Web
Analytics Made Easy - StatCounter

20 avril 2018

Drômo- manie

Si la dromomanie est une pathologie de l'évasion, impulsion de la fugue, du déplacement continu, elle pourrait bien trouver refuge sain et  sensé dans l'offre culturelle de la... Drôme, celle d'une délégation prestigieuse,  venue spécialement à Bruxelles, ce jeudi 19 avril, présenter à la presse, les nombreux attraits touristiques, gastronomiques et culturels d'une région gorgée de soleil. Un soleil particulièrement présent, en notre Capitale, en cette journée bénie des astres.

L'organisation de l'événement était confiée à Vincent Toulotte (au centre de la photo) Directeur d'Atout-France pour l'Europe du Nord

IMG_0852.JPG

IMG_08512.jpg

 Directeur général de "La Drôme Tourisme", Monsieur Bruno Domenach , insiste sur l'importance que revêt le tourisme belge pour sa région: les Belges viennent en deuxième position parmi les touristes étrangers. Ils sont appréciés des autochtones car ils partagent nombre valeurs communes. Et Bruno Domenach de brosser, en un survol bref, dynamique, engageant, les attraits du slow-tourisme particulièrement bienvenu en cette Drôme, premier département "bio" de France, riche de sa production truffière, viticole, de chefs étoilés telle Anne-Sophie Pick et de la célèbre ViaRhôna,  route touristique qui longe le Rhône et relie de quelque 800 kms  le Lac Léman à la Mer Méditerranée.

 

IMG_0853 détail.jpg

 Parole est  ensuite donnée à Monsieur Bruno Durieux, maire de Grignan et Président-Fondateur du Festival de la correspondance béni de votre blog,  et à sa directrice artistique, Madame Julia de Gasquet.

Grande nouvelle que nous relayerons abondamment: Le Festival placera sa 23e édition sous le signe des Lettres belges (d'expression française)   Elle aura lieu du 3 au 7 juillet, à Grignan, bien évidemment, capitale mondiale de la correspondance.

Un programme dense, riche, éclectique nous attend, judicieusement équilibré, qui à mes sens et engagement, rend compte tant de notre riche passé que de la "jeune scène littéraire belge"  .  Fort d'un "tropisme personnel belge', hennuyer,  Bruno Durieux salue humour, inventivité, sorte de détachement ...caractéristiques de l'esprit belge.

Ils nous ont compris!

Des invités prestigieux sont attendus , tels Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt,  France Brel,  Marie-Christine Barrault, Jean-Claude Drouot, Jean-Baptiste Baronian, Jacques De Decker, Patrice Leconte,  Benoît Poelvoorde, Jacqueline Bir,  Jean-Luc Outers, Michèle Goslar, Hervé Gérard,  Philippe Meyer, Jean-Claude Pirotte, Jean Bofane, Thomas Gunzig,  Colette Nys-Mazure, Jean-Claude Casanova, Maurice Olender, Lydia Flem , Genevièce Damas, Benoît Peeters, ... qui raviront toutes les générations en une amène et chaleureuse convivialité culturelle, selon le voeu de sa directrice artistique. Qu'elle soit félicitée pour cette subtile vitrine offerte à notre pays.

Françaises et Français, Belges et ..Belges, nous vous attendons nombreux à cette édition qui s'annonce flamboyante. Je vous le certifie.

Nous vous reviendrons régulièrement à ce sujet.

IMG_0853 ter.jpgLa dernière partie du "workshop'  rassembla une poignée de comédiens,  Messieurs Gabriel Mattei, chef d'orchestre, Vincent Goethals, metteur en scène  ( à droite sur la photo) et Florent Turello, Directeur des châteaux de la Drôme (à gauche sur la photo) pour une présentation "live" diantrement apéritive du spectacle des Fêtes nocturnes 2018 du château de Grignan, à savoir, Les Noces de sang, de Federico Garcia Lorca.

Spectacle qui s'annonce grandiose, musical,  choriste, pluriel et participatif.

Soucieux de mettre en valeur la prestigieuse façade du château de Grignan ainsi que les couleurs spécifiques de la langue du célèbre écrivain espagnol - elle se déclinera sur deux niveaux,  du "guttural, naturaliste" (première partie) à l'onirique festif (seconde partie) et la musicalité qui constitue l'identité de Lorca - rappelons qu'il était pianiste de formation -  Vincent Goethals a décidé d'inclure le public dans son spectacle.  Trente figurants (spectateurs) sont invités chaque soir sur la scène. Il leur suffit de s'inscrire sur le site de réservation du spectacle et d'arriver sur place deux heures avant, aux fins de répéter un chant, quelques pas de danse et partager un en-cas avec l'équipe. Ce seront les "cousins" des noces... 

Les quelque huit cents spectateurs attendus chaque soir entonneront en choeur un air - aisé  - sous la houlette de Mélanie Moussay

Bel et engageant projet de spectacle participatif

Il nous tarde de le découvrir 

Les Noces de sang,  de Gabriel Garcia Lorca, spectacle mis en scène par Vincent Goethals, direction musicale de Gabriel Mattei

Château de Grignan,  du 27 juin au 25 août 2018 - (interruption des représentations, du 3 au 7 juillet pour céder place à celles du Festival de la correspondance)  - à 21 h - entrée dès 20h30

Réservations ouvertes le 24 avril - www.chateaux-ladrome.fr

  Une orchestration drômement  belge, forcément festive vous attend, cet été.

Nous en serons.

Apolline Elter 

 

Commentaires

Formidable !
Nous y serons, pour notre plus GRAND bonheur !
Vive le Festival de la Correspondance !
Vive les orgnaisateurs !
Vive les invités !
Tous à Grignan du 3 au 7 juillet !!!!

Écrit par : TT | 20 avril 2018

Très chère TT, sachez que L'Epistolière sera tant ravie qu'honorée de votre présence à Grignan. Merci pour votre enthousiasme si précieux

Apolline

Écrit par : Apolline Elter | 20 avril 2018

Les commentaires sont fermés.