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dîner George Sand 033.jpg

Pédagogue, précis et avenant, Thierry Stasiuk distribue consignes et conseils à une tablée particulièrement concentrée.

Dîner George Sand 034.jpg

La gorge rendue légèrement.. râpeuse par l'ingestion de l'entrée, les convives dégustent avec entrain, les médaillons de veau aux morilles, nappés d'une sauce au Sancerre et accompagnés de pommes miettes.

Dîner George Sand 054.jpg

 

 

 

 

 

Dîner George Sand 052.jpg

Un dessert s'impose : le fameux  "poirat du Berry" évoqué par les biographes de George Sand, Evelyne Bloch-Daneau en particulier, chausson aux poires macérées dans du cognac et gonflé  en cours de cuisson,  de "crème prise".

Dîner George Sand 055.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son allure festive de galette des rois conclut une soirée des plus réussie, alliant en une joyeuse convivialité, chère à notre blog, le plaisir gustatif de la table et celui de la littérature.

Dîner George Sand 057.jpg

Gratifiés par Benoît Cloës  d'un pot de cette gelée de groseilles que George Sand distribuait à l'envi à ses amis, les participants regagnent la campagne namuroise et Bruxelles,  à l'heure précise où la romancière prenait congé de ses hôtes, pour se consacrer, ainsi qu' une large partie de la nuit,  à l'écriture...

AE

- Le Libraire toqué  - Rue du Marché, 3 - B-5000 Namur

Ouvert tous les jours de 10h à 18 heures (le mardi àpd 12h; fermé le dimanche)

Site web: www.lelibrairetoque.com

Contact: benoit@lelibrairetoque.be

- Partie littéraire: A la Table de la Littérature (Apolline Elter) - Contact via ce blog.

21 janvier 2012

Visite de l'atelier de Christa Reniers

Temps maussade et pluie battante n'avaient pas entamé l'ardeur de 15 de nos lectrices (L'Evénement) , jeudi 19 janvier, qui se retrouvèrent, par  une matinée bien avancée,  en la boutique de Christa Reniers (Sablon - Bruxelles),  pour une découverte des bijoux  - bagues, colliers et quelques bracelets -  de la créatrice.

Christa Reniers 017.jpgTravaillant depuis plus de vingt ans, aux côtés de son épouse, Francis Mistiaen, évoqua le parcours de leur société, avec une modestie, une simplicité, une gentillesse  et une passion ...confondantes. Sans embages, il confirma l'importance du bouche - à- oreille, et de la satisfaction d'une clientèle à la croissance exponentielle, les  conséquences du tsunami japonais de 2011, qui gela pour un temps non encore révolu les relations établies avec des acheteurs nippons. 

 Christa Reniers 016.jpg

Christa Reniers 023.jpgResponsable de la boutique du Sablon  (rue Lebeau, 61) Madame Virginie de Borchgrave avait concocté un thé à la menthe exquis, agrémenté d' un assortiment de friandises, sablés, bouchées fondantes et pains à la grecques, issues d'enseignes gourmandes du quartier.

 

 

Christa Reniers 026.jpg

Passionnées par un travail dont elles apprécient les créations depuis plusieurs années, certaines lectrices  se firent un plaisir visible de converser avec Christa Reniers

Christa Reniers 021.jpg

Egayées par les essais multiples des bagues presentées, les participantes bravèrent les sévices d'une pluie et d'un vent  qui eurent raison des parapluies et brushings mais pas de l'enthousiasme ambiant et se rendirent dans l'antre de la création, située à quelque dix minutes de la boutique.

Christa Reniers 029.jpgL'occasion pour Francis Mistiaen, aussi passionné que captivant, de développer, dans un français parfait, les étapes techniques de la création d'une bague .

 

Christa Reniers 033.jpgChrista Reniers 036.jpgPrécédant la finition..finale, le polissage est une étape délicate qui exige une pratique avérée.

 

Christa Reniers 041.jpgLa visite des lieux s'acheva par celle, charmante et utile,  du nouvel atelier d'Amor Mistiaen, fils de Christa Reniers et de Francis Mistiaen et son concept assez révolutionnaire de dépannage de vélo, à domicile (Velo Fixer, Mobile Bicyvle repair  - www.velofixer.com). Armé d'un vélo de fabrication personnelle et géniale, le jeune homme répare les vélos au domicile ou au bureau de ses clients, dans un temps record. (région couverte: le pentagone bruxellois et les communes voisines)

 

 AE

www.christareniers.com

06:02 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

11 décembre 2011

Visite du Musée des Lettres et Manuscrits de Bruxelles

document.jpgL'inauguration, fin septembre,  du Musée des lettres et manuscrits de Bruxelles (compte rendu en vitrine du blog) s'inscrit comme  un événement majeur de l'année 2011. Partager cette découverte, avec quinze de nos lecteurs (magazine l'Evénement) relevait de l'urgence. Mission accomplie, ce jeudi 8 décembre en nocturne, au plus vif intérêt des élus de la soirée.

 Accueilli par François-Xavier Rémion, chargé des relations publiques du Musée, le groupe parcourut celui-ci,  sous la conduite d'une guide passionnante, férue d'érudition et de clarté d'explications.

MLMb AZ 009.jpg

Traçant la carrière et la vie de Georges Simenon,  père de Maigret et premier héros des expositions temporaires, la guide s'attacha à décrire la méthode de travail rigoureuse, maniaque et assez superstitieuse que le célèbre écrivain s'imposait. Les relations avec ses femmes, enfants et mère furent l'objet d'explications éclairantes, utiles pour la compréhension intime de blessures existentielles. Un écrivain qui livrera, à la fin de sa vie, ses Mémoires intimes et les présentera au micro de l'émission-culte de Bernard Pivot.

MLMb AZ 018.jpg

Le passage à l'étage permit d'accéder aux collections permanentes du Musée - lesquelles seront régulièrement renouvellées - présentées en sections thématiques, Arts,  Sciences, Musique, Histoire, Littérature, Variétés, ....qui au départ d'un aperçu global focalisent l'attention sur les joyaux manuscrits du patrimoine belge (détails de la visite: voir compte rendu du 24 septembre accessible en vitrine du blog - cliquer sur le logo du MLMb)  MLMb AZ 012.jpg

Enigme graphologique que constitue la diversité des écritures de James Ensor...

MLMb AZ 013.jpg

Intéressés par les explications de la guide, conquis par la découverte "physique" de documents écrits de la main de grands hommes (Einstein, Freud, Mozart, Prokofiev, Magritte, Léopold Ier, George Sand, Colette, Baudelaire, Victor Hugo, Jacques Brel, Hergé et tant d'autres), les participants prolongèrent la visite au-delà du temps imparti.

Un buffet coloré les attendait au rez-de-chaussée et une réception,  orchestrée par François-Xavier Rémion qui permit à chacun de déguster la cuvée Aristophil d'un champagne festif, savourant de succulents toasts, sandwichs, pains-surprises et les riches impressions de découvertes ...extraordinaires.

MLMb AZ 020.jpg

Ravis de la découverte du Musée, la plupart des participants se promirent de revenir dans un proche avenir et de la faire valoir à leur entourage.

MLMb AZ 022.jpg

Apolline Elter

   Musée des Lettres et Manuscrits

Galerie du Roi 3 à 1000 Bruxelles.

Tél. 02.346.52.06. www.mlmb.be

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 19h

(21h le jeudi).

 

21 novembre 2011

L'événement de novembre - décembre

entree.jpgEn vente depuis le 15 novembre - votre magazine préféré paraît chaque mi-mois et sa force d'action perdure jusqu'au milieu du mois suivant - l'Evénement affiche, en cet automne radieux, mille bons plans en vue de la fin de l'année...

Un guide sur "Londres en fête", ses  Christmas magie,  adresses choisies et éprouvées, avec, à la clef, une nuit  à gagner en l'Hôtel St Ermin's****, des places pour des spectacles de choix, un dossier sur la truffe noire du Tricastin,  " Quand la truffe se fait rabasse", signé de qui vous devinez,  avec,  à remporter , un séjour truffé au Manoir de la Roseraie **** (Grignan - photo hall d'entrée) les coups de coeur de lecture, une "nocturne" privée, pour quinze de nos lecteurs,  au tout nouveau Musée des lettres et  manuscrits de Bruxelles et un article fameusement bien torché, "La littérature sur le divan", signé Paloma de Boismorel....

Vous l'aurez compris, votre programme de ce lundi  est résolu: vous vous précipitez sur l'Evénement du mois, empruntez la plume de notre chère marquise de Sévigné, pour vous offrir, un séjour truffé, qui réveillera votre hiver, de saveurs insoupçonnées...

AE

_PAT2059.JPGUne marquise de Sévigné qui  mourrrrrrrrait d'envie d"inviter sa fille, Françoise - et son gendre François, ...éventuellement - à un séjour truffé de charme au Manoir de la Roseraie****, à Grignan (photo)

www.manoirdelaroseraie.com

 

 

 

20 novembre 2011

Litt. & Lunch à La Licorne, autour d'Alain Berenboom

Alain Berenboom - La Licorne 007.jpg

Ecrivain, chroniqueur, avocat, cinéphile averti, homme aux multiples couvre-chefs,  Alain Berenboom, était l'invité de la Librairie La Licorne (Uccle)  et du magazine L'Evénement,  ce jeudi 17 novembre ,  pour un Litt & Lunch *  centré sur son dernier ouvrage "Messie malgré tout "( Genèse Editions - billet de faveur en vitrine du blog) et quelques pointés de la rentrée littéraire .

Alain Berenboom - La Licorne 002.jpg

 Au-delà de la présentation "académique" d'un parcours brillant , Deborah Danblon insista sur les qualités humaines, la loyauté, fidélité et authenticité de son invité d'exception.

Alain Berenboom - La Licorne 001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dizaine de lecteurs de l'Evénement - public à nette majorité féminine - s'était rassemblés autour de l'auteur,

Alain Berenboom - La Licorne 004.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

écoutant d'une oreille amène et attentive, le dialogue questions-réponses (AE) qui permit de parcourir les différents épisodes de "Messie, malgré tout" sous des angles alliant l'humour, la philosophie et la religion,  particulièrement intéressants. Et Alain Berenboom d'évoquer la figure de Sabbataï Tsevi, (XVIIe siècle), considéré par de nombreux Juifs à l'époque, comme le Messie. Affable, avenant et généreux de sa parole, l'écrivain a la simplicité joyeuse et directe des esprits supérieurs.

Alain Berenboom - La Licorne 008.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alain Berenboom - La Licorne 009.jpg

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

Danielle Nees, de Genèse Editions (Paris-Bruxelles) assistait au Litt&Lunch.

La seconde partie de la rencontre se consacra à la rentrée littéraire et quelques parutions pointées (AE - liste actualisée : cliquer sur l'icône "Pavillon de la Littérature", en vitrine du blog ) auxquelles les participants renchérirent de l'évocation de leurs propres coups de coeur.

Une mise en appétit littéraire qui se poursuivit par la dégustation d'un succulent buffet chinois offert par la Librairie La Licorne, délicieusement conclu d'un tiramisu au spéculoos....rassemblant en une même liesse courtoise les plaisirs gustatifs de littérature et de table, qui nous sont si chers...

Apolline Elter

Liens utiles:

- Alain Berenboom : www.berenboom.com (site attrayant reprenant les nombreuses activités de l'écrivain et ses chroniques éditées dans le quotidien Le Soir)

L'écrivain rencontrera ses lecteurs, ce dimanche 20 novembre, à partir de 14h45 (interview) à la Foire du Livre belge (Uccle - voir agenda de vendredi sur ce blog)

- Genèse Editions:   www.genese-edition.eu

- Librairie La Licorne - 656 Chaussée d'Alsemberg - 1180 Bruxelles - Tél. 02 .344.98.32

     @: info@librairielalicorne.be

   APOSigle réduit.jpg

 * Le concept de Litt & Lunch est un concept © créé au départ du "Pavillon de la Littérature" (Namur - Apolline Elter) et de votre blog préféré. Il se décline dans différents lieux de Belgique, de France et de Navarre.

 

14 octobre 2011

Les secrets du chef et ..des vins italiens

Vins italienrs 001.jpgLe large plan de travail sis au fond de la boutique "Les secrets du Chef", à Louvain-la-Neuve, attendait, ce lundi 10.10, 10 de nos lecteurs pour un atelier de dégustation dévolu aux vini italiani..

Vins italienrs 002.jpg De délicieux Antipasti  avaient été prévus, pour soutenir, la découverte de huit vins hors du commun..

Vins italienrs 017.jpgOrchestrée par Damien Lambot, le sympathique patron de Vini(d) (Namur), la soirée débuta par une présentation générale de viticulture italienne. Concurrente de la France, sur le podium des premiers producteurs, l'Italie occupe souvent la première place, avec 450 appellations viticoles et un nombre de producteurs estimé à un million. La lecture des étiquettes donna ensuite de précieuses indications sur les Vino de Tavola, IGT, DOC et DOCG....., classés par ordre crescendo d'exigenc professionnelle.

Quelques notions de vocabulaire, géographiques et de cépages typiques permirent aux participants, égayés par la découverte d'un Prosecco di Valdibbiadene, de poursuivre la dégustation...

Vins italienrs 006.jpgVins italienrs 004.jpg

Vins italienrs 007.jpgVins italienrs 008.jpgL'enseignement de Damien Lambot a ceci de précieux qu'il  laisse la part large aux appréciations des participants. Lesquels confrontent leurs avis, autorisés et subjectifs, en toute convivialité.

Friulano, Fiano, Cattaratto..soutinrent avec grâce le camp des vins blancs, tandis que des Nero d'Avola,  Rotaliano, Chianti classico et Barolo DOCG , de derrière les fagots achevèrent définitivement de convaincre la tablée de l'élégance -digeste -  des grands vins italiens.

Et chacun de se promettre une poursuite en solo, de cette escapade viticole et virtuelle, à travers une Italie décidément bien attrayante.

Apolline Elter

Vins italienrs 010.jpg

Vins italienrs 011.jpgVins italienrs 018.jpg

 

Les secrets du chef

Rue Charlemagne, 22  à 1348 Louvain-la-Neuve.

Tél. 010.45.85.05

Le magasin est ouvert du lundi au samedi, de 10h à 19h

Site Web : www.lessecretsduchef.be

Vini(d)

39 rue des Brasseurs - 5000 Namur

081.83.30.93

Ouvert du mercredi au samedi, de 10h à 18h

Site Web: www.vini-d.be

06:22 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

31 août 2011

GreenArt 2011 au Golf de Rougemont

Ré et Touraine 2011 016.jpg

Candy Land - Léopoldine Roux 2008-2009 (coll. privée Jean Boghossian)

 

Avec pour thème ludique (et bien inspiré en cette fin d'été tristounette) de la couleur,  la deuxième édition de GreenArt réunit une trentaine d'oeuvres d'artistes contemporains, savamment réparties en bordure du golf  de Rougemont (Namur - Profondeville)  Une quinzaine de nos lecteurs (L'Evénement) eurent le joie de visiter le parcours, sous la conduite de Patricia De Zwaef, commissaire de l'exposition et de Marie-Christine Delforge, de Greenart.

Ré et Touraine 2011 001.jpgInaugurant le circuit de découverte:  les bubbles stones de Léopoldine Roux, pétillante artiste d'origine française, versée dans l'art urbain, qu'elle inonde de coulées, confirment une volonté établie de "voir la ville en rose"

Ré et Touraine 2011 010.jpgUne coulée moulée sur muret.

(Léopoldine Roux)

 

 

 

 

 

 

 

 Ré et Touraine 2011 012.jpgRé et Touraine 2011 013.jpgHistorienne de l'Art et experte en art contemporain auprès de l'agence artistique Tempera (Grand-Duché de Luxembourg), Patricia De Zwaef se fit l'écho des artistes, situant la genèse de leurs oeuvres et la  place de celles-ci  dans le parcours de leurs auteurs.

Ré et Touraine 2011 017.jpgAu départ d'un alphabet de signes de son cru, François HUON enchaîne les formes en enfilade dynamique.

Ré et Touraine 2011 018.jpgL'univers d'Isabelle Visse est  un art tribal constitué de totems et d'une technique alliant la peinture et la gravure sur bois.

Ré et Touraine 2011 024.jpgLes structures mobiles permettent aux visiteurs d'imprimer leur marque à la physionomie de l'oeuvre.

Ré et Touraine 2011 025.jpgRé et Touraine 2011 026.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ré et Touraine 2011 041.jpg

  Venu spécialement d'Anvers, Christian LEYSEN, Président de GreenArt accueillit chacun des visiteurs, expliquant à l'assemblée, l'origine de la vocation artistique imprimée - provisoirement - aux greens du golf et le principe de la sélection des artistes (Photo: Christian Leysen - Marie-Christine Delforge)

 

Ré et Touraine 2011 036.jpgAvec des citations livresques pour noms de ses oeuvres (technique mixte - résine) Florence Hoffmann crée un jeu de regards et de percées équidistantes à travers des pièces expressément créées pour

le parcours.

Ré et Touraine 2011 039.jpg

 

Ré et Touraine 2011 040.jpgPorteuses d'un vent de départ, les voiles de Babette Baibay conclurent une promenade riche en découvertes que les participants se firent un plaisir de confronter autour d'un drink convivial et pétillant de Perles de Wallonie (Domaine du Chenoy)

Apolline Elter

Site de GreenArt: www.greenart2011.be

00:32 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (2) |  Facebook |

26 août 2011

Green'Art 2011

C'est à un parcours inédit que le Golf de Rougemont (Belgique - Province de Namur) vous convie. Boostée par le succès de sa première édition (2008), l'asbl Green'Art  Rougemont, présidée par Christian LEYSEN, a invité six artistes, belges, français et luxembourgeois, à créer des oeuvres uniques pour le terrain. Babette Babay, Laurent Berbach, Florence Hoffmann, François Huon, Léopoldine Roux et Isabelle Visse déclineront ainsi des univers, variés et colorés, qui iront de la réalisation légère, éphémère, tribale aux structures monumentales façonnées au départ de matériaux industriels.

Une visite privée du parcours, menée par Patricia De Zwaef,  commissaire de l'exposition, est organisée pour 15 lecteurs de L'Evénement (modalités d'inscriptions dans l'Evénement de juillet/août). Rendez-vous bientôt pour un compte rendu illustré de la visite.

AE

Site : www.greenart2011.be

Green'Art 2011

C'est à un parcours inédit que le Golf de Rougemont (Belgique - Province de Namur) vous convie. Boostée par le succès de sa première édition (2008), l'asbl Green'Art  Rougemont, présidée par Christian LEYSEN, a invité six artistes, belges, français et luxembourgeois, à créer des oeuvres uniques pour le terrain. Babette Babay, Laurent Berbach, Florence Hoffmann, François Huon, Léopoldine Roux et Isabelle Visse déclineront ainsi des univers, variés et colorés, qui iront de la réalisation légère, éphémère, tribale aux structures monumentales façonnées au départ de matériaux industriels.

Une visite privée du parcours, menée par Patricia De Zwaef,  commissaire de l'exposition, est organisée pour 15 lecteurs de L'Evénement (modalités d'inscriptions dans l'Evénement de juillet/août). Rendez-vous bientôt pour un compte rendu illustré de la visite.

AE

Site : www.greenart2011.be

14 juillet 2011

Les petits déjeuners de l'Epistolière

Festival 2011 008.jpgTandis que le soleil  se répand sur la Drôme, ce vendredi 8 juillet,  L'Epistolière se prépare à accueillir deux écrivains majeurs de notre paysage littéraire, Geneviève Brisac et Véronique Olmi pour un petit déjeuner offert à une radieuse palette de nos lecteurs (magazine l'Evénement) en écho au Festival de la Correspondance de Grignan, qui s'y déroule,  à un vol de plume...Festival 2011 057.jpgGeneviève Brisac (Week-end de Chasse à la mère, Petite,  Une année avec mon père, V.W., Angleterre, Le cavalier anglais, ..)

Festival 2011 043.jpgVéronique Olmi (Bord de mer, Numéro six,Le premier amour, La Promenade des Russes, Cet été-là, ...)

Enjouées et rayonnantes, elles aussi, malgré l'horaire matinal qui leur est imposé, les deux écrivains se soumettent avec une grâce, truffée de pointes d'humour, à une rapide présentation  de leur parcours littéraire (AE  - voir chroniques des ouvrages sur ce blog), avant d'attaquer, autour d'une conviviale tablée, les croissants, gâche, brioche, melons et confitures-maison...et les nombreuses questions que les participants ne manquent pas de leur poser. De correspondance aussi il est question et de la part de cet art majeur,  en leur écriture.

Est-il plus grand bonheur que d'entamer une journée à la table d'auteurs de telle envergure?

Festival 2011 074.jpg

  Festival 2011 048.jpgFestival 2011 032.jpg

Festival 2011 040.jpgFestival 2011 068.jpgFestival 2011 062.jpg

  Conquis, les participants se rendent ensuite à Grignan pour la rencontre littéraire qui,  orchestrée par Gérard Meudal, se promet d' établir la source d'inspiration russe dans les oeuvres des deux écrivains.

Festival 2011 011.jpg

Aspirées par la littérature russe dès leur plus jeune âge, via  un parcours sensiblement différent - Véronique Olmi avouera que le choc existentiel qui l'a menée à Dostoievski  provient d'un rejet ..de sports d'hivers, tandis que Geneviève Olmi imputera son âme slave à la diversité de ses origines familiales - les écrivains évalueront l'impact de celle-ci sur leur vision du monde. Et Véronique Olmi d'affirmer qu"Oser lire des livres, c'est oser accepter de ne pas comprendre" Accéder à la littérature, "c'est ouvrir le couvercle de la casserole Lour voir ce qui s'y cuit" Dans le cas de Dostoïevski, il s'agit "d'accepter que le bien et le mal aient des frontières floues". De son côté, Geneviève Brisac illustrera cette façon de penser le monde au départ de la littérature, par la lecture d'un extrait de Loin de Byzance de Josip Brodski.

Un matin décidément hors du commun.

AE

Le prochain petit déjeuner de L'Epistolière aura lieu le mercredi 4 juillet 2012 - en prélude à l'ouverture du 17e festival de la correspondance - et en présence d'Anne Rotenberg, Directrice de la programmation artistique du Festival. L'article, assorti d' invitations pour nos lecteurs,  paraîtra dans l'Evénement de juin.

30 juin 2011

Atelier-lecteurs tout en herbes et en fleurs

Un atelier-cuisine réunissait nos lecteurs (L'Evénement, cela s'entend), ce jeudi 23 juin, dans le cadre pimpant de Bazelaire Home&Cook Design, à Namur, qui sortait, pour le moins, des sentiers battus.... 

Des sentiers dont Myriam Oberlé (photo), conseillère en arts et thérapie culinaires, ostéopathe sous une autre toque, nous proposait de prélever orties, agastache funiculée, coquelicots, pensées, fanes de radis, pissenlits, pétales de roses... pour constituer un menu haut en saveurs, couleurs et diététiques bienfaits.

Mercedes 280 SL 002.jpg

Le ton était donné et la dizaine de participantes se mit aussitôt à la tâche, découvrant les parfums inédits et subtils d'une menthe..suisse, crenelée à souhait, agastache funiculée - ainsi nommée pour sa parenté olfactive avec le fenouil - et miel de pissenlit, qui n'a de miel que l'aspect, puisqu'il s'agit d'une décoction gelifiée de la fleur.

Mercedes 280 SL 006.jpg

Mercedes 280 SL 011.jpg

Réparties en  quatre équipes, encadrées par Myriam Oberlé, Brigitte et Dominique Bazelaire, les participantes s'activèrent à la réalisation des étapes du menu.

Au mojito restructuré de l'apéritif, accompagné d'une roulade de volaille à l'agastache et - ô bonus - d'une verrine aux fanes de radis, succèda un espuma d'orties et de pommes de terre, surmonté d'une omelette méringuée à l'aneth.

Mercedes 280 SL 009.jpg

 

Mercedes 280 SL 004.jpg

 

Mercedes 280 SL 012.jpgMercedes 280 SL 013.jpg

 

 

 

 

 

 

Point d'orgue - s'il en faut - d'une dégustation tout en saveur: un foie gras poêlé au miel de pissenlit,  mousse de camomille, sauté d'asperges, cuites en tronçons poêlés, délicieusement fleuri d'une pensée..ravigorante.

Mercedes 280 SL 029.jpg

Mercedes 280 SL 023.jpg

Séduite, la tablée, aimablement chapeautée par Brigitte Bazelaire, Myriam Oberlé et Dominique Bazelaire,  dégusta ce repas d'exception, couronné en dessert, par une soupe de fraise à la verveine et beignet de fleurs en tempura...que la gourmandise distraite de votre photographe oublia de saisir..

Apolline Elter

Bazelaire Home& Cook Design -  Rue Saintraint, 10  à  5000 Namur

www.bazelaire.be

06:17 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

19 mai 2011

Atelier-lecteurs auprès des Secrets du Chef

Hôte de ce blog littéraire, la rubrique "Attitude Zen" offre un aperçu des ateliers (culinaires et culturels) organisés, chaque mois pour les lecteurs du magazine L'Evénement. Elle répond au principe de convivialité cher à notre blog et se nourrit de merveilleux moments passés avec nos lecteurs. 

Les Secrets du Chef mai 2011 022.jpg

Etait-ce le thème - la cuisine maghrébine - le temps - radieux en ce samedi 14 mai- le chef - Jean-François Poels-  les participants - tous lecteurs de l'Evénement. - un des secrets..du Chef - sans doute - .. La conjonction de tous ces éléménts? Oui certainement. L'atelier-lecteurs qui avait investi la grande table des cours des Secrets du Chef (Shopping de Woluwé) prit d'emblée un tour avenant, concentré et joyeux.

Les Secrets du Chef mai 2011 004.jpg

Au menu : une pastilla de cailles aux amandes, un tajine de poulet aux citrons confits et olives vertes conclu de tartelettes tièdes aux figues refroidies d'une glace  à la vanille et fleur d'oranger.

Conscients qu'ils fallait unir leurs forces et efficacité  pour la préparation d'un tel festin , les participants se répartirent en trois équipes, dévolues chacune à la préparation d'un des plats.

Les Secrets du Chef mai 2011 005.jpgLes Secrets du Chef mai 2011 011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Aidés dans leur tâche par l'omniprésence d'un chef, généreux d'attention, de conseils et de révélations culinaires. 

Les Secrets du Chef mai 2011 012.jpg

Les Secrets du Chef mai 2011 014.jpg

Les Secrets du Chef mai 2011 020.jpg

Accomplie dans un entrain partagé, truffé  d'humour, de bons mots et de révélations linguistiques, la préparation du repas se couronna par une dégustation tout aussi enjouée, autour de l'immense plan de travail, établi au fond du magasin.

Les Secrets du Chef mai 2011 028.jpg

                       La pastilla, recette-phare de la cuisine maghrébine

Les Secrets du Chef mai 2011 036.jpg

Un poulet aux citrons confits au sel, délicieusement mijoté dans un tajine en fonte

Les Secrets du Chef mai 2011 044.jpg

 

 

 

 

Fondante, la glace infusée d'une gousse rebondie de vanille de Tahiti et sa tartelette aux figues fraîches nappées de miel.Les Secrets du Chef mai 2011 029.jpg

 Une enseigne dédiée au bonheur de la table et aux ustensiles de pointe d'un savoir-faire culinaire bien tentant.

Les Secrets du Chef mai 2011 038.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Secrets du Chef mai 2011 039.jpg

Apolline Elter

Les Secrets du Chef (Louvain-la-Neuve et Woluwé Shopping Center- www.lessecretsduchef.be)  

06:29 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (2) |  Facebook |

30 avril 2011

Un cours de cuisine printanier chez Fonteyne the Kitchen

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 031.jpgUne profusion de légumes printaniers: asperges, navets, jeunes oignons, carottes primeur, radis blanc, bulbes de fenouil...attendaient, ce jeudi 28 avril, les lecteurs de votre mensuel préféré au deuxième étage de Fonteyne the Kitchen, à Woluwé, pour un atelier dévolu à la cuisine légère, printannière, diététique et joyeuse.

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 023.jpg

Investissant le nouvel  - et lumineux - espace consacré aux cours, les lecteurs revêtirent, le temps d'une photo, la toque de circonstances:

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 024.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avant de s'activer, sous les directives bienveillantes et précises, de Sandra,chef du jour,  aux découpes prescrites.

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 029.jpg

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 036.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Morcelant les tâches pour permettre à chaque élève de réaliser toutes les étapes du menu, Sandra inculqua à l'assemblée la façon de presser une orange..à la fourchette. Mis en commun, le jus ainsi recueilli,fut chauffé avec une adjonction de cardamome avant de s'adjoindre le restant d'ananas échappé à la découpe en ...frites. Un séjour au frigo en compagnie de dés de mangue lui permettra d'opposer un contraste subtilement parfumé aux "frites" d'ananas passées au four et relevées d'un simple coup de pinceau de stevia:

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 046.jpg

Un délice d'autant plus fondant que dépourvu de calories...

Le plat principal réunit les participants autour des vingt becs de l'immense fourneau professionnel de la cuisine et de bouillons de légumes riches en saveur:

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 033.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sagement rangées, de superbes darnes de saumon attendaient un bref passage au four pour un mi-cuit moelleux et fondant.

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 041.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accompagné des légumes passés au bouillon, rafraîchis à l'eau froide, avant un rapide passage à la poêle, lustrés d'une cuillère d'huile, de miel et parfumés de romarin et d'un riz sauvage citronné de zestes finement coupés, le saumon s'avéra un plat aussi délicieux que roboratif

Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 042.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

que les participants dégustèrent avec entrain, ravis d'allier aux plaisirs de la ligne et de la diététique, ceux du regard, la saveur et du bien-être.

 Pâques 2011 + Fonteyne the Kitchen 043.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le verdict était unanime qui concluait à une expérience très ...concluante.

Apolline Elter

Fonteyne the Kitchen - avenue baron d'Huart, 27 à 1150 Bruxelles

Tél: 02.763.48.93

http://www.fonteynethekitchen.be/

06:12 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (4) |  Facebook |

26 mars 2011

Pudeurs et colères de femmes

Week-end spécial -Pudeurs et Colères de femmes

L' exposition Pudeurs et colères de femmes, organisée à la  Villa Empain (Fondation Boghossian -  Bruxelles) lève le voile sur le thème de la pudeur -  féminine - ses origines historiques et contextes philosophiques. Sur les révoltes face à certains regards portés sur la condition féminine. 

Une vingtaine de lecteurs du magazine L'Evénement ont eu le privilège d'une visite guidée de l'exposition, ce jeudi 24 mars, par Diane Hennebert, Chargée de Direction de la Fondation Boghossian et Commissaire de l'exposition. A la connaissance aigüe de la Villa Empain dont elle a orchestré la somptueuse restauration et des artistes contemporains - des femmes majoritairement - dont les oeuvres jalonnent le parcours dûment étudié de l'exposition, s'ajouta le feu d'une passion..éminemment contagieuse.

Black Oracle.jpg(Photo : Black Oracle - Maimouna Guerresi - 2009 )

Boghossian 035.jpgL'exposé de Diane Hennebert (photo ci-contre) commença par une présentation biographique de Louis Empain (fils "reconnu" d'Edouard, fondateur de la dynastie éponyme) et de la Villa. Idéaliste et épris de sobriété, le jeune baron constitue, avec la construction de la Villa Empain - commandée en 1930 à l'architecte Michel Polak - un subtil compromis entre la simplicité des lignes architecturales et l'ostentation d'une villa cossue, rendue flagrante par la dorure de ses corniches. Emménageant dans la villa, en 1934, il ne parviendra cependant pas à y trouver l'intimité recherchée. Il est alors envoyé au Canada par sa famille,  qui apprécie modérément ses idées gauchisantes,  et y fonde une cité-modèle - le Domaine de l'Estérel - qui, largement influencée par l'esthétisme du Bauhaus, proposera des loisirs à des familles défavorisées.  Marié à une autochtone, il cèdera la Villa Empain à l'Etat belge, sous réserve expresse, d'y constituer une Maison d'Arts décoratifs. Réquisitionnée et occupée par l'Armée allemande en 1943, la Villa Empain sera ensuite affectée à l'URSS au titre d'ambassade. C'était  faire fi des conventions établies avec le Baron Empain. Ce dernier exigera alors  la restitution progressive de son bien - pas question de mettre l'URSS à la porte et d'engendrer de la sorte une crise diplomatique - pour le vendre  à un industriel du tabac d'origine arménienne, établi aux USA, un certain Tcherkezian. Lequel louera  la Villa à la chaîne de radio - TV, RTL. Si les lieux n'étaient guère adaptés à cette fonctionnalité, ils ne subirent alors que des dégâts d'usure normale. Ce ne fut pas le cas de l'occupant suivant - nous en tairons le nom - qui dégrada le site de la façon la plus iconoclaste possible... C'est donc un bien squatté, envahi de mérule, sinistre et sinistré que la Fondation Boghossian acquiert en 2006 pour y entreprendre une rénovation magistrale dans le pur respect de son originelle beauté. Coût de l'opération : 7 millions d'euros dont deux millions couverts par des subsides.

Pudeurs et colères de femmes

A l'origine de l'exposition,  une réflexion sur le paradoxe qui sévit en notre société occidentale:  nous affichons une plus grande réticence vis-à- vis de la femme voilée que de celle qui expose  sa nudité. Le débat valait d'être ouvert et élargi : une trentaine d'artistes orientaux et occidentaux - dont la Belge Arlette Vermeiren - déclinent, d'oeuvres tantôt graves, émouvantes, poignantes tantôt facétieuses, toujours chargées de sens, les facettes infinies du regard posé sur la femme.   

Agn%C3%A8s+Sorel+vierge.jpgLe tableau de Jean Fouquet (1420-1480) , La Vierge à l'enfant entourée d'anges, réalisé au départ du portrait d'Agnès Sorel - sorte de barbie, version XVe siècle - , définit les canons de beauté et de bienséance pour plusieurs générations. La nudité sera ainsi tolérée jusqu'au XIXe siècle pourvu qu'elle s'assortisse d'une absence totale de cheveux et poils de tous bords.

 

 Boghossian 030.jpgLe hall d'entrée de la Villa Empain propose un défilé magistral:  trois résines de la célèbre artiste ORLAN  figurant des robes sans corps, sorte d'aboutissement d'une réflexion sur la violence faite au corps des femmes. On se souvient des expériences de chirurgie-performance que l'artiste avait fait réaliser sur son propre corps (se faisant notamment greffer des cornes) au début des années '90.

 Boghossian 038.jpg

 

Photographie de la Russe Aïdan Salahova

Boghossian 037.jpg

Madre Minerato ( Maimouna Guerresi - Italie)

Boghossian 043.jpgBoghossian 044.jpgCoïncidence flagrante et atemporelle des portraits-masques  de Catherine Deneuve et de Nefertiti  -  oeuvres du photographe égyptien Youssef Nabil.

 

 

Boghossian 047.jpgCiment acrylique de Joanna Vasconcelos dont la position triomphale - elle évoque la proue d'un navire - est  grillagée de fil crocheté : une subtile confrontation de la puissance et de la fragilité. L'artiste a reçu carte blanche pour une exposition prévue au château de Versailles en 2012.

Fil conducteur de l'exposition: l'ambiguïté de l'attention portée aux éléments prétendûment cachés de l'apparence féminine.

Les foulards de la Maison Hermès, oeuvres capillaires du très jeune perruquier Charlie Le Mindu, gouaches sanglantes de Louise Bourgeois, voile de mariée d'Arlette Vermeiren couronné de barbelé, Vierge de Sèvres d'Hubert Barrière, ...jusqu'à la série domestique des Like Everyday de l'Iranienne Shadi Ghadirian, qui superpose au tchador des objets ménagers (fer à repasser, louche, crochet de portemanteau...) masquant intégralement le visage, constitueront des arrêts obligés au sein d'un parcours d'exposition magistralement orchestré.

La visite se conclut, bien au-delà de l'heure prescrite, par une plongée, depuis le balcon ensoleillé de l'étage, sur la grande piscine du jardin  , jouxtée d'une conciergerie qui accueillera, dès le mois prochain,  4 à 5 résidents (artistes, etc..) invités par la Fondation ainsi qu'un centre de documentation.Boghossian 053.jpgBoghossian 054.jpg

 

 

Boghossian 052.jpg

L'occasion pour Diane Hennebert d'insister sur le signal fort qu'offre à notre société occidentale - individualiste -  le mécénat pratiqué par la famille Boghossian via une fondation à laquelle elle affecte la moitié de sa fortune (voir précédent billet sur ce blog, ainsi que, sur la site de la Villa Empain, la présentation Robert, Jean et Albert Boghossian, joailliers libanais d'origine arménienne)

Je vous recommande vivement la visite de l'exposition.

Vous avez jusqu'au 25 septembre....

Apolline Elter

Villa Empain - Av. Franklin Roosevelt, 67 - 1050 Bruxelles - Tél : 02.627.52.30

www.fondationboghossian.com

07:00 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

27 janvier 2011

A la table de Colette et d'un libraire généreusement toqué

Le Libraire Toqué 011.jpg

"Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un coeur large" - Colette

Le Libraire Toqué 029.jpg

Un adage que Benoît Cloës(Le "libraire toqué" - photo)  fit sien, concoctant, ce lundi 24 janvier, un atelier-cuisine particulièrement fabuleux, Le Libraire Toqué 026.jpg dédié à Gabrielle-Sidonie COLETTE,  à sa Bourgogne natale et ..aux lecteurs du magazine l'Evénement.

Avé la complicité avenante,  méridionale  et diantrement intéressante de Thierry STASIUK , chef à la Résidence "Les jardins d'Ariane" (Bruxelles), Le libraire déclina un "Episode en trois actes" de recettes issues de l'ouvrage Colette gourmande, de Marie-Christine et Alain Clément (rendez-vous, ce samedi pour la chronique de ce remarquable opus), revisitées à la faveur de l'air du temps et du marché...namurois.

 

Aux fameux beignets d'aubergines proposés en mise-en-bouche et agrémentés d'un crémant de Bourgogne succéda un oeuf mollet au vin rouge assorti de conseils "pro" des mieux venus.

 

Le Libraire Toqué 014.jpg

Le Libraire Toqué 018.jpg

 

Le Libraire Toqué 039.jpg

La présentation de la vie et de l'oeuvre de Colette (A.Elter)  ponctuée de la lecture d'extraits..fondants fut l'occasion anticipée de célébrer le 138e anniversaire de l'écrivain, née à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), le 28 janvier 1873

 

Le Libraire Toqué 030.jpg

Incursion sublime dans l'univers oriental, cher à l'auteur et à ses célèbres pantomimes, la dégustation du filet d'agneau en croûte d'olives, d'ail - forcément! - de citrons confits constitua un moment d'exception - et de silence recueilli -pour les papilles comblées des participants. Il était accompagné d'une ratatouille vernissée de dés de courgettes, poivrons et aubergines et de pommes grenailles "tapées" à la mode de Marc Meneau (L'espérance - Vezelay). L'occasion pour Benoît Cloës de se rappeler les souvenirs d'un stage initiatique auprès du célèbre chef bourguignon.

Le Libraire Toqué 042.jpg

Le plat fut servi avec une infusion de thé de menthe légèrement sucrée, reposant intermède à la dégustation du bourgogne d'entrée et du sabayon au vin d'orange qui conclut - bien au-delà de l'horaire prescrit - une soirée joyeusement festive.

Le Libraire Toqué 050.jpg

Conquis par l'accueil de Benoît Cloës et de Thierry Stasiuk, les participants se quittèrent, ravis de la découverte de cet antre gastronomique et bien décidés à y revenir..

Apolline Elter

 

 

 

 

 

 

 Le Libraire Toqué - 3 rue du Marché à B- 5000- Namur

(Ouvert du lundi au samedi, de 10h à 18h et le mardi, de 12h à 18h)

Tél: 003281.65.65.30

Site web: www.lelibrairetoque.be

13 janvier 2011

Verrine ice birthday

juin 2009 002.jpg

 

 

 

 

Un menu d'anni-vert-saire?

En  3 V - Vert-verres-vers*

Pour les recettes, je vous laisse..vaire

N'oubliez la petite touche vestimentaire

Signé:  Apolline Elter

 

 

*Entendu l'art poétique

 

11 décembre 2010

Visite des ateliers et du nouveau musée de la Maison Delvaux

L'atelier (L'Evénement)  de ce mois de décembre avait lieu, à l'Arsenal, siège de la Maroquinerie Delvaux.

Une quinzaine de lecteurs se retrouvèrent au pied du sapin, qui paré de pompons rouges et festifs, annonçait les réjouissances de cette fin d'année.

Guidée par Madame Pascale DELCOR, responsable des relations publiques, la visite de la maroquinerie commença par celle du musée tout nouvellement installé à l'étage de l'Arsenal. L'occasion pour notre guide de tracer les grandes lignes de l'histoire de la Maison Delvaux. Une Maison, qui d'un an l'aînée de la Belgique - l'histoire de la manifacture commence, en 1829,  avec Charles Delvaux et la fabrication de malles- est passée en 1933 entre les mains de la famille Schwennicke.Visite Arsenal Evénement 002.jpg

Une série de documents - mis en scène l'an passé lors de l'exposition organisée au MoMa d'Anvers pour les 180 ans de Delvaux (voir billet sur ce blog)  - sont désormais exposés à l'Arsenal.

 

Visite Arsenal Evénement 003.jpg

Présentés selon un ordre chronologique, certains modèles frappent par leur côté résolument contemporain.

Visite Arsenal Evénement 006.jpg

Subtilement garni de cuir, ce solex a été produit en édition limitée.

Visite Arsenal Evénement 007.jpg

Conclue sur une note futuriste, la visite du musée fut suivie de celle, instructive,  de l'entrepôt des peausseries,

 

Visite Arsenal Evénement 010.jpg

Visite Arsenal Evénement 009.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Madame Pascale Delcor, Public Relation Manager

 

 

 

 

 

 

 

 

et de l'atelier, vaste plateau qui enchaîne les différentes étapes de la réalisation des sacs.

Visite Arsenal Evénement 016.jpg

 

 

 

Visite Arsenal Evénement 012.jpg

 

 

 

Visite Arsenal Evénement 017.jpg 

 

 

 

 

 

Visite Arsenal Evénement 015.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour s'achever par le service après-vente, démonstration touchante et évidente de l'accent porté par la Maison à la longévité de ses sacs. A la solidité aussi, qui valut à l'une des participantes d'évoquer l'épisode d'un sac qui, écrasé sous les roues d'une voiture, en était sorti indemne.Visite Arsenal Evénement 018.jpgVisite Arsenal Evénement 019.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passionnée par son métier et les valeurs humaines que véhicule la Maison Delvaux, Pascale Delcor réunit les participants autour du sapin et d'un champagne aux bulles décidément bien pétillantes.

Visite Arsenal Evénement 022.jpg

 

Apolline Elter

Maison Delvaux - L'Arsenal - Bd Louis Schmidt, 7 à 1040 Bruxelles - Tél: 02.738.00.40

www.delvaux.com

 

06:15 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (3) |  Facebook |

18 novembre 2010

Un atelier "Cucina nostra" chez Mmmmh!

3 et 4 octobre 2010 049.jpg

L'effervescence régnait chez  [Mmmmmh!],  lundi 15 novembre en début de soirée , qui accueillait , de concert, quatre ateliers judicieusement répartis en ses vastes espaces compartimentés. A l'étage, un Carlo de Pascale pétulant et affable, recevait les lecteurs de L'Evénement pour un cours spécialement dévolu à la cuisine italienne.

3 et 4 octobre 2010 065.jpg

Co-auteur, avec Sergio Moschini (photo) qui officiait au rez-de-chaussée, de l'ouvrage Cucina nostra paru aux Editions Racine (voir chronique sur ce blog) , Carlo de Pascale révéla la préparation de quatre recettes des plus savoureuses, fustigeant, par la même occasion quelques idées reçues en matière de cuisine italienne.

3 et 4 octobre 2010 055.jpg

 

Antipasto: un carne all'albese, carpaccio de boeuf détendu d'une marinade d'huile parfumée d'ail...

 

3 et 4 octobre 2010 040.jpg

 

 

 

 

 

 

 

De superbes pousses d'épinards furent ensuite traitées avec  les égards dus à la constitution de succulents Malfatti di ricotta e spinachi. Lesquels gnocchi se virent arrosés d'un beurre frrétillant, parfumé de sauge et gratinés à four chaud. Un primo piatto qui suscita l'enthousiasme général des participants.

 

 

3 et 4 octobre 2010 045.jpg

3 et 4 octobre 2010 042.jpg

3 et 4 octobre 2010 043.jpg

 

3 et 4 octobre 2010 052.jpg

 

3 et 4 octobre 2010 050.jpg

 

3 et 4 octobre 2010 056.jpg

 

Secundo piatto, la cotoletta à la milanese revêtit une parure de farine trempée d'oeuf , enrobée de panure, pour se plonger dans l'huile exubérante d'une large pôele.

 

3 et 4 octobre 2010 063.jpg

Et  se soumettre ensuite à un essorage ...souhaité.

 

3 et 4 octobre 2010 062.jpg 

Pour ravir, fondante et moelleuse, les papilles les plus averties...

3 et 4 octobre 2010 066.jpg

 

Athlétique épreuve musculaire, un sabayon aérien, parfumé de vin et d'amaretti conclut en dolce un repas aussi chaleureux que la conviviale tablée constituée aux côtés d'un chef délicieusement latin.

3 et 4 octobre 2010 068.jpg

 

 3 et 4 octobre 2010 070.jpg3 et 4 octobre 2010 054.jpg

Les élèves d'un soir quittèrent la savoureuse soirée dotés d'un tablier à l'enseigne [Mmmmmh!] ...amplement justifiée.

Apolline Elter

[Mmmmmh!] 92 chaussée de Charleroi à 1060 Bruxelles - www.mmmmh.be

Cucina nostra - Les meilleures recettes italiennes des chefs [Mmmmh!] - Carlo de Pascale et Sergio Moschini - éd. Racine, 2010, 196 pp, 24,95 €

07:23 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (1) |  Facebook |

07 octobre 2010

La cuisine de Flore

3 et 4 octobre 2010 001.jpg

C'est dans l'antre sympathique de "La cuisine de Flore" à Ixelles que se sont réunis, lundi 4 octobre, les lecteurs de L'Evénement pour un nouvel atelier aux saveurs généreuses.

La réalisation d'une tapenade aux tomates séchées cèda la vedette à un croustillant de poires -  cuites dans un mélange beurre huile et solidement poivrées  - au roquefort ou chèvre fondus sur lit de roquette délicieusement assaisonnée.

 3 et 4 octobre 2010 023.jpg

Oignons, gousses d'ail, bâtons de citronnelle et de cannelle, poudres de fenugrec, de gingembre, de piment, de curcuma et de cardamone, clous de girofles, pistils de safran,  jus de citron vert, yaourt et lait de coco   atterrirent  dans un wok pour constituer un véritable curry rouge de volaille, emplissant l'atelier de fragrances exquises.

3 et 4 octobre 2010 024.jpg

 

Le cours fut aussi l'occasion pour Flore, authentique passionnée de cuisine, de rappeler quelques 3 et 4 octobre 2010 019.jpgtechniques et termes de base - une nomenclature des couteaux, des cuillères et de certains ustensiles.

3 et 4 octobre 2010 020.jpg3 et 4 octobre 2010 021.jpg

Succombant aux parfum et  joyeux crépitement des cuissons, les convives ne tardèrent pas à dresser le couvert sur le grand plan de travail pour déguster les fruits d'un bien agréable labeur.3 et 4 octobre 2010 022.jpg

 

3 et 4 octobre 2010 025.jpg

 

Le repas s'acheva dans la liesse générale et la dégustation de muffins de caramel au beurre salé rafraîchis d'une boule de glace vanille..Réalisés par les élèves d'un soir, of course.

Apolline Elter

 

La cuisine de Flore,

Rue de l'Arbré bénit, 26 à 1050 Bruxelles

Tél: 0472.01.44.86

@: lacuisinedeflore@gmail.com

Site internet: www.lacuisinedeflore.com

06:22 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

25 septembre 2010

Atelier de cuisine au restaurant Olivier de Profondeville

Dix lecteurs du magazine L'évenement , Messieurs et Mesdames Baert, Coutellier, Daubresse, Delforge, Gérard, Jadoul, Lorfèvre et Magis  ont investi, ce mercredi 22 septembre, la cuisine du restaurant, Olivier, à Profondeville, pour y suivre un cours hors des vagues battues.

restaurant Olivier 040.jpg

Avec la simplicité généreuse qui le caractérise, Olivier Bruckner a conçu et présenté un menu, tout de turbot décliné:

Bouillon à la sauce soja et gingembre, versé sur une lamelle de turbot à cru parfumée d'une feuille de coriandre, Turbot poêlé sur salade de riz noir aux airelles séchées et arrosé d'une huile au citron confit, alterné d'un foie gras de canard, chutney de rhubarbe et gelée de mangue et coing..

restaurant Olivier 001.jpgrestaurant Olivier 007.jpg

 

 

 

 

restaurant Olivier 010.jpg

 

 

 

 

 

 

restaurant Olivier 043.jpg

restaurant Olivier 008.jpgrestaurant Olivier 009.jpgLe plat principal, turbot oblige, consista en une grillade dudit divin poisson au basilic pistou (dit basilic thaï ou provençal) et thym citron, nanti d'un risotto crémeux aux jeunes oignons et d'une asperge verte:

restaurant Olivier 016.jpg

Il fut l'occasion d'une bien conviviale tablée qui, réjouie par la dégustation de quelques crus de Bourgogne hors du commun : un bourgogne blanc Laforêt (Joseph Drouhin), suivi d'un Chassagne Montrachet (Mazures Pillot) et d'un Nuits Saint-Georges 1er cru, Château des Prémeaux...- cèda à une osmose d'enthousiasme gourmand.

restaurant Olivier 018.jpg

restaurant Olivier 020.jpg

 

restaurant Olivier 023.jpg

 

Le dessert combla  les papilles qui assortit glaces et sorbets d'effluves subtiles et variées (citron vert, melon et violette ...)

Une soirée passée sous le signe d'une excellence particulièrement joyeuse grâce à l'accueil attentif d'Olivier Bruckner et de son épouse.

Apolline Elter

Restaurant Olivier

Monsieur et Madame Olivier Bruckner

Avenue Général Gracia, 23- 5170 Profondeville

Tél: 081.226.266

www.olivier4.be

07:34 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

18 juillet 2010

Festival de la correspondance de Grignan: un bilan très...chaleureux.

Didier Bezace et Michel Duchaussoy, as Maxime Gorki et Anton Tchekov,  se donnaient une réplique flamboyante, dimanche 11 juillet, lors de la lecture-spectacle librement adaptée de Virgil Tanase, qui clôturait le 15e Festival de la Correspondance de Grignan. Le public venu en masse combler les strapontins de la Collégiale leur adressa une standing ovation, aussi dévolue, à n'en pas douter, à l'ensemble des manifestations d'un Festival très réussi.

 

 

  Grillon juillet 2010 024.jpg  Revenons dès lors sur quelques moments forts du Festival, inauguré, mercredi 7 juillet, vers 18 heures, à l'ombre - si l'on peut dire - de la statue de notre chère Marquise.

 

 

 

 

 

 Grillon juillet 2010 025.jpg

 

 

 

 

 

 

Grillon juillet 2010 029.jpg

Bruno Durieux, Maire de Grignan et fondateur du Festival de la Correspondance, donne le coup d'envoi de la quinzième édition, remerciant chaleureusement Claire Chazal, pour son soutien répété à la manifestation, Anne Rotenberg, Directrice artistique, et Michel Bouquet, invité d'honneur de l'année 2010. L'occasion aussi de remercier les innombrables bénévoles qui concourent au succès du Festival.

Grillon juillet 2010 030.jpg

 

 

Grillon juillet 2010 031.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Grillon juillet 2010 035.jpg

 

Grillon juillet 2010 037.jpg

C'est une Macha Méril sublime et  princière qui campa la Marquise de Sévigné, pour la lecture-spectacle inaugurale du Festival, en la Collégiale de Grignan. Orchestrés par Françoise Hamel (Madame de Sévigné ca au théâtre, éd. Triartis, voir chronique sur ce blog), des extraits de la célèbre correspondance évoquaient les représentations théâtrales, signées Corneille, Racine, Molière, auxquelles la marquise assista. Des airs d'Atys de Lully épousaient l'atmosphère d'une scène tout simplement ...magistrale.

  Grillon juillet 2010 040.jpg

 

 

 

 

 

 

 Samedi 10 juillet rassembla, en L'Epistolière (Grillon) la tablée d'un petit-déjeuner littéraire, consacré à Bruno de Cessole et son roman, Le moins aimé ( Ed. de la Différence - Chronique sur ce blog). 

Grillon juillet 2010 059.jpg

 Descendant de la Marquise, en onzième génération, le romancier déclara d'emblée afficher une sympathie supérieure pour Charles (de Sévigné), privé de descendance, à celle qu'il nourrissait, pour son aïeule Françoise-Marguerite de Grignan.  Anti-héros par excellence, maltraité de son vivant autant que par la postérité, Charles possédait une élégance de coeur et de plume particulièrement attachante. Le déficit d'amour que lui voua sa mère, Marquise de Sévigné, inspira à Bruno de Cessole, l'idée d'une  juste réhabilitation.

Le petit-déjeuner, inscrit au rang des ateliers-lecteurs de l'Evénement, fut rendu très sympathique par la courtoisie de l'invité, son écoute attentive et avenante des nombreuses questions que lui posèrent des participants conquis par le sujet. Ancien Maire de Grillon, Monsieur Pierre Vollant ravit, à son tour, les convives, d'une érudition impressionnante sur l'Enclave des Papes. Et l'on disserta alors truffes, eau de source, chasse ...- Bruno de Cessole, cumulant,  en plus de ses activités de romancier et critique littéraire pour la revue Valeurs nouvelles, la rédaction en chef de la revue Jours de chasse. Une façon enviable d'unir passion et vie professionnelle.

Grillon juillet 2010 060.jpg

     Grillon juillet 2010 058.jpg 

Grillon juillet 2010 061.jpg

Grillon juillet 2010 063.jpg

 

Dimanche 11 juillet consacra la rencontre littéraire avec Bruno de Cessole, organisée par le Festival de la Correspondance, dans la Cour du Tricastin.

L'auteur était interviewé par Karine Papillaud, devant une assemblée fournie, malgré la chaleur oppressante qui sévissait en ce début d'après-midi. Et la journaliste d'insister sur le côté particulièrement vivant du roman épistolaire, partant,  du portrait de Charles de Sévigné.

Grillon juillet 2010 069.jpg

 Une dépêchée, particulièrement ravie, au Festival de la Correspondance de Grignan,

Apolline Elter

 

 

 

 

 

 

 

19 juin 2010

L'Atelier Yves Mattagne reçoit les lecteurs de l'Evénement

Dix de nos lecteurs ont eu la joie de participer à un cours de cuisine gatronomique au sein de l'Atelier Yves Mattagne, vendredi 11 juin.

Tout porte à croire que l'enchantement fut unanime.

 

Ateliers Yves Marragne 014

 Situé en sous-sol de l'Entrepôt Royal..et radieux de Tours & Taxis, l'Atelier Yves Mattagne décline, face aux aires d'apéritif et de détente,  quatre ilôts de travail et les pures merveilles d'un équipement technologique de pointe.

Ateliers Yves Marragne 020

Ateliers Yves Marragne 019

Ateliers Yves Marragne 010

Riche d'un parcours de quelques années auprès, notamment, du Sea Grill, François Mornay (photo)  a rejoint l'équipe des pédagogues étoilés, dispensant avec une simplicité amène les précepts et astuces de l'art culinaire.

Ateliers Yves Marragne 005

Les directives sont écoutées avec une concentration que viennent bientôt détendre les bulles d'un délicieux cava d'accueil

Ateliers Yves Marragne 017

 

Ateliers Yves Marragne 015

 Ateliers Yves Marragne 016

A l'entrée constituée d'un duo de saumon et cabillaud, surmonté de crevettes et d'un espuma bisqué succède la réalisation d'aiguillettes d'agneau cuit en basse température, doté d'une mousse de carottes et de pommes de terre cuites dans un bouillon de safran et en dessert, une compotée de rhubarbe garnie de fraises et nappée d'une crème anglaise gonflée au syphon,  brûlée au chalumeau. Le tout se révélant à la dégustation, tout bonnement...divin.

Ateliers Yves Marragne 023

Ateliers Yves Marragne 025

Ateliers Yves Marragne 026

 Ateliers Yves Marragne 030

La table est dressée qui rassemble les convives en un repas cordial et des plus chaleureux

Ateliers Yves Marragne 035

Ateliers Yves Marragne 039

L'application, au pinceau, d'encre de seiche, démarque les saveurs variées d'une assiette à la composition particulièrement fondante.

Ateliers Yves Marragne 041

 

L'épreuve du chalumeau conclut l'envoi du dessert et  l'apprentissage ludique des procédés d'un vrai repas gastronomique.

Ateliers Yves Marragne 042

Ateliers Yves Marragne 046

Ateliers Yves Marragne 047

 

Apolline Elter

L'Atelier Yves Mattagne - Tour & Taxis, Entrepôt Royal - Av. du Port, 86 C à 1000 Bruxelles. Tél: 02.428.4084

www.atelieryvesmattagne.com

 

06:30 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

21 avril 2010

Visite de l'atelier de Pierre Marcolini, à Haren

 La conférence du célèbre chocolatier, mercredi 13 janvier (voir relation sur ce blog -rubrique Attitude Zen)  et la diffusion, ce  lundi 19 avril de l'émission "Les Toqués du chocolat" (France 3) avaient avivé la curiosité de découvrir son atelier, situé à Haren (banlieue de Bruxelles).

Confus d'une absence involontaire  - conséquence directe de la crise aéroportuaire - Pierre Marcolini avait demandé à Nico Regout d'accueillir les lecteurs de L'Evénement pour une visite des lieux qui allait rapidement se révéler..hors du commun.

 

Nico Marcolini

 Responsable du holding "Regout Invest" au sein duquel figurent les sociétés de Pierre Marcolini, Nico Regout qui fut l'épouse du chocolatier et conserve, dans ses contacts commerciaux, le patronyme de Marcolini, s'auto-proclame "femme de l'ombre". C'est  compter sans sa luminosité naturelle et l'éclat de ses connaissances en matière de fèves. Accueillis dès le seuil de la société par les effluves d'amandes torréfiées, les vingt participants furent d'emblée conquis par les explications précises et l'enthousiasme chaleureux de l'oratrice.

cabosses

La visite débuta par la découverte du hangar - frais - où sont stockées quelque 30 tonnes de cabosses. Les provenances variées (Amérique du Sud, Madagascar, Java, ...) sont précisées sur les toiles de jute. Et Nico Marcolini d'insister sur la richesse en polyphenol des fèves, avant torréfaction.

 AZ Pierre Marcolini 025

AZ Pierre Marcolini 026

A la torréfaction des fèves succèdera une phase de séparation de la peau par un principe de soufflerie et l'obtention d'un grué de cacao

AZ Pierre Marcolini 030

Responsable de la production, Alain Hinne dispensera quelques explications techniques et limpides.

AZ Pierre Marcolini 033

Le temps pour les participants de revêtir les combinaisons prescrites pour la suite de la visite...

AZ Pierre Marcolini 037

Et de goûter une liqueur de cacao, extraite du grué.

AZ Pierre Marcolini 043

Succédant à son collègue, Laurent Swinnen,  responsable de la filière pâtisserie, dévoilera quelques-uns des secrets gourmands de la Maison.

AZ Pierre Marcolini 046

La torréfaction des amandes en exhausse le goût.

 

AZ Pierre Marcolini 048

Dégustation-test de carrés Marcolini réalisés au départ de fèves de Ghana et d'Equateur et sucrés au Maltitol (principe sucrant naturel constitué au départ de blé et de maïs), pour le plus grand bénéfice des régimes sans sucre, des dents ...et du palais.

AZ Pierre Marcolini 054

 Responsable des créations d'art et ponctuelles, Joachim exprima, avec fougue, le bonheur que représentait son travail au sein de la société de Pierre Marcolini.

Ravis de dégustations multiples dont celle, en avant-première,  d'un macaron "interdit aux moins de 18 ans", les participants reçurent une mignonne malline, aux fins de conforter, en leurs palais, la mémoire des connaissances fraîchement acquises.

Quand l'excellence est fruit de passion.

Apolline Elter

 

Pierre Marcolini

Les chocolats de l'Iris - www.marcolini.be

06:15 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (2) |  Facebook |

17 avril 2010

Start to Cook

Tandis que les ouvrages de cuisine sont pléthore, il est parfois bon de se (re)mettre aux rudiments de l'art culinaire. Aux recettes de base, en d'autres termes, qu'on n'a pas pris le temps d'assimiler correctement.

C'est le propos d'Albert Verdeyen, le sémillant présentateur de l'émission "Start to cook" (VTM). Audit des ustensiles et des techniques de base (la cuisson des légumes, des pâtes, ... et du rosbif dominical) le guide, abondamment illustré, expose, étape par étape, les fondements de la cuisine. Novices, students en kot et cuisiniers auto-didactes en quête de précisions salueront l'ouvrage et épateront leur tablée d'un ...dîner presque parfait.

Apolline Elter

Start to cook, Albert Verdeyen, ed Racine, mars 2010, 17,95 €.

www.starttocook.be

 

07:45 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

25 mars 2010

Atelier-lecteurs : Morpho-beauty

AZ Morpho-beauty 006

Saisissante Alexandra Viragh  qui,  d’une observation attentive de votre visage, dégage les lignes de force (et de faiblesse) de votre vie, de votre personnalité. Et de vous proposer donner un sens à votre maquillage, d’éclairer votre visage du potentiel de rayonnement qui lui est propre.

AZ Morpho-beauty 005

 

Sept lectrices du magazine L’Evénement étaient, ce mardi 23 mars, au rendez-vous de la morpho-beauty.

AZ Morpho-beauty 007

 

Après une présentation de son parcours au service du bien-être et de l’adaptation du Feng Shui à notre mode de vie occidentale, Alexandra Viragh exposa les enjeux de la morpho-psychologie et de sa déclinaison en morpho-maquillage. Chacune des participantes se prêta alors à une analyse individuelle de son visage suivie de l’application directe, par Stéphanie, du maquillage prescrit. Chacune se déclara assez saisie de la pertinence des observations de la morpho-psychologue et du subtil (et favorable) changement prescrit dans les jeux d’ombre et lumière et la mise en valeur du regard, via le maquillage. La remise d’une fiche personnalisée permettra à chacune de reproduire les conseils établis.

AZ Morpho-beauty 016

 

Une bienveillante convivialité présida ce nouvel atelier-lecteur, d’un genre neuf.

 

Apolline Elter

 

www.fengshuiocc.com

@ :alexandra.viragh@gmail.com

06:30 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

14 janvier 2010

Pétales et chocolat

Une  vingtaine de lecteurs de L'Evénement  avaient affronté, hier, menaces météorologiques et embarras de circulation pour se rendre à Namur, à la visite de l'exposition "Pétales et chocolat", qui se tient au Musée de Groesbeeck-de Croix, jusqu'au 31 janvier.

Ils n'ont pas regretté leur audace.

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 035

 Accueillis par Madame Josine de Fraipont, Conservatrice du Musée et Monsieur Philippe-Edgar Detry, Administrateur délégué des Amis de l'Hôtel de Groesbeeck - de Croix, les participants parcoururent l'écrin de ce magnifique hôtel du XVIIIe siècle, guidés par une visite thématique des plus passionnante: il s'agissait de revivre les moments forts de la consommation de la divine boisson - chocolatée, s'entend -  et les anecdotes qui marquèrent son parcours.  Une riche et prestigieuse collection de chocolatières, déclinées en argenterie, porcelaine et faïence et d'objets utilitaires  liés au thème,  est rassemblée, en ce moment à l'Hôtel de Croix.  Madame de Fraipont situa l'usage de ceux-ci dans leur contexte propre, saupoudrant les explications d'une culture aussi impressionnante que clairement énoncée.

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 030

La visite commença par la cuisine de l'Hôtel et la découverte d'une métate destinée au broyage du cacao

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 029

Pains de sucre tels qu'ils se présentaient autrefois.

 d van cauwelaert - Pierre Marcolini 031

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 042

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 008

 Chocolatière en argent poinçonnée HDP (Henri De Potter) 1737/40

Les participants prirent ensuite place dans le salon pour assister, sous la conduite de Pierre Marcolini, à l'exposé d'une passion, d'un art..ancré dans la sublime fève.

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 044

L'occasion de découvrir le célèbre chocolatier sous un jour très sympathique: mêlant aux composantes géographiques et techniques de son exposé une simplicité, une verve et un humour irrésistibles, Pierre Marcolini subjugua l'assemblée, se prêtant  volontiers au jeu des multiples questions qui lui furent posées.

 d van cauwelaert - Pierre Marcolini 045

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 046

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 050

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 058

L'an 2000 fut pour Pierre Marcolini une année capitale dans le parcours de son art:   désireux d'accéder  au métier d'origine du chocolatier, il décida de fabriquer lui-même son chocolat de couverture. Le cercle des "vrais "chocolatiers est des plus restreint, on en compte une petite dizaine à travers le monde. Monde que Marcolini va désormais parcourir à la recherche des fèves les plus subtiles et qui lui procurera des rencontres et liens authentiques parmi les producteurs de cacao. Fraîchement revenu d'un périple au Pérou, l'orateur relata les péripéties d'un récent voyage à Cuba, qui fera, d'ailleurs, sous peu l'objet d'un reportage diffusé sur France 3.

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 061

Captivés par la relation authentique d'une passion ..contagieuse, les participants dégustèrent fèves et "liqueur"  explosive d'un 100 % chocolat avant de confronter impressions et ravissement autour d'un  cocktail de carrés de chocolat et de champagne offert par les "Amis de l'Hôtel de Groesbeeck - de Croix"

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 060

Monsieur Philippe-Edgar Detry

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 064

d van cauwelaert - Pierre Marcolini 066

Madame Josine de Fraipont, Monsieur et Madame François-Xavier Rémion

Une soirée tout simplement...grandiose.

 Apolline Elter

 

Informations utiles:

Musée de Groesbeeck - de Croix, 3 rue Saintraint à 5000 Namur

Tél: 081.248.720

Exposition "Pétales et Chocolat " : jusqu'au 31 janvier (tous les jours sauf le lundi, de 10h à 12h30 et de 13h15 à 17h  - entrée : 3 €, adultes - 1,5 €, enfants, étudiants et seniors)

Sites web: www.museedecroix.be

Pierre Marcolini:www.marcolini.com

11:27 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (4) |  Facebook |

09 décembre 2009

Prélude festif à Upignac



Il était une fois, un(e) marchand(e) de foie, ...

C'est vrai qu'il fallait une bonne dose de foi, pour lancer, en 1984, l'épopée Upignac, au départ de la cuisine familiale...

Michel Petit, administrateur délégué d'Upignac, accueillait, jeudi 3 décembre, les lecteurs de l'Evénement, inscrits à un atelier de cuisine qui célébrait le "foie dans tous ses états"

Upignac 005

Upignac 006

Upignac 007

Avec l'affabilité et la simplicité qui lui sont coutumières, Michel Petit traça l'aventure de l'entreprise, fondée il y a tout juste 25 ans, avec son épouse et l'aimable solidarité du clan familial. Des vingt canards pionniers, la société passa à la production à grande échelle qu'on lui connaît aujourd'hui, tout en sauvegardant l'ambiance familiale chère à ses fondateurs. Et Michel Petit de comparer la folle effervescence de fin d'année à l'ambiance des moissons et d'évoquer ces grandes tablées qui réunissent régulièrement une soixantaine de collaborateurs joyeusement éreintés de longues journées de travail.

L'humour était au rendez-vous : l'orateur régala ses auditeurs de quelques anecdotes truculentes de derrière les magrets.

L'on apprenait aussi que la consommation des Belges en matière de foie variait selon l'appartenance linguistique: les Bruxellois et les Wallons préférant le foie de canard (mulard) à celui d'oie, chéri par leurs compatriotes flamands. Quant aux Nippons, il représentent le cinquième pays consommateur de foie gras et se régaleront bientôt des productions de l'enseigne...

Le speech achevé, les participants furent répartis en 2 groupes, dirigés par MM Diego Valdes et Vincent Rodrigues, chefs à la Table d'Upignac, aux fins de composer un repas assez extraordinaire...

 

Upignac 009

 Madame Vangrieken , Monsieur Vangrieken, Madame Lenoir, Vincent Rodrigues.

 Upignac 010

Messieurs Verbeken et de Heusch

Upignac 012

 

Upignac 015

 

Mesdames Dailly et Beckers

Upignac 033

Pôelée de champignons variés qui accompagnera le risotto crémeux et le foie gras saisi d'entrée.

Upignac 039

Préparé par l'équipe dirigée par Diego Valdes, le plat principal truffa un fondant magret de foie gras , soutenu d'une colorée de poivrons et d'aubergines et une poêlée de pommes de terre façon tortilla (ou roësti) ...

Upignac 019

Mesdames de Heusch et François, à la mandoline

Upignac 034

Upignac 024

Les chefs: Diego Valdes et Vincent Rodrigues

 Upignac 040

Upignac 044

Upignac 030

Madame Bertsch, Monsieur et Madame de Heusch

Upignac 031

Madame Wellekens

Upignac 018

Les élèves sont gratifiés de gants en latex bleus et des conseils aiguisés des maîtres-cuisiniers.

Upignac 045

Le repas se conclut par un pain perdu raffraîchi d'un sorbet aux poires (du verger d'Upignac? ), de fruits poêlés  et d'une sauce d'agrumes particulièrement vivifiante.

Upignac 046

Après échange de quelques plaisanteries animées par le plaisir d'avoir fait connaissance et  par un facétieux Monsieur Verbeken, les participants reprirent les volants  en direction de leurs résidences respectives .....

 

Apolline Elter

Upignac

www.upignac.be

06:45 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |

22 novembre 2009

Soirée épatante chez Feelfood

L'atelier-lecteurs mensuel de l'Evénement avait lieu, mercredi 18 novembre, chez feelfood, une enseigne nouvellement implantée à Waterloo, dédiée au plaisir de la table, dans toutes ses déclinaisons...

novembre 2009 049

Vanessa Pin, co-fondatrice de feelfood (avec Séverine Berger) accueillit les lecteurs avec chaleur, un pétillant prosecco et une contagieuse jovialité.

Et chacun de se mettre à la tâche pour réaliser, sous la houlette professionnelle et lyonnaise d'Alain Morillon (actuellement chef du restaurant "Le Parvis", à Uccle), un menu spécial "Epatez vos amis".

novembre 2009 024

Madame Snijkers, Alain Morillon

novembre 2009 023

Mesdames Wibaut, Wellekens, Yven, Monsieur Van Raaijen

novembre 2009 022

novembre 2009 042

La tempura de crevettes nobashi (trempée d'une décoction de radis)  céda bientôt a vedette à un gigantesque cabillaud, prêt à être dépecé selon les règles de l'art, rôti,  parfumé d'un espuma de chorizo et accompagné d'un risotto pure tradition..

novembre 2009 034

novembre 2009 037

feelfood fait appel à des chefs professionnels pour ses cours, qui inculquent aux élèves les techniques culinaires de base.

novembre 2009 041

Alain Morillon, Mesdames Wibaut et Leclerc.

novembre 2009 040

Farce de pâte au pesto de pistache:  même la rédaction travaille ...avec l'agréable complaisance de Madame Bertsch.

novembre 2009 047

Cerclage du risotto, dressage du cabillaud, .. Mesdames Snijers, Wellekens, Bertsch, Monsieur Leclerc

novembre 2009 050

novembre 2009 026

Mesdames Van Raaijen et Yven

novembre 2009 043

Une accueillante tablée, toute de vert parée, réunit  hôtes et participants, séduits de déguster les fruits d'un agréable labeur.

novembre 2009 045

novembre 2009 054

Le dîner, de quatre plats constitué, se conclut d'un moëlleux au chocolat, doté de zestes d'orange confits et de quartiers d'oranges à vif, macérés dans de la cannelle.

L'expérience fut des plus concluantes, chacun se déclarant séduit par l'attention portée à la qualité des ingrédients et au bien-être des participants...

Apolline Elter

feelfood, Cook, Taste & Shop

358 Chaussée de Bruxelles - 1410 Waterloo

Tél: 02.351.51.35

wwww.feelfood.be

 

 

06:15 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (4) |  Facebook |

23 octobre 2009

Atelier-lecteurs auprès des Secrets du Chef

180 ans Delvaux22 septembre 030

 

Quel est Le secret du succès avéré des Secrets du Chef?

Dix lecteurs du magazine l'Evénement furent dépêchés à cette enquête, jeudi 22 octobre , pour une soirée haute en couleurs, consacrée à la cuisine des cucurbitacées.

L'occasion de découvrir la nouvelle implantation de l'enseigne, au sein du Shopping de Woluwé.

180 ans Delvaux22 septembre 001

Accueil des lecteurs autour du gigantesque plan de travail : la dégustation d'un rioja ou viognier de bienvenue, gracieusement servi par Aurélie,  scella d'emblée les liens d'une soirée des plus conviviales.

180 ans Delvaux22 septembre 005

 Madame Lannoy, Monsieur Verbeken, Madame Lenoir.

 

180 ans Delvaux22 septembre 007

Quelques homards rendus pacifiques par un séjour au frais.

180 ans Delvaux22 septembre 009

Alexandre Lerouge, pédagogue toqué, co-fondateur des Secrets du Chef

180 ans Delvaux22 septembre 014

Mesdames de Streel, Lenoir et Declève.

180 ans Delvaux22 septembre 010

Madame Martin, Madame Van Raaijen, Alexandre Lerouge, Monsieur Van Raaijen

180 ans Delvaux22 septembre 011

Répartis en trois groupes, les participants oeuvrèrent à un Cappucino de potiron et de châtaignes à la truffe, un risotto de pommes de terre aux courgettes, rehaussé de homard, une soupe glacée au melon surmontée d'un sorbet à la ricotta... L'amène concentration de quelque équipe rivalisait avec le bavardage intempestif de quelque autre..L'autorité irrésistible du Chef parvint à sauver toutes les sauces et inculquer de ces précieux conseils culinaires que les participants s'empressèrent de consigner dans leurs notes.

180 ans Delvaux22 septembre 020

180 ans Delvaux22 septembre 022

180 ans Delvaux22 septembre 025

Mesdames de Streel et Herinckx

180 ans Delvaux22 septembre 028

Mesdames de Streel et Lenoir, Monsieur Van Raaijen

180 ans Delvaux22 septembre 033

Le capuccino de potimarron aux châtaignes et truffe

180 ans Delvaux22 septembre 036

Alexandre Lerouge, Madame de Streel, Apolline Elter, Madame De Kelver

180 ans Delvaux22 septembre 041

 Un risotto ...sans riz, onctueux et royal

180 ans Delvaux22 septembre 043

la soupe de melon et son sorbet à la ricotta, dont la texture moëlleuse ravit toutes les papilles.

Le repas délicieux se clotura,  tard..., par un débriefing, chacun exposant la recette qui l'avait le plus séduit. Et les participants de se quitter, joyeux d'avoir fait connaissance et percé le secret de la généreuse hospitalité d'Alexandre Lerouge : une attention au bien-être de chacun farcie d'un humour judicieusement pimenté...

Apolline Elter

Les Secrets du Chef

Woluwe Shopping Center (niveau -1)

Rue Saint-Lambert, 200

1200 Woluwe-Saint-Lambert

Tél.: 02.762.03.05

 

E-mail : woluwe@lessecretsduchef.be

Site web: www.lessecretsduchef.be

 

 

10:11 Publié dans Attitude Zen | Commentaires (0) |  Facebook |