Web
Analytics Made Easy - StatCounter

21 janvier 2016

Le frère de Simone

téléchargement.jpgEva Kavian, notre compatriote, écrit (souvent) pour un public adolescent.  

Style tonique, sujets subtils, plume maîtrisée transcendent cependant cette cible pour offrir résonance aux adultes que nous sommes.

Débarquée dans la classe terminale d'un collège huppé, Simone sème d'emblée étonnement, envie, jalousie, amitié.... De deux ans plus âgée que la plupart de ses condisciples, la jeune orpheline a charge de famille: Fred, son tout jeune frère a échappé - expulsé par la vitre - à l'emboutissement auto-immobile qui a coûté la vie à ses parents.

Dépassée par le rythme scolaire et les événements, Simone profite sans vergogne du travail de ses camarades.

"A force de mener son propre combat de survie, elle est devenue aride, sans coeur, voilà ce qui se passe. Une machine de guerre pour sa petite victoire personnelle."

Que du contraire. 

Et puis, Fred n'est pas son petit frère...

S'il est dit que les êtres en difficultés génèrent générosité, amitiés solaires....on ne pourra qu'en découvrir la démonstration au sein du petit groupe d'être cabossés, Louise, Hugo, Thibault,  le vieux Maurice, le petit Fred et son doudou Teddy Fred....  dont Simone fédère page après page la solidarité.

Une belle, toute simple, leçon d'humanité

D'avènement à la maternité.

AE

Le frère de Simone, Eva Kavian, roman, Oskar éditeur, oct. 2015, 186 pp

 

Les commentaires sont fermés.