07 octobre 2017

Prix littéraires de la Fondation Prince Pierre de Monaco

   La saison des prix littéraires s'ouvre sous le rayonnement généreux et princier du soleil du Rocher.

   Je vous reviens de Monaco,  et de la découverte subjuguée, conquise, d'un authentique et rare mécénat de promotion littéraire . 

   Créée le 17 février 1966 par le Prince Rainier III, en hommage à son père, décédé deux ans auparavant, la Fondation Prince Pierre de Monaco a pour vocation de promouvoir les Arts, la musique et les Lettres . Elle est désormais présidée par S.A.R la Princesse de Hanovre, Princesse Caroline de Monaco. Nous avons pu constater son implication authentique.

   Les prix sont soutenus d'un conseil littéraire de toute haute facture, rassemblant les Académiciens Hélène Carrère d'Encausse , Jean-Loup Dabadie, Marc Lambron, Amin Maalouf, Jean-Marie Rouart, Jean- Christophe Rufin, notamment, ainsi que les membres de l'Académie Goncourt Tahar Ben Jelloun, Philippe Claudel et Didier Decoin. Pour ne citer qu'eux.

Côté littéraire, trois prix furent décernés, ce jeudi 5 octobre, dès 20 heures , en la prestigieuse salle Garnier de l'Opéra de Monte Carlo, au cours d'une cérémonie allègrement conduite par l'écrivain Christophe Ono-dit- Biot

Le  Prix littéraire, visant l'ensemble de l'oeuvre d'un auteur de renom a été attribué au sympathique septuagénaire québécois Michel Tremblay, dramaturge  et romancier foisonnant, qui mène depuis cinquante années   le "casse-tête de l'histoire d'une double famille sur cent ans " Et l'écrivain de s'exclamer qu'à travers lui, ce sont les quelque deux mille personnages de son oeuvre qui se joignent à ses remerciements.

La  Bourse de la découverte visant la promotion d'un primoromancier a été attribuée à Blandine Rinkel pour L'abandon des prétentions, Ed. Fayard, janvier 2017.  Nous en avons illico entrepris la lecture - conquise - et vous revenons sous peu pour la chronique.

Le coup de coeur des Lycéens fut attribué à Gilles Marchand pour Une bouche sans personne, paru  en 2016 aux éditions Aux Forges de Vulcain, 

Cerise sur un gâteau déjà hautement festif, des extraits représentatifs des oeuvres des  trois lauréats furent lus et interprétés par la merveilleuse Zabou Breitman

 IMG_0567.jpg

Un événement de sublime envergure

Hommage princier à la vraie littérature 

Apolline Elter 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.