09 avril 2017

Le dimanche des mères

dimanche des mères.jpg

 

theiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpg"Elle porterait sur elle-même un regard maternel, elle ne l’ oublierait jamais cette fille sur sa bicyclette, et pourtant elle ne la mentionnerait ni n'en parlerait jamais à qui que ce soit.

Fille? Elle avait vingt-deux ans, de l'air dans sa jupe et un « bonnet hollandais » dans le vagin."

 

 Le dimanche des mères, Graham Swift, roman traduit de l'anglais par Marie-Odile Fortier-Masek, Ed Gallimard, janvier 2017, 144 pp

Les commentaires sont fermés.