10 janvier 2017

Paris des femmes 2017 - En guise de bilan

Le théâtre des Mathurins accueillait, ces 6, 7 et 8 janvier, la 6e édition du Festival Paris des femmes, si cher à notre blog.

téléchargement.jpg

 Soutenue par ses amies , co-fondatrices, Michèle Fitoussi et Véronique Olmi (depuis Genève, pour cette dernière et les répétitions du spectacle Jakson Bay,  écrit et mis en scène par Stéphanie Blanchoud- je vous en reparle sous peu), Anne Rotenberg a repris, seule, la direction artistique du Festival . Mais elle aime, elle entend souligner l'implication de son équipe, rendant hommage à ses membres,  en début de chaque soirée.

A savoir: 
Direction éditoriale — Sylvia Minne
Théâtre des Mathurins — Stéphane Engelberg
Développement et production — Caroline Verdu
Direction administrative — Sophie Pascal-Lericq
Développement et mécénat — Virginie Licastro
Animation rencontres – Karine Papillaud
Coordination et logistique — Hélène Gilgenkrantz
Diffusion — Véronique Martin
Presse — Pierre Cordier
Technique — équipe Théâtre des Mathurins
Photographe — Francesca Mantovani
Graphisme — Romain Chirat

 Le bilan

En un mot, comme en cent, le Festival fut un succès total

Théâtre comble jusqu'en ses strapontins, écrivains de haute volée, interprètes d'envergure et metteurs en scène de talent font de ces trois soirées des moments d'exception, comme on en rencontre rarement

En quoi réside le secret de pareil succès? 

En deux mots comme en deux cents, cette fois: à la rencontre entre  l'exigence et du professionnalisme d'Anne Rotenberg et  l'implication sincère et généreuse de tous les intervenants.

Ce qui nous mène à plus de deux mots, vous avez raison

Et le public de croiser Leila Slimani (Prix Goncourt 2016), Nancy Houston, Sylvie Germain, Aurore Auteuil, Ariane Ascaride, Salomé Lelouch, Marianne Basler, Bernard Verley, ..... dans l'amène simplicité de talents supérieurs et d'un vrai dialogue avec le public,   de saluer des prestations nouvelles, époustoufflantes en une vibrante communion d'enthousiasme.

Moment fort aussi que les rencontres avec les auteurs, animées par la journaliste Karine Papillaud

IMG_0006.JPG

 

Photo ( de gauche à droite ) Karine Papillaud ( de dos), Aurore Auteuil, Leila Slimani, Nancy Houston, Isabelle Monnin et Sylvia Minne (directrice éditoriale) - rencontre de samedi 7 janvier à 18h30

Et les romancières - à part  Aurore Auteuil, comédienne et Nancy Houston, aucune d'elles n'est coutumière de l'écriture dramatique- d'évoquer leur expérience , confrontation avec les exigences du genre et d'un thème qui n'avait de scandale que le titre...

Une édition 2017 d'envergure

De toute haute facture

 Apolline Elter

 Les textes des dix pièces sont édités  en recueil auprès de l'Avant-Scène Théâtre

Nous y revenons sous (très) peu...

Les commentaires sont fermés.