Web
Analytics Made Easy - StatCounter

22 juin 2015

L'Intime Festival- Chapitre 3

S'il affiche volontiers air farfelu et propos décousus, qu'il les surjoue, le verbe haut,  tonitruant, Benoït Poelvoorde est, je le répète, le confirme et m'en réjouis, un lecteur pointu, exigeant.

 L'Intime Festival qu'il a lancé, voici deux ans, avec la complicité et le professionnalisme du Théâtre de Namur, connaîtra fin août, son troisième chapitre. L'enjeu: approcher l'intimité de l'écrivain par l'écoute attentive d'extraits de ses oeuvres. Des milliers de personnes signent présents à ces rencontres qui ne relèvent pas pourtant, a priori , du grand public.

Le principe, vous le connaissez: trois soirs, deux jours durant,  de grandes lectures alternent  avec des rencontres, entretiens, cartes blanches ... octroyés à des écrivains. Des comédiens de haut vol - tel François Morel - se prêteront au jeu de lectures d'extraits. Ils le font bien, confèrent au texte un relief des plus engageants. Le choix des textes s'opère en étroite concertation avec Madame  Sylvie Ballul, la mise en oeuvre pratique est confiée à Madame Chloé Colpé, les relations-presse et publiques, à Monsieur Olivier Stoffels.

Le principe , vous l'avez peut-être lu, celui de Jérôme Ferrari (Ed. Actes Sud) s'entend : il fera l'objet d'un entretien en présence  de l'auteur himself (rappelez-vous l'illustre attributaire du Prix Goncourt 2012 pour son fabuleux roman, Sermon sur la chute de Rome)

François_Morel_Ph_Franck_Lopez[1].jpg

Parmi les spectacle retenus, lectures pointues , notons une Fin de mission de Philippe Klay, lu par Bouli Lanners (suivi d'un entretien skypé avec l'auteur, retenu à New Yok), Mes amis d'Emmanuel Bové, lu par François Morel (photo ci-contre) , Ceux qui restent (qui sera repris en spectacle , en septembre, au théâtre,  Lambeaux de Charles Juliet , lu par André Marcon..... et une dizaine d'autres que vous repérerez aisément sur le Site du Festival : www.intimefestival.be .

Tom Lanoye lira des extraits de son ouvrage de la rentrée, Esclaves heureux. Autre avant-première : lecture d'extraits de Neverhome de Laird Hunt, à paraître le 2 septembre.

Les tarifs des spectacles demeurent d'une modestie confondante  (une participation intégrale aux rencontres des deux jours et trois soirs se plafonne à 55 €, elle est gratuite pour les moins de 26 ans... mais ces derniers devront se contenter de places restées disponibles)

A noter que cette année encore , l'opération Lire la rue se greffera sur la belle mouvance du Festival, proposant aux passants les lectures semi-improvisées d'extraits ...Fascinant.  Et l'échevine de la culture, Cécile  Crèvecoeur de répéter sa volonté de "faire venir le livre en rue", à la rencontre du lecteur

En bref et en clair, rejoignez le site du Festival et opérez un choix éclairé... parmi les spectacles proposés

Apolline Elter, en direct de Namur.

06:54 Publié dans Agenda | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Il faudra suggérer à Benoit Poelvoorde de construire aussi un hôtel à Namur ;-)

Écrit par : Adrienne | 22 juin 2015

Ou de recevoir en son sweet home...

Écrit par : Apolline Elter | 22 juin 2015

Les commentaires sont fermés.