05 avril 2017

Le vertige des falaises

couv_gilles_paris_definitive_avec_bande.15.jpg

 " Papa est mort. Je devrais avoir du chagrin, je n'en ai pas. J'irais bien jouer avec Jane, mais la main baguée de grand-mère Olivia m'emprisonne. Le vent, lui, me décoiffe, et des mèches rousses me rendent aussi aveugle que Jane."

Ains'Incipit , sorte d'écho à  L'Etranger ( Albert Camus) , le nouveau roman de Gilles Paris (Autobiographie d'une courgette, récemment adapté au cinéma - doublement césarisé -  sous le titre, Ma vie de courgette

Il paraît demain 6 avril en librairie. 

 Partant, je vous fixe rendez-vous dès potron minet pour notre compte rendu de lecture

06:47 Publié dans Incipit | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.