29 septembre 2017

Un foyer mortel

Emile-Zola-1840-1902.jpg

 C'est le 29 septembre 1902 - voici tout juste 115 ans - qu'Emile Zola (1840- 1902)  décède , intoxiqué par les vapeurs d'oxyde de carbone d'un feu couvant dans la cheminée de sa chambre; Alexandrine échappe de peu à la mort, sauvée par leur fidèle valet, Jules Delahalle.

Le nombre important d'ennemis qu'avait valu au célèbre écrivain, son combat engagé dans l"Affaire Dreyfus" a rapidement induit la thèse d'un assassinat, thèse qui perdure dans certains esprits; La réalité est plus prosaïque que cela, je pense : la cheminée nécessitait un entretien urgent.

Alexandrine survivra 23 ans à son époux,  se rapprochant de Jeanne Rozerot, sa maîtresse et de Jacques et Denise, ses enfants.

Ami, mari, amant, chef de file et combattant, père de deux enfants,  Emlle Zola fut un prolixe épistolier. L'examen de sa correspondance est capitale pour aborder la genèse de son oeuvre , la vraie belle âme d'un grand homme.

Nous passerons octobre et novembre à animer des tables rondes sur sa correspondance.

Je vous engage à la découvrir

Apolline Elter 

 

Les commentaires sont fermés.