03 mars 2016

Je me souviens de l'imperméable rouge que je portais l'été de mes vingt ans

9782021307665.jpgVous souvient-il de Georges Perec et de ses 480 souvenirs publiés en 1978 aux éditions Hachette ? 

S'inspirant de l'I remember  de l'Américain Joe Brainard, fragments publiés dès 1970, Georges Pérec égrène la mémoire des moments forts passés entre sa 10e et sa 25e année. 

" Je me souviens de Sami Frey en costume sur son vélo, jouant à l'Opéra-Comique, les quatre cent quatre-vingts " Je me souviens"de Georges Pérec."

Notre compatriote, psychanalyste et écrivain, Lydia Flem a décidé de souscrire au mécanisme ludique et d'offrir au lecteur un plateau de 479 souvenirs, tous lancés par un "Je me souviens...", tous branchés sur le thème du vêtement, ses codes, sa psychanalyse, ses révélations parfois très intimes...

" Je me souviens de la scène où Audrey Hepburn, dans Vacances romaines, se déchausse à l'abri de sa robe de bal, puis tente à tâtons, de son pied nu, de retrouver l'escarpin perdu."

Sortie de l'ouvrage, ce jeudi 3 mars 

Je me souviens de l'imperméable rouge que je portais, l'été de mes vingt ans,  Lydia Flem, essai, Ed. Seuil, mars 2016, 256 pp

Les commentaires sont fermés.