10 octobre 2017

Zoli Zola

IMG_0574 (002).jpgNous démarrons aujourd'hui dix octobre, le cycle d'étude de la  correspondance d'Emile Zola (1840- 1902) . Celle-ci est généreuse, abondante, obéissant la plupart du temps  au principe de transparence cher au grand écrivain.  Il nous invite à la découvrir; je vous invite à constituer de joyeux comités ( de 6 à 10 personnes) pour rejoindre les Salon des Marquises et Pavillon de la Littérature,  au gré de deux modules de deux heures et de jeudis vitaminés.

Nous apprendrons que la correspondance est

- vivier d'amitié

- laboratoire d'écriture

- complice de cette bigamie qui lui fera aimer deux femmes - Alexandrine et Jeanne - et ne jamais les renier.

Ses lettres ouvertes nous mènent au célébrissime " J'accuse" , (13 janvier 1898) et à l'accompagner dans son exil londonien.

Le père des Rougon-Macquart est gigantesque,  fascinant; l'épistolier ne l'est pas moins

Pour toute précision, contactez-moi, via l'onglet " Me contacter" 

Apolline Elter 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.