31 juillet 2016

L'importun

théière high tea.jpgcb424a728a9dec9e6325034ea493816e.jpeg"  Une fois publié, le livre ne nous appartient plus, affirment les auteurs. je ne suis pas convaincue. Paul Auster ne lit plus les critiques. Oui, mais c'est Paul Auster, facile. Ma vie paisible entre mon chat, mes livres et mes enfants me suffirait presque. Pas de désamour possible. Cependant, j'ai besoin de cette échappatoire pour m'alléger d'un poids que je ne peux décrire et combler une forme de néant."


L'importun, Aude Le Corff, roman, Ed. Stock, mai 2015, 196 pp

Les commentaires sont fermés.