Web
Analytics Made Easy - StatCounter

18 octobre 2017

Le sens de la fête

570288.jpg-c_150_200_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

S'il est écueil à éviter - forcément - c'est de comparer Le sens de la fête à l'intouchable, inaccessible, sacré, ... Intouchables au simple prétexte que ce sont les mêmes producteurs.

Certes, on pourrait voir en Eye Haïdara as Adèle, chef de brigade soupe au lait, le pendant féminin d'Omar Sy.

Soit

Pour le reste, vous oubliez, ne vous prenez la tête et savourez, en toute impunité, le stress d'un traiteur rompu de trente années de métier- as Jean-Pierre Bacri - et d'un rôle taillé sur mesure.

Tout semble, en effet, au point pour que le dîner de  mariage tout haut de gamme  de Pierre (Benjamin Laverhne - rappelez-vous Le Goût des merveilles) et d'Helena ( Judith Chemla) soit à la hauteur des espérances et exigences pointues du marié. 

Bien entendu, incidents, impairs et défections.. vont faire de l'événement un concentré de très haute tension.

Jubilatoire pour le spectateur même si le scénario est, par moment, quelque peu convenu, les déboires, parfaitement attendus..

Ne boudons pas notre plaisir: il ne s'agit pas de notre mariage.....

Saluons aussi l'excellente prestation de Gilles Lellouche en DJ "haut de gamme" qui en remet .. une louche

Le sens de la fête, Un film d'Olivier Nakache et Eric Toledano, en salle depuis le 4 octobre 

Les commentaires sont fermés.