Web
Analytics Made Easy - StatCounter

06 août 2015

Freud et son double

 

La rencontre organisée autour de Freud et ..de  Lydia Flem, lors du Festival de la correspondance de Grignan (compte rendu sur ce blog, hier, mercredi 5 août,  et sous le titre, Freud, prolixe épistolier) faisait état de la célèbre lettre du 14 mai 1922, que le père de la psychanalyse adresse à Arthur Schnitzler à l'occasion du soixantième anniversaire de l'écrivain.

On y découvre le touchant aveu freudien: « Pourquoi, en vérité, durant toutes ces années, n'ai-je jamais cherché à vous fréquenter et à avoir avec vous une conversation ? [...] Je pense que je vous ai évité par une sorte de crainte de rencontrer mon double. 

Les commentaires sont fermés.