Web
Analytics Made Easy - StatCounter

12 avril 2011

La citrouille est une lune naufragée

 

9782226182340-j.jpgC’est par le biais gourmand  de l’écrivain Colette que nous sommes entrée en contact avec Marie-Christine Clément (voir chronique de Colette gourmande en vitrine du blog) : vaste bien nous en prit qui nous permit de découvrir, au-delà d’une personnalité éminemment sympathique, un autre de ses ouvrages, joyau de littérature gastronomique : La citrouille est une lune naufragée.  Dédié aux légumes, à l’imaginaire que nous nourrissons à leur égard, l’essai  est ... flamboyant, manié d’esprit, d’humour et d’une plume que n’aurait reniée Colette.

Transcendant la banalité existentielle qu’on attirbue aux légumes, Marie-Christine Clément nous convie à une poétique de haute volée, leur prêtant   des traits  humains, une valeur symbolique, sexuée, psychologique et même psychanalytique. Réhabilités, le prédiluvien navet, les légumes verts, objets d’une injuste aversion,  aristocratique, l’asperge altière, « promesse printanière »,  ambiguë, la salade, coincée toujours entre deux mets, entre deux chaises, …. Pomme de discorde quand elle ne se fait pas projectile, La tomate est prétexte à un discours chromatique convaincant : elle rallie  ascétisme et sensualité en un même plaisir gourmand, …éminemment féminin. La ratatouille est le théâtre d’une commedia dell’arte dont les vedettes, Colombine, l’ingénue courgette, Fracasse, le poivron et Ubu, l’androgyne aubergine aux allures de pacha,  se produisent en une scène méridionale  aux accents de Pagnol. Résigné à son rôle d’éternel second, l’oignon, stripteaseur averti  est le héros d’un épluchage dithyrambique, véritable passage d’anthologie.

«  On aime à enlever ses tuniques, parfois même avec un certain sadisme, une certaine violence. Le couteau déchire ses pelures dans un bruit crissant. On tire, une autre vient puis une autre encore. Le supplice est digne de Tantale mais le bougre ménage ses surprises ; il a de quoi se défendre ! »

Vous l’aurez compris : ce petit ouvrage est un caviar d’écriture. A déguster sans modération.

Apolline Elter

La citrouille est une lune naufragée. Sur l’imaginaire des légumes,  Marie-Christine Clément, Albin Michel, mars 2008, 118 pp, 12 €.

 Rendez-vous demain pour un portrait de l'asperge altière, bien de saison.

Les commentaires sont fermés.