11 décembre 2016

Un lion nommé Kena

133178_couverture_Hres_0 (1) - Copie.jpgthéière high tea.jpg" Le repas restait le moment où la foule se pressait autour de la cage: les deux compères avaient élaboré une routine charmante dans laquelle Personne détachait du cuissot qu’on lui allouait un morceau et le déposait dans l’écuelle d’Hercule, qui lui faisait fête en retour. La foule applaudissait, s’exclamait, les enfants ouvraient de grands yeux, les femmes murmuraient des tendresses. Personne aimait les caresses de la voix humaine, et les recherchait ; il en ronronnait de plaisir. Hercule engraissa considérablement, à force de croquer tous les biscuits qu’on lui jetait. Le soir, ils étaient bien tranquilles."

Histoire du lion Personne, Stéphane Audeguy, roman, Ed. Stock, août 2016, 224 pp

 

Les commentaires sont fermés.