18 avril 2016

Déclaration d'amour David-Néelienne

Je vous ai mainte fois entretenus d' Alexandra David-Néel , la célèbre aventurière. Cette dernière n'était pas précisément faite pour la vie conjugale. Voici une (sorte de) déclaration d'amour qu'elle adresse à son mari, Philippe Néel, tandis que dans l'eau s'infiltre dans le gaz conjugal: 

 

correspondance-avec-son-mari---1904-1941-24890-250-400.jpg 

   Je sais ce que tu vaux, va, mon Ami. Ce que tu vaux physiquement et  mentalement.  Je n’ai jamais rencontré parmi mes nombreuses  connaissances un mari  aussi « satisfaisant» que toi. Une femme ne peut guère souhaiter mieux, la perfection n'étant pas de ce monde. Je n’ai jamais, une seule minute, regretté de t’avoir épousé. Tu le sais bien. Je t'aime très sincèrement, je crois que  tu es la seule personne au monde pour laquelle pour laquelle j'ai vraiment  de l’'attachement, mais je ne suis  pas faite pour la vie conjugale.

L'extrait de lettre est daté du 11 août 1914, glissé dans une lettre de la veille.

Alexandra David-Néel. Correspondance avec son mari – Edition intégrale 1904-1941, Ed. Plon  sept. 2000, 946 pp

Les commentaires sont fermés.