Web
Analytics Made Easy - StatCounter

21 avril 2018

A.... Bicyclettres

Bicyclettres.jpg

 

Le vélo n'attend pas le nombre des années, affirmait,  de Corneille,  le Rodrigue.

Cette maxime, Jean-Acier Danès l'a faite sienne, qui à 18 ans, enfourche "Causette", sa bicyclette, pour un Tour de France - et même au-delà puisqu'il se rend à Barcelone - et d'hommage aux écrivains qui ont marqué ses dix-huit premières années d'existence. 

"En changeant de braquet entre les livres et les siestes, là où la fatigue couchait mes peines et mes rires, j'ai commencé à parcourir le pays à travers la littérature. J'ai appris à aimer les errances dans une France pleine de courbes et parfois capricieuse, une France vide et coupée par l'horizon, une France qui gigote et se passionne. J'y ai usé mes gommes, pneus, crayons et rayons, dans ce vieil hexagone regorgeant de personnages qui font de tout voyageur un sourcier, guidé par les surprises. Après bien des périples, ce que je ne pouvais imaginer à mon retour de Sète s'écrit désormais sur ces pages."

Et le jeune écrivain- car c'en est déjà  un - de consigner deux ans plus tard, le fruit de cette expérience peu commune, qui conjugue ses  passions sportive et littéraire en un feu d'artifice verbal impressionnant d'élégance, d'envergure et de maturité. Au départ de Lyon, il nous emmène à la rencontre des Rousseau, Proust, Yourcenar, Baudelaire, Vialatte, Camus, Valéry, Hugo, Claudel, Stendhal,  ...  répercutant les effets physiques, sensoriels, philosophiques, existentiels, ... de ses énergiques coups de pédale.

" Un soir de printemps, donc, l'évidence m'est apparue: la littérature et l'exploration cycliste devenaient prétexte l'un à l'autre. Je lisais pour rouler et je roulais pour écrire."

Je ne peux que souscrire à cette assertion, moi qui ai lu ce prodigieux récit, fenêtre ouverte, du haut de mon vélo d'appartement...

Une lecture recommandée

Apolline Elter

Bicyclettres, Jean-Acier Danès, récit, Ed. du Seuil, janvier 2018, 220  pp

Les commentaires sont fermés.