15 avril 2016

Il faut cultiver notre ... potager

Chers visiteurs, 

 

A l'agenda de ce 15 avril et de votre avenir,  la retranscription d'un mail, d'un manifeste quasi, jailli de la plume de Luc Simonet, Président fondateur de la Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique

Z'adhérons: 

téléchargement.jpg

AVIS AUX BOURGMESTRES
Partant du constat que les CPAS sont inondés de demandes de personnes qui ne peuvent plus nouer les deux bouts, que les enfants ont de moins en moins de repères, sont de plus en plus stressés et mangent de moins en moins sainement et qu'enfin de nombreuses personnes qui arrivent à l’âge de la retraite sont désœuvrées et se sentent inutiles, la Ligue des Optimistes suggère que les bourgmestres prennent l'initiative, d'une part, d'organiser dans leur commune des formations de création et d'entretien de potagers pour les retraités à charge pour ceux-ci d'aller enseigner ce qu'ils ont appris dans les écoles primaires et, par ailleurs, de mettre à la disposition des "élèves potagers" les terrains communaux inutilisés.
Cela présenterait de nombreux avantages pour les enfants, à savoir:

-  Sécurité intérieure : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager vit avec la sécurité intérieure qu’il n'aura jamais faim.
-  Fierté : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager vit avec la fierté qu’il peut apporter une aide, fût-elle modeste, pour subvenir aux besoins de sa famille.
-  Responsabilité : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager sait qu’il doit chaque jour prendre soin de ce qu’il crée ou de ce qu’il aime.
-  Esprit d’entreprise : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager sait qu’il peut créer quelque chose d’important à partir de son seul travail.
-   Vision : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager apprend à créer quelque chose d’important à partir du néant et à développer une vision.
-   Ancrage : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager apprend à s’ancrer dans son environnement et à tisser un lien très particulier avec l’univers.
-   Nourriture et respect : l’enfant qui a appris à créer et à entretenir un potager apprend à aimer les légumes et à se nourrir sainement. Il apprend à respecter sa santé et à se respecter.
-   Amour et gratitude : par le lien très particulier que l’enfant qui a appris à créer un potager, il apprend inconsciemment à méditer et entre dans une relation d’amour et de gratitude envers l’univers …
Pour les personnes à la retraite également cela présenterait de grands avantages:
-   Utilité et estime : la personne à la retraite qui a appris à créer et entretenir un potager et à l’enseigner aux enfants retrouve le sens de sa vie.
-   Maintien de la jeunesse d’esprit
Et tant pour les personnes à la retraite que pour les enfants, cela présenterait l'avantage de la transmission de la connaissance, sans parler des bienfaits affectifs.
Il conviendrait qu'en sortant de l'école primaire, chaque enfant soit capable de créer et d'entretenir un potager.
Quel bourgmestre fera de sa commune la commune pilote?
(Merci d'envoyer ce message au bourgmestre et aux échevins de votre commune)

 

Je vous invite à visiter le site de La Ligue des Optimistes du Royaume de Belgque: www.liguedesoptimistes.be

07:21 Publié dans Bon plan | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.