12 décembre 2015

WE spécial quatrièmes de couvertures

livres-20pile1.jpg

Ils me narguent, colonne altière en  attente de lecture

Guettant mon petit orteil pour l'y fracasser

Voilà qui est fait

Afin que votre attente ne perdure

Je vous livre sans plus tarder

Les arguments proposés

D'éditoriale facture

 

Second round de la journée..., la suite, demain, au petit déjeuner

 

9782226320827m.jpg

En rupture avec sa famille bourgeoise, Frédéric débarque en 1865 dans le Paris brillant et effervescent du Second Empire, mais ce n'est pas pour faire fortune... À dix-huit ans, sans un sou et sans relations, il ne connaît rien de la vie. La volage Bouton d'or et un oncle franc-maçon vont se charger de son éducation amoureuse et intellectuelle juste au moment où la montée en puissance de la Prusse précipite la France vers un conflit désastreux.

Dans une capitale assiégée où la fête s'éteint soudainement pour laisser place au froid, à la peur et à la faim, Frédéric, enflammé par les idées révolutionnaires, découvre sur les barricades de la Commune la fraternité, mais aussi la haine : devenu chef des services du contre-espionnage, il est poursuivi par la rancune de la redoutable « Veuve noire », proche de l'impératrice, qui n'a d'autre idée que de l'éliminer...

Jean-François Nahmias nous entraîne au cœur d'une fresque passionnante pour décrire, en fin connaisseur des coulisses de l'Histoire, ce Paris qui souffre tout en refusant la défaite. Et nous faire découvrir, à travers l'engagement des francs-maçons, un pan totalement méconnu de la Commune.

 

 Les chemins de la fraternité, Jean-François Nahmias, roman, Ed. Albin Michel, nov. 2015, 518 pp

*************

9782213685854-001-X_0.jpeg

« Fais-moi un bon truc rock’n’roll. Raconte ce qu’on a vécu ici, aux États-Unis. »

Johnny Hallyday
 

Écrit à deux voix, La Terre promise est la rencontre entre Johnny Hallyday et Philippe Manœuvre. Lancé sur les routes d’Amérique, le rocker s’épanche. Alors que défilent les villes de la tournée américaine 2014 de Johnny (New York, Washington, Boston, Miami, la Nouvelle-Orléans, Dallas, Houston), les deux hommes confrontent leurs visions du rock.
 
Écrit à cent à l’heure, en mode reportage, le texte raconte l’ultime défi du dernier des rockers – sa conquête des États-Unis, le pays de ses rêves, la « Terre promise » décrite par Chuck Berry.
Johnny Hallyday, La Terre promise, écrit avec Philippe Manoeuvre, Ed. Fayard, nov. 2015, 272 pp

 **************

9782234078017-X.jpg

« Dans les temps qui avaient précédé notre rencontre, je m’étais représenté Sandrine Broussard d’une manière très subjective, sur la base de ce qu’on me racontait. À vrai dire, peu m’importait de savoir si j’étais près de la vérité ou non. Je faisais évoluer la jeune femme sur une orbite éloignée de Bonnie Parker, où elle gravitait comme un astre de faible brillance, et je l’imaginais de taille moyenne, blonde, mignonne, pareille à Faye Dunaway dans le film. Sandrine était la portion incongrue de mon univers, différente de tout, rétive aux classements. »

Lorsque le narrateur croise enfin Sandrine Broussard il est happé par ce personnage magnétique, son exact contraire. La jeune femme va lui raconter ses vies multiples et tumultueuses, faites d’arnaques et de clandestinité. Mais au plus profond d’elle-même, elle aspire à ne plus être une « passagère clandestine » et à retrouver une place dans ce monde. Pour « tenter de vivre », il faut abandonner plusieurs « moi » derrière soi. Le peut-on ? Et quel est le prix à payer pour sortir du tunnel ?

Il faut tenter de vivre, Eric Faye, roman, Ed. Stock, août 2015, 180 pp

 Et un coin jeunes lecteurs (et compatriote...) :

9782875861221_RED.jpg

Toscane, 1928. Dans un village isolé et pauvre, la fille du maire, qui n’a plus prononcé un mot depuis la disparition de sa mère, semble s’éveiller à l’arrivée d’un cirque itinérant sur la place du bourg.

Bientôt s’installe une confrontation entre les saltimbanques et le maître des lieux. Que s’est-il passé, jadis, dans la forêt qui borde le village ? Quel mystérieux pouvoir possède le vieil éléphant de la troupe ? Où commence l’illusion, où s’arrête la réalité ?

Une histoire de rêve et d’évasion, pour réfléchir à la réalité du pouvoir et au pouvoir de la réalité.

 

Et dans la forêt, j'ai vu, Vincent Engel, roman, Ed. Ker, coll. Double Jeu, oct. 2015, 196 pp

 

Les commentaires sont fermés.