31 décembre 2010

Tous les livres qu'il faut avoir lus dans sa vie

Sympathique almanach que publient les Editions 365, sous la plume de Delphine Gaston.

A savoir: chaque jour,  un incontournable de la littérature est présenté  qui embrasse un vaste panel (de chefs-)  d'œuvres, de l'Antiquité à nos jours. Le choix paraît judicieusement éclectique qui permet au licencieux Satiricon, attribué à Pétrone de côtoyer Candide (Voltaire) Les Frères Karamazov (Dostoïevski) et  Guillaume Musso (Et après...).

Sympathique aussi la présentation de chaque œuvre, qui après en avoir campé l'auteur et la place au sein de la littérature, en propose l'argument "En quelques mots" et quelques détails croustillants, "Le saviez-vous?", qui vous permettront de ne pas prendre le métro idiot...

Vous apprendrez ainsi, en rame du 12 avril, que l'auteur d' "Et si c'était vrai" (Marc Levy) a écrit entre autres chansons, le "T'aimer si mal" interprété par Johnny Halliday...

Sympathique enfin le boitier cartonné qui permet de conserver le frais fruit de sa culture, sitôt la page du jour arrachée.

Un coup de cœur.

Apolline Elter

De Phèdre à Twilight, de Platon à Guillaume Musso. Tous les livres qu'il faut avoir lus dans sa vie, Delphine Gaston, Editions 365, coll. les Alamniaks, jour par jour, oct. 2010, 12,9 €

Billet de faveur:

AE: Delphine Gaston, votre choix témoigne d'une connaissance approfondie de la littérature. Etes-vous une dévoreuse de livres invétérée?

Delphine Gaston: Cela vient de mon enfance ! Mes parents m'ont élevée au milieu des livres. Ils en possédaient au moins 10 000 et mon papa était romancier à ses heures. Quand les autres enfants jouaient avec des Lego, moi je tripotais des bouquins ! Ensuite, j'ai fait des études de lettres, puis me suis lancée dans l'édition. Je ne sors jamais sans acheter un livre (particulièrement des dicos), mes parents m'ont vraiment donné le virus. 

AE: Comment avez-vous déterminé la séquence des oeuvres retenues. Ont-elles été imputées en fonction de la date du calendrier?

Delphine Gaston:  Cela dépend en fait. Parfois c'est un hasard, parfois c'est personnel. Par exemple, le jour de l'anniversaire de ma mère, j'ai mis son roman culte. Ou bien j'ai choisi de commencer par "Le Portrait de Dorian Gray" car il est parmi mes favoris. Parfois la date correspond au jour de l'anniversaire de l'auteur. "René" de Châteaubriant se trouve le jour de la St René...

AE: Il semble que vous n'ayez pas retenu d'oeuvre postérieure à 2008. Est-ce un choix délibéré?

Delphine Gaston: J'ai composé mon livre fin 2009, c'est aussi une raison. Et puis je préfère que l'on ait un petit recul sur les titres choisis. J'espère pouvoir faire une réédition pour l'année prochaine. Ainsi, j'inclurai sans doute des ouvrages encore plus récents. Je pense par exemple au

"Quai de Ouistreham" de Florence Aubenas que je trouve urgent de lire.

Commentaires

Je vous souhaite un joyeux réveillon et une heureuse année 2011. Bonne continuation à ce blog culturel si intéressant qui m'apprend beaucoup de choses.

Écrit par : Un petit Belge | 31 décembre 2010

Un tout grand merci pour ce message avenant. A vous aussi - et à votre magnifique blog- une prestigieuse année 2011.
Bien cordialement,

Apolline

Écrit par : Apolline Elter | 31 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.