20 août 2016

En route avec Charif Majdalani

téléchargement (17).jpg

 

Villa des femmes (Ed. Seuil) fut un gros coup de coeur de la rentrée passée.

Si vous ne l'avez lu, je vous engage à vous amender,  à consulter le billet de faveur que l'écrivain nous avait aimablement consenti (cliquer sur la couverture en vitrine droite du blog)

Pour l'heure, nous avons interrogé Charif Majdalani, lui posant la question désormais récurrente de nos Estivales du Pavillon, dont le week-end marque l'avant-denier rendez-vous de la saison...:

product_9782070302468_195x320.jpg 

"Concernant donc l'ouvrage que j'emporterais comme viatique pour un tour du monde à pied : j'ai opté pour le volume de la collection Poésie  chez Gallimard regroupant les premiers textes de Saint-John Perse, à savoir Eloges, la Gloire des Rois, Anabase et Exil. 

Pour un tour de la planète et une longue marche au coeur de la prose du monde, il m'a semblé que la poésie était plus propice qu'un autre genre, et même une poésie ample, au mouvement large comme celle de Perse. De surcroît, ces livres du début de l'oeuvre du poète traitent de ce qui pourrait précisément travailler un voyageur : l'appel de l'espace, le nomadisme, la fondation de villes et puis la lassitude devant l'errance, la poésie de la sédentarité, le chant à la gloire des métiers humains, et puis à nouveau l'envie du monde et des départs."

Les commentaires sont fermés.