Web
Analytics Made Easy - StatCounter

08 mai 2018

Les pointes sèches de Debussy

9782330092696.jpg Claude Debussy avait la plume corrosive. En témoignent ces observations peu amènes, relevées dans son courrier, par Philippe Cassard:

"Les pointes sèches fusent: Ravel "fakir charmeur", Berlioz "prodigieux fumiste", Beethoven "ces vieux meubles qui n'ont pas même gardé le parfum de leur siècle", Stravinski "de la musique de sauvage avec tout le confort moderne", André Gide "vieille demoiselle timidement gracieuse et polie à l'anglaise", Bizet "Maupassant de la musique", Victor Hugo "magasin d'images", Fauré "porte-musique d'un groupe de snobs", le chef d'orchestre Henri Busser "arrive avec la figure d'un monsieur qui va prendre un bain froid et qui n'aime pas ça", la cantatrice Rose Féart "transformée, puisque jolie !" ...

 

Claude Debussy, Philippe Cassard, essai, Ed. Actes Sud, février 2018, 160 pp

 

Les commentaires sont fermés.