Web
Analytics Made Easy - StatCounter

31 janvier 2018

Dictionnaire amoureux de l'Humour juif

9782259230292.jpg

 C'est autour de la notion de Witz  intraduisible en français  - mettons que c'est un trait d'esprit - qu'Adam Biro articule ce plaisant abécédaire.

   Rappelons que, chère à notre blog, la collection des Dictionnaires amoureux laisse libre cours, subjectif parcours à son auteur.  Partant, le nombre des entrées, longueur et  prisme thématique relèvent, dans ce nouvel opus,  de l'arbitre pétillant d'Adam Biro, juif athée et d'une distinction bien établie entre les philosémites et ceux qui ne le sont pas. Ainsi "hitler" et sinistre compagnie se voient-ils privés de leur majuscule patronymique. Reconnaissons qu'il ne l'ont pas volé.

 Longue  et bavarde  ballade -  l'ouvrage compte  800 pages! -  le recueil nous révèle qu'il y a plusieurs variétés d'humour juif,  le séfarade, l'ashkenaze - mais aussi celui  qui est lié au continent, au pays de résidence.

   Un point commun : le lien que l'humour entretient avec le tragique. Dieu sait comme l'Histoire en a nourri le peuple juif. Une dimension mystique, également.

Jalonné du portrait de nombreuses personnalités, pimenté de nombreuses plaisanteries, le dictionnaire offre une incursion passionnante sur la mentalité juive et l'affirmation de la valeur suprême du judaïsme qu'est la vie.

 Apolline Elter

 Dictionnaire amoureux de l'Humour juif, Adam Biro, abécédaire, Ed. Plon,  sept. 2017,  800 pp

30 janvier 2018

Mardi-tes-moi, Fély

sum711.jpg

  J'évoquai, il y a peu et plus précisément, le 2 janvier, une lettre de Charles Baudelaire à Félicien Rops (ci en portrait) 

Ce dernier, artiste renommé - peintre, illustrateur, aquafortiste - était aussi prolixe épistolier.

N'avait pas son pareil pour solliciter l'indulgence de ses amis, correspondants, ...

Telle cette belle formule, adressée au juriste - écrivain Edmond Picard (1836-1924) en une lettre datée de septembre 1879. Je vous la livre, elle peut servir.

Excusez moi & trouvez encore quelqu’indulgence en votre amitié.

Je suis comme la Lesbos de Baudelaire :

Je tire mon pardon de l’excès de mes fautes !

 

Nous reviendrons, of course, amplement, sur la correspondance d'un artiste de génie

Apolline Elter

S: www.ropslettres.be 

29 janvier 2018

Baromètre

La popularité d'un ouvrage se mesure à sa valeur de revente sur les marchés d'occasion.

Le découvrir avec les mentions " neuf - jamais lu" ajoute à la consternation

S'il est "dédicacé", cela devient de la provocation

Apolline, Les pensées dédicacées du lundi 

28 janvier 2018

Assemblée générale de copropriétaires

9782743642280.jpgtheiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpgUne assemblée générale de copropriétaires, quel spectacle passionnant! C'est un chaudron, une arène, un  ring où l'on règle ses comptes, publiquement, avec tous  ses voisins qu'on déteste; mais il faut continuer de cohabiter ensuite avec eux, d'où la difficulté: frapper fort pour soulager son cœur, mais pas trop, pour éviter  la guerre.

 L'affaire Mayerling, Bernard Quiriny, roman, Ed. Rivages, janvier 2018,  22 pp

 

 

 

27 janvier 2018

L'affaire Mayerling

9782743642280.jpg

 "Oppressant, paranoïaque, ce roman mélange un argument fantastique avec une satire de l'habitat- prison, où chacun surveille les autres et récrimine. Comme il est impossible, dans ces immeubles mal insonorisés où l'on s'entasse à la verticale, de ne déranger personne, on devient tous un peu fous."

On jurerait que le narrateur évoque " l'affaire Mayerling";  il se contente de résumer l'argument du Locataire chimérique, de Roland Topor (1964) et .... de nous emmener plus loin encore dans le récit d'un enchaînement inéluctable: la satire d'un désastre de copropriété.

 Heureux d'investir leurs deniers dans l'acquisition sur plan d'appartements cossus au sein de la résidence Mayerling, à Rouvières,  une série de couples et personnes isolées,  aimables, bien éduqués,  vont rapidement déchanter.

L'immeuble semble émettre des ondes maléfiques qui provoquent querelles intestines, maux, comportements fantasques, déjantés quand ils ne sont agressifs, corrompent les aliments, refoulent les "étrons"  peu engageants de WC mal connectés,  les odeurs  pestilentielles de déchets non évacués...

Spécialiste de l'accumulation loufoque et de la logique irrémédiablement destructrice de situations,  en apparence, banales, Bernard Quiriny nous offre un précipité de tous les problèmes d'acquisition immobilière partagée.

Le rendu en est incisif, drôle, ..jubilatoire

Une lecture  recommandée

Apolline Elter

L'affaire Mayerling, Bernard Quiriny, roman, Ed. Rivages, janvier 2018,  22 pp

 

Billet de faveur

AE : personnage aimable et attachant, Monsieur Paul développe une sorte de névrose acoustique face au comportement désinvolte et grossier des occupants de l’étage supérieur. S’ensuit un véritable rendu d’expertise en matière de protection sonore.  Ca sent le vécu ! Votre récit s’inspire-t-il d’expériences personnelles ?   

 Bernard Quiriny: ... De l'expérience personnelle de beaucoup de gens.

26 janvier 2018

Souvenirs culinaires d'une enfance heureuse

Le déjeuner de Pâques était l'un des cinq grands festins familiaux de l'année (les déjeuners du samedi et les thés vespéraux avec les amis qui débarquaient chez nous parce qu'ils avaient vu de la lumière, ne comptaient pas) et occupait la première place pour les efforts déployés.

Les préparatifs commençaient un an à l'avance, parce qu'il fallait dénicher les denrées indispensables.

FIC136264HAB0.jpg

S'il est coutume d'associer le régime communiste, qui sévit dans l'ex-Union soviétique , à son cortège de privations, de frustrations, il est moyen aussi de le  considérer sous un autre angle et par le prisme d'une petite fille, gourmande, qui s"éveille à la vie et la la tendresse d'une famille aimante.

La fillette qu'est l'auteur, dans les années soixante,  s'extasie des merveilles d'inventivité de son entourage et des spécialités quotidiennes, saisonnières et festives qui évoquent à son palais tant de madeleines proustiennes .

Vif, joyeux et frais, le récit est doté d'un carnet de recettes et d'un précieux glossaire

Souvenirs culinaires d'une enfance heureuse, Alice Danchokh, récit traduit du russe par Anne Coldefy-Foucard,  Ed. du Rocher,  janvier 2018, 220 pp

24 janvier 2018

Saint François de Sales, patron des journalistes et des écrivains.

francois_de_sales1.jpgPenchée, l'été dernier sur la sainte correspondance d'âme-mitié entre François de Sales (1567-1622) et Jeanne de Chantal (1572-1641) voir billet  du  21 août 2017  http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2017/08/22/ame-mitie-8757680.html) , je découvris, avec surprise, le caractère souple, pragmatique, éminemment sympathique du futur saint. 

Avec pour devise " Rien par la force, tout par l'amour", François de Sales était un être de grande tolérance et ses rapports avec les protestants restaient empreints d'un vrai respect. Pas courant pour l'époque.

S'il emploie volontiers le français, c'est pour être mieux compris de ses interlocuteurs.  Un côté pionnier que l'on retrouve dans l'heureuse initiative du prélat de faire imprimer ses sermons pour les placarder à travers la ville, distribuer dans les habitations, ouvrant ainsi un large public à la voie de la méditation.  C'est ce qui a valu à Saint François de Sales de se voir décerner , en 1923, du titre de saint patron des journalistes ( NDLR et des écrivains), fêté le 24 janvier de chaque année...

Bonne fête à tous les journalistes et écrivains 

Apolline Elter

06:25 Publié dans Agenda | Commentaires (0) |  Facebook |

23 janvier 2018

De Marguerite Yourcenar à Henry de Montherlant: la fève sur le gâteau

Lettres à ses amis et à quelques autres.jpgMar-dites-moi, Henry de Montherlant

Notre rendez-vous épistolaire du mardi, se dote, ce jour, d'un très beau rendez-vous.

Nous le devons à Henri de Meeûs, spécialiste de l'oeuvre  et de la vie de l'écrivain Henry de Montherlant (1895- 1972)

Je vous engage à découvrir le site consacré au célèbre académicien www.montherlant.be et la magnifique lettre que Marguerite Yourcenar lui adresse en date du 6 janvier 1969: 

" Votre lettre reçue ce matin aura été pour moi la fève du gâteau des rois. (...)

La suite, vous la savourerez en cliquant sur le lien: http://www.montherlant.be/article-133-yourcenar.html

Henri de Meeûs, soyez vivement  remercié pour cette très merveilleuse "épisto-piste" extraite de :  

 Marguerite Yourcenar – Lettres à ses amis et quelques autres, Edition établie, présentée et annotée par Michèle Sarde et Joseph Brami, Ed. Gallimard,  mars 1995, 724 pp

 

 

22 janvier 2018

Gestation d'idées pour autrui

Il est bon d'avoir des idées

Encore faut-il les porter à terme, en accoucher, 

Les éduquer, les incarner

Etre prudent 

Et éviter partant

A mon avis

La  pure gestation pour autrui

 

Apolline, Les blondes pensées du lundi 

21 janvier 2018

Perplexité

9782226392121-j.jpgtheiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La police est perplexe. D'abord, une faillite retentissante met la famille Joubert sur la paille. Ensuite, un cambriolage à propos au cours duquel disparaissent des plans d'aviation dont l'Allemagne ferait volontiers ses choux gras. Enfin, une épouse qui, à Berlin, est reçue au ministère de l'Air à deux reprises .

Disons le mot, terrible: tout cela sent la trahison. M. Joubert est-il allé vendre aux Allemands des secrets industriels français intéressant directement la sécurité du territoire?

 Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaître, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2018, 536 pp

20 janvier 2018

Couleurs de l'incendie

9782226392121-j.jpg

Attributaire du  Prix Goncourt 2013( Au Revoir là-haut,  roman, Ed. Albin Michel, 2013) Pierre Lemaître publie le  deuxième volet de cette  trilogie de l'Entre-deux-guerres.  Le troisième est attendu pour la mi-2019. Nous trépignons déjà de le découvrir ...

D'un défi de taille - il est périlleux de donner une suite à un roman si hautement  primé-  l'écrivain conçoit un récit flamboyant, parfaitement maîtrisé, à l'humour corrosif, .. parfaitement addictif.

Tandis que les obsèques de son de son père, le banquier Marcel Péricourt, battent, si l'on peut dire, leur plein, Madeleine, soeur d'Edouard, ex - épouse de ce fumier d'Henri d'Aulnay Pradelle,  assiste, avec effroi, à la défenestration de son fils, Paul, âgé de sept ans. Ce n'est là, las, que la première manifestation d'un acharnement du sort qui la verra, grugée par ses proches, perdre la fortune -colossale- héritée de son père.

La crise de 1929 se profile et met à (très) mal ses trop confiantes victimes.

L'enjeu de ce roman, rondement mené, sera de voir si Madeleine va s'enfoncer dans la déchéance ou s'en redresser avec véhémence, affichant une force de caractère surprenante,  incendiaire, digne de sa lignée. 

Vous soupçonnez déjà le parti-pris....

Vous savourerez les rebondissements des nombreux événements, vous délectant de l'art de conter, typique de la plume de l'auteur, de son sens des formules, des condensés diantrement efficaces.

Elle se consolait en constatant que la maison avait repris une vie à peu près normale, du moins, autant que pouvait l'être un lieu qui voyait cohabiter un enfant à demi paralysé, une nurse qui ne parlait pas un mot de français, un journaliste appointé pour ne rien faire, une dame de compagnie qui avait tapé dans la caisse plus de quinze mille francs, l'héritière d'une banque familiale qui n'avait aucune idée de ce qu'étaient un seuil de cession ou une valeur nominale de créance.

Une lecture hautement recommandée

Apolline Elter

Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaître, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2018, 536 pp

18 janvier 2018

Laisse tomber les filles

GdC.jpg Après nous avoir fait swinguer au rythme de la génération zazou (Zazous, roman, Ed Albin Michel, 2016) voir chronique sur ce blog )  Gérard de Cortanze nous propose de twister , et même"kili Watcher"  avec les "baby-boomers" des années '60.

"Dans cette France apaisée, la génération dont fait partie Lorenzo est en attente d'événements. En attente d'une dose quotidienne d'Histoire. En demande d'épopée."

Elle sera tôt comblée.

Du 22 juin 1963 qui voit le  rassemblement de plus de 100.000 "baby boomers" sur la place  de la Nation, à l'occasion du concert organisé par le frais magazine Salut les Copains à la grande manifestation "Je suis Charlie" du 11 janvier 2015, se déclinent cinquante années de vie, d'amitié, d'amour et de destins croisés de quatre mousquetaires,  Lorenzo- qui présente avec l'auteur plus d'un point commun - , Antoine, François et Michèle .

Etayée d'événements marquants de ces cinquante-deux ans - ceux de mai 68, la chute du mur de Berlin, .. - la saga restitue, force détails à l'appui, l'atmosphère de chaque décennie.

La lecture est soutenue - ô liesse - de l'écoute d'un CD nourri de 22 titres yéyé...

Difficile de ne pas succomber à l'envie de danser

A Elter

Laisse tomber les filles, Gérard de Cortanze, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2018,  440 pp + CD

16 janvier 2018

Lettres à Dominique Rolin

product_9782070197613_195x320.jpgPhilippe Sollers a vingt-deux ans quand il rencontre,  le 28 octobre 1958, notre compatriote, Dominique Rolin (1913- 2012)  Cette dernière a quarante-cinq ans, elle est veuve, depuis plus d'une année, de Bernard Milleret.

Un amour passionné, total, absolu unit dès lors les deux écrivains, qui ne passera pas par la case 'mariage"  Quand ils ne se retrouvent à Paris - en l'appartement de la rue Verneuil, où vit Dominique Rolin - ou à Venise,  les amoureux s'écrivent.  Leur riche correspondance, entre 1958 et 2008,  s'élève à des milliers de lettres  - il leur arrivait de s'écrire plusieurs fois sur une même journée, après  ..échanges téléphoniques. Elle fut acquise en 2013 par la Fondation (belge)  Roi Baudouin et fait l'objet d'une édition prévue en trois volumes, auprès des éditions Gallimard.

Le premier volet de cette trilogie rassemble 256 lettres écrites de la plume de Philippe Sollers, entre 1958 et 1980. On peut regretter le parti-pris de sens unique, attendre avec ferveur le volume suivant qui contiendra les lettres de Dominique Rolin, mais il faut admettre que cette dernière est déjà présente en filigranes, attributaire d'un amour incandescent, vital  dans le chef de Philippe Sollers.

 

" (...)il n'y a que toi qui me retienne de ce côté-ci de la vie " s'exclame-t-il fin février 1962

Présente en filigranes aussi dans les réactions "sollersiennes" à ses lettres, dans leurs échanges intellectuels,  et dans la construction de l'esthétique que l'écrivain expose à son âme soeur.  Et c'est là un grand intérêt du recueil, que de voir Philippe Sollers affirmer ses positions, ses postures d'écrivain, à la veille, notamment, de publier Le  Drame, lui dédié.

" Tu ne peux pas savoir combien et à quel point je t'aime. C'est effrayant".

C'est assez exaltant...

A Elter

 Philippe Sollers - Lettres à Dominique Rolin 1958-1980 - Edition établie, présentée et annotée par Frans De Haes, Ed. Gallimard avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin,  oct. 2017, 392 pp

15 janvier 2018

Mauvais calcul

escargot.jpg

Une  visite nocturne, jeudi,  au service des urgences d'un hôpital provincial nous fit saisir dans toute son ampleur, la double acception du terme "patient", à savoir: 

- Qui souffre

&

- Qui attend

Le patient souffre en attendant, attend en souffrant.

Et son conjoint (moi) de se morfondre, impuissant

Je vous tairai le nom de la bourgade, déjà bien entâchée d'une  réputation de lenteur...

Apolline, Les pensées (im) patientes du lundi 

13 janvier 2018

J'accuse...!

Voici 120 ans exactement, paraissait la célèbre lettre ouverte "J'accuse..!" adressée par Emile Zola au Président de la République, Félix Faure.

L'Aurore du 13 janvier 1898, publia l'article en première page et tira l'édition à quelque trois cent mille exemplaires.

product_9782072713781_195x320.jpg

 

"Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises et que l'enquête ait lieu au grand jour!

J'attends."

Concluait l'écrivain; il paiera cette explosion verbale d'un exil en Angleterre..

" J'accuse....!", Emile Zola, Lettre ouverte, texte intégral +  dossier par Philippe Delpeusch, Ed. Folio+ collège, nov. 2017, 100 pp, 2.9 €

 

12 janvier 2018

André Breton - Correspondance avec Tristan Tzara et Francis Picabia

A19727.jpgLa correspondance publiée ici éclaire le lecteur sur l'état d'esprit de chacun des protagonistes de Dada au moment exact où se produisit l'événement, parfois après si le scripteur consent à y revenir. Il y manque toutefois le contexte, les circonstances qui l'ont transformé en fait historique. Telle est la raison d'être de l'annotation, que nous avons voulue la plus brève, mais la plus éclairante possible. Reste à brosser le décor, le panorama général de ces trois ou quatre années qui virent les artistes les plus talentueux et les plus prometteurs embrasser cette petite folie collective dénommée Dada.

 Une présentation qui nous met l'eau à la bouche. Nous ne manquerons pas de vous revenir sous (très) peu à ce sujet.

André Breton - Correspondance avec Tristan Tzara  et Francis Picabia 1919-1924, présentée et éditée par Henri Béhar,  Ed. Gallimard, déc. 2017, 256pp

11 janvier 2018

Une maison bruxelloise

delecourt3-C-web.jpg

Débarquée à Bruxelles, lMaria-Fernanda n'a qu'une idée en tête: gagner suffisamment d'argent pour payer l'éducation de ses enfants, Tiago et Lucrecia, restés au Brésil, confiés à sa Mama. Elle décroche un emploi de femme de ménage dans une maison bruxelloise dont elle ne rencontre jamais les habitants. 

La situation prend peu à peu un tour étrange

Pas un portrait de la famille qui l'emploie, à travers toute la maison. 

La trentenaire ne peut dès lors qu'en imaginer les membres, à travers habits, décorations des chambres et tous indices de vie dont ils lui laissent l'entretien.

De là à se fondre en la maison hospitalière, à lui confondre son destin....

Renouant avec un genre fantastique made in Belgium, Valentine de le Court ouvre la porte d'une maison et...d'une série d'interprétations en une intrigue bien ficelée, au rythme maîtrisé.

Apolline Elter

Une maison bruxelloise, Valentine de le Court, roman, Ed. Mols, 2017, 160 pp

10 janvier 2018

L'art de perdre

 " C'est long de faire resurgir un pays du silence, surtout l'Algérie"

Zéniter.jpg

C'est un des romans forts et -phares de la rentrée de septembre. Doté du très convoité prix Goncourt des Lycéens, un prix de coeur, un prix de lecteurs, un prix qui ne trompe pas, L'Art de perdre profile, à travers trois générations, d'Ali, le Kabyle, à Naïma, la Parisienne, le destin d'une famille de Harkis.  Restés fidèles à la France, durant les événements, les "Harkis" furent mal accueillis en leur patrie-mère lorsqu'ils fuirent, au début des années '60,  'Algérie devenue indépendante. 

Ebranlée par le mutisme d'Hamid, son père, sur son passé algérien, Naïma entreprend la quête de ses origines, interroge l'histoire de sa famille paternelle. Une quête identitaire qui révèle avec une acuité sidérante, l'évolution d'un sentiment d'appartenance à une terre ancestrale et l'art.. de le perdre  - peut-être - s'en alléger, du moins, ou mieux encore s'apaiser,  sans en renier l'héritage,  pour prendre racine en une nouvelle terre, intégrer sa vision, ses moeurs, sa civilisation.

Le récit en est rendu sobre, factuel, par l'emploi de l'indicatif présent; l'interprétation nous en est laissée libre, semant en notre  esprit , les germes d'une réflexion identitaire,  les sésames d'accès à la civilisation française et le nécessaire respect des divergences culturelles: 

"Clarisse ne pose plus de questions. Elle laisse Hamid habiter son silence et elle essaie de s'en construire un, de taille équivalente. Soustrait à sa curiosité, il devrait se sentir mieux mais ce n'est pas le cas. La distance qu'elle a adoptée - qu'il l'a poussée à  adopter - l'angoisse. Il voudrait pouvoir lui demander de redevenir celle qui partageait tout mais il sait qu'il n'a rien à lui  offrir  en échange. Ils s'aiment en se tournant respectueusement autour."

Apolline Elter

L'art de perdre, Alice Zeniter, roman, Ed. Flammarion, août 2017, 510 pp

***********

PS - mardi 6 mars 2018

product_9782072777172_195x320.jpg

Soulignons la publication audiolivresque de l'ouvrage auprès des éditions Ecoutez / Lire (Gallimard)

Le texte intégral en est lu par Zineb TRIKI - Il compte 2 CD MP3 et une durée totale d'écoute de 15h40 minutes

Je vous invite à en télécharger un extrait sur le site de l'éditeur:

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Ecoutez-lire/L-art-de-perdre 

 

09 janvier 2018

Vous avez dit "enveloppe"?

 
G01104.jpg

Dans la postface de son roman, Jean-Christophe Rufin évoques les Mémoires et Voyages, rédigés par Auguste Benjowski et comment il en a traité la matière :

"Au fond, il nous a livré une enveloppe.

Libre à chacun d'y glisser ce qu'il veut.

J'ai respecté cette enveloppe "

 Le tour du monde du roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin, roman,  texte intégral u par Caroline Breton, Pierre-François Garel et Mathurin Voltz, Ed Gallimard, Ecoutez lire, nov.2017 1 CD MP3 , durée d’écoute : +/- 9h

07:16 Publié dans Mar-Dites-moi | Commentaires (0) |  Facebook |

08 janvier 2018

Le roi du Carbone

IMG_0713.JPG

 

Au pâtissier qui a cuit gazouillis * des Rois, cette galette

A la pâtissière qui l'a vendue à notre cadet à bicyclette

Nous souhaitons 

Avec conviction

Le port de lunettes...

 

Apolline, Les pensées carbonisées du lundi

 

* Mode de cuisson désignant un plat  cuit, cuit, cuit 

07 janvier 2018

Un être romanesque

 
G01104.jpg

 

theiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpgCe que l'auteur dit de Benjowski: 

" C'est un personnage de roman et la seule vie pour lui est celle que le lecteur acceptera de lui reconnaître. "

 Le tour du monde du roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin, roman,  texte intégral u par Caroline Breton, Pierre-François Garel et Mathurin Voltz, Ed Gallimard, Ecoutez lire, nov.2017 1 CD MP3 , durée d’écoute : +/- 9h

06 janvier 2018

Le tour du monde du roi Zibeline

 
G01104.jpg

Figure romanesque par excellence, le comte Benjowski (1746-1786) a l'étoffe d'un héros.  Né - sans doute-  Hongrois dans un territoire de l'actuelle Slovaquie, Maurice Auguste Benjowski mène tôt les armes contre la Russie, en est fait prisonnier, au Kamtchatka, d'où il s'échappe dans des conditions rocambolesques. Il  met alors son ardeur au service de la France, laquelle l'envoie à Madagascar pour y établir comptoir.   Aimé des indigènes, il y est proclamé roi, à l'ire de la France qui s'en croit trahie.

Tel est le destin du grand aventurier de la seconde moitié du siècle des Lumières, dont  Les mémoires et voyages, écrites en français,  furent publiées après sa mort et plusieurs fois rééditées, notamment aux éditions Phébus, en 2010.

Tels sont les ingrédients historiques dont Jean-Christophe Ruffin va nous concocter un roman - passionnant - sorte de conte à la gloire d'un héros maltraité par la France, oublié de l'Histoire.

Le récit de ses exploits, Auguste le livre à un Benjamin Franklin ,au crépuscule de sa vie. Perclus de rhumatismes, le vieillard n'accorde d'attention qu'aux récits passionnants, aptes à l'extraire de sa torpeur. L'éloquence d'Auguste, la beauté d'Aphanasie, son épouse,  la trempe héroïque dont le jeune couple semble constitué,  auront tôt fait de convaincre Benjamin Franklin de la qualité de ses hôtes, de leur parcours de vie d'exception. Les auditeurs aussi tombent sous le charme dés héros, de la facture classique, élégante, bienvenue de l'écriture de Jean-Christophe Rufin.

Je vous en recommande la lecture / l'audition.

Apolline Elter 

 Le tour du monde du roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin, roman,  texte intégral u par Caroline Breton, Pierre-François Garel et Mathurin Voltz, Ed Gallimard, Ecoutez lire, nov.2017 1 CD MP3 , durée d’écoute : +/- 9h

05 janvier 2018

En cet an neuf + 9, le Pavillon met les bouchées doubles

Pavillon hiver.JPG

 

S'il est, ces jours, revêtu davantage d'un ciré de pluie, fracassé de la chute intempestive d'une branche assassine - voir notre billet navré de la semaine passée  - votre  Pavillon est bien résolu à ne point se laisser abattre. Il a décidé de mettre les bouchées doubles, en cette année nouvelle,  et de multiplier les tables longues et les rencontres d'actualité littéraire, de correspondance d'écrivains et de génies.

Partant, il portera focus, l'année durant, sur les correspondances de:

- Emile Zola ( janvier) 

- Marguerite Yourcenar ( de janvier à mars)

- Félcien Rops, à partir du mois d'avril

La rentrée de septembre - mais oui, déjà elle frappe au pavillon... de notre ouïe-  portera attention sur les correspondances de: 

- Charles Baudelaire 

- Alexandra David-Néel  octobre fête les 150 de la naissance de l'illustre exploratrice)

- Guillaume Apollinaire  dont du décès, célébrerons le centenaire.

 Il vous est loisible, recommandé,  de constituer un comité (6 à 10 participants) et de vous inscrire à un cycle de quatre rencontres ou d'une rencontre ponctuelle sur thème concerté.

A cette fin, veuillez me contacter (via l'onglet du blog ou le Facebook  attachant, lié  au Pavillon de la Littérature

Je vous souhaite un bel an neuf +9

Apolline Elter 

 

04 janvier 2018

A la folie

 9782749150604WEB.jpg

" Les émotions sont nos trésors. Je ne comprends pas pourquoi on les étouffe. On les tasse. Sous prétexte de devenir adulte. On ne les dit plus. Pourquoi?  Ca ne se fait pas. Ca devrait se faire."

Une écriture qui lui ressemble.

Une générosité aussi.

A l'image de la vibrante comédienne répond un roman sensible, d'ouverture.

Incarnée en Rita as Marguerite, une comédienne, bloquée dans un système de vie et de.... finances défectueuses, Clémentine Célarié nous invite à côtoyer la "différence", la vie au sein d'un institut peuplé de "zombies".

Et d'organiser une série d'ateliers - théâtraux - qui permettront à chacun d'exprimer la fantaisie qui est en lui, sa folie, aussi. 

Par cette découverte émerveillée de la différence - celle que fustigent les Autorités et autres êtres bien pensant - Rita réveille la liberté à laquelle elle aspire, révèle la poésie qui vit en elle.

Une lecture vitaminée.

Une interrogation  assez percutante sur le départ entre la norme et l'anormalité.

Apolline Elter

 A la folie, Clémentine Célarié, roman, Ed. Le Cherche Midi, oct. 2017, 272 pp

03 janvier 2018

Double piège

9782367624372-001-T.jpeg

Entreprendre l'année par la lecture d'un Harlan Coben, c'est s'assurer quelques soirées, bien addictives, au coin du feu, réchauffer les routes hivernales - prudence! -  de l'écoute  audiolivresque d'un thriller de haute facture.

C'est toute l'ardeur que je vous souhaite....

Non remise du stress post-traumatique des combats en Afghanistan, Maya Stern, tireuse d'élite et ex-militaire affronte le deuil de son mari, Joe Burkett, assassiné en plein coeur de Central Park.  Elle découvre bientôt que l'arme qui a exécuté Joe est celle qui a tué sa chère soeur Claire, quelques temps auparavant...

La jeune femme ne peut se laisser abattre: elle doit veiller sur Lily, leur fille de deux ans et distinguer,  au sein de son entourage,  les forces amies des ennemies.

Ainsi est mis en place l'échiquier d'une intrigue efficace - on peut faire confiance au "boss du thriller" - dont la fin, fatalement, vous surprendra...

Je ne vous en dis pas davantage

Apolline Elter

Double piège, Harlan Coben, thriller traduit de l'anglais (USA) par Roxane Azimi, Ed. Belfond + Audiolib, 2017, texte intégral lu par Marie-Eve Dufresne, 1 CD-MP3, durée d'écoute: 9h55

 

02 janvier 2018

Mardi-tes-moi, Charles

Le mardi est jour de correspondance sur votre blog préféré

2018 ne va pas y déroger

Aussi, si vous souffrez quelque paresse à établir votre courrier

Songez à l'ami Charles (Baudelaire) pour vous justifier...

 

 

 739877.jpg

A FELICIEN ROPS

                                                                                        Bruxelles, 1er Janvier 1866.

                          Mon cher Rops,

       J’avais juré cette année de protester, par une vigoureuse abstention, contre l'usage des cartes du Jour de l'An, et vous êtes déjà le second ami, aujourd'hui, qui m'oblige à me contredire.

   Avez-vous donc besoin de ma carte pour deviner que je ne vous vous oublie pas,  et que je désire pour vous mille prospérités ?

   Présentez, je vous prie, mes respects bien affectueux à votre beau-père et à Madame Rops.

   En voyant votre nom, j’ai d’abord supposé que vous étiez à Bruxelles. Mais je suis parvenu à déchiffre le timbre Namur.

   Qu’est devenue la Danse macabre ?

   Tout à vous.

S: https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Baudelaire_-_Lettres_1841-1866.djvu/490

07:13 Publié dans Mar-Dites-moi | Commentaires (0) |  Facebook |

01 janvier 2018

L'an neuf + neuf

IMG_0683.jpg

 

Vous avez dit - z 'OUI ? 

Nichée au creux de son sapin, notre 4 L  ( Ladies Litt & Lunch du Lundi)  vous souhaite un an neuf (+9)  plus riche que jamais. Elle vous emportera l'an durant en de merveilleuses aventures littéraires

C'est tout le bien que je nous souhaite

Merveilleuse année 2018!