Web
Analytics Made Easy - StatCounter

23 février 2017

Au confluent des maths et de la logique

de Brabandere.jpg

 © Photo : grandes conférences namuroises

Les grandes conférences namuroises célébraient, ce mardi 21 février,  le double anniversaire de leurs cinq années d'existence et des cinquante printemps de la faculté de mathématiques de l'Université de Namur

Annie DEGEN et  Charles DELHEZ  (s.j.) avaient, à cette occasion, invité Luc de Brabandere pour une conférence traitant du plaisir des mathématiques.

 Et le spirituel  ingénieur civil - en mathématiques appliquées- philosophe, consultant d'entreprise, professeur, adepte inconditionnel de Bertrand Russell ( 1872-1970), tout frais grand-père d'une quatrième petite-fille, de tracer la genèse des mathématiques,  leurs degrés  évolutifs d'abstraction : arithmétique, géométrie, algèbre... et  tentatives de fusion à travers les siècles , par le prisme majeur des grands hommes (hélas, pas de femmes...) qui les incarnent.

Aux mathématiques, l'orateur préfère les mathématiciens, à la philosophie, les philosophes.

S'il entreprend, à 44 ans, des études de philosophie,  c'est que Luc de Brabandere est tout simplement persuadé que cette dernière "est le niveau d'abstraction supérieur des mathématiques"

Et de démontrer à un public dense, conquis et subjugué,  d'une toile de cartoon progressivement remplie au long de l'exposé,  la confluence des mathématiques et de  la logique, à travers l'histoire de l'Humanité et les théories complémentaires, voire efficacement contradictoires  de quelques penseurs majeurs: Platon, Aristote, Blaise  Pascal,  René Descartes, Leibniz,  Thomas Baye, Galilée, Euler, George Boole, Bertrand Russell, Norbert Wiener, Kurt Gödel,  Alan Turing, Claude Shannon, Benoît Mandelbrot ...,

conférence LdB.jpg

© Luc de Brabandere : www.cartoonbase.com

Ponctué d'anecdotes savoureuses, l'exposé n'a pas failli à sa vocation apéritive.

Il a, à coup sûr, "sorti les mathématiques du silo dans lesquels on les [avait] enfermés", convaincu que 'les mathématiques sont au coeur de notre vie quotidienne, plus que nous le croyons."

Nous vous reviendrons sous peu avec la chronique de Petite Philosophie des mots espiègles ( Luc de Brabandere, Ed Eyrolles, nov.. 2016) , acquise dans la foulée de cette rencontre mémorable

Apolline Elter 

Commentaires

Formidable conférencier entendu à Connaissance & Vie il y a quelques années. N'avait-il pas un 'Cabinet Philosophique' à Namur ? Y prenait-on rendez-vous pour philosopher ensemble ?
Belle journée Apolline ! Et merci pour le résumé !

Écrit par : TT | 23 février 2017

Les commentaires sont fermés.