01 novembre 2015

Le beau temps

 

desbiolles.jpgtheiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpg

"Comment se tenir près de Maurice Jaubert et ne pas faire corps avec lui ? Comment ne pas se fondre dans ses lettres et plus encore dans sa musique sans plus ajouter un seul, un traître mot ? Comment s’engager tout entière dans cette histoire et en même temps tenter de décoller, tenter de se dégager, une épaule, deux épaules, le torse, comment prendre la tangente ? En somme, comment ne pas assujettir Maurice Jaubert ? Comment ne pas en faire mon sujet ? Comment le laisser libre et, ce qui va de pair, comment rester libre moi-même ?"

 

 

Le beau temps, Maryline Desbiolles, roman, Ed. Seuil , août 2015, 232 pp

Les commentaires sont fermés.