06 mars 2016

Toute personne qui tombe a des ailes

theiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpgtoute-personne-qui-tombe-a-des-ailes_ingeborg-bachmann_gallimard.jpg Comment m'appeler? 

Arbre je fus un jour et attaché, 

puis oiseau m'échappai, libre comme l'air

dans un fossé trouvé enchaîné, 

un oeuf souillé en se brisant brisa mes fers.

(...)

Toute personne qui tombe a des ailes (poèmes 1942-1967) Ingeborg Bachmann, Poésie/Gallimard, Edition, introduction et traduction de l'allemand (Autriche) par Françoise Rétif. Edition bilingue, août 2015, 594 pp

Les commentaires sont fermés.