Web
Analytics Made Easy - StatCounter

14 décembre 2008

Les madeleines de nos auteurs. Côté presse, côté lecteurs

"Bravo pour les Madeleines! C'est un très bon ouvrage, je trouve. Il est à la fois dense et vif, enthousiaste et sérieux, gai et riche. Et surtout, on sent que vous n'y trichez jamais. Ce qui le rend, dans son genre, tout à fait rare et précieux.

 Si les gens consultent votre livre comme ils consultent un livre de cuisine, quelle bonne nourriture ils en tireront!" (Grégoire Polet)


"J'ai acheté les Madeleines pour des amis et pour ma fille qui le réclamait haut et fort" (Françoise Lalande)

 "(...) je me sens tout joyeux d’avoir été invité à y prendre part." (Xavier Deutsch)

"Merci pour cet éclairage vraiment intelligent et émouvant ! " (Jacques Mercier)

 

 

Bienvenue en cette rubrique "Revue de presse", début de press-book des Madeleines de nos auteurs

Articles, interviews, rencontres, ...effectués :

En avant-première:

- Jacques Mercier dédie au recueil un mots-croisés à thème dans La Libre Essentielle du 15 novembre 2008.

 

cover

- Raconte-moi tes plats préférés, je te dirai qui tu es...: L'Evénement (novembre) consacre sa page 130 à une  présentation - enthousiaste - de l'ouvrage "Ce livre (...) ambitionne de titiller nos papilles pour nous donner envie d'en savoir davantage sur les 27 écrivains sollicités" (Violaine Muûls)   

 

En primeur:

- "En plus, Apolline Elter nous briefe intelligemment sur les convives d'une tablée qu'on voudrait partager" (A.Ni, Le Soir, 28 novembre - mention 3 étoiles pour l'ouvrage....)

 

 

                         

 

 

 

 

- " Je vous le disais, encore un livre « multiples effets » : découvrir des auteurs belges, leurs vies, leurs goûts, leurs envies, leurs recettes.  Et puis cuisiner... si vous le voulez.  Un livre parfois ludique, parfois régressif, parfois drôle, parfois touchant " Anaïs Valente  ("Le dimanche, on lit au lit" )

 

 

http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/post/6487967/les-madeleines-de-nos-auteurs--apolline-elter

 

- "Quel livre rafraîchissant que nous offre là cette licenciée en philologie romane, passionnée de rencontres qu'est Apolline Elter: (...)"Jacques Mercier, Monsieur Dico, La Libre Belgique - 5 décembre 2008

- Mardi 9 décembre: Interview par NIcole Debarre (Musique 3 8h10 - La Première 9h09) et annonce de la table ronde organisée à la Bibliothèque des Riches-Claires, à Bruxelles, le soir-même.

Riches-Claires 005

Riches-Claires 026

 

 

 

 

 

 

 

                               

 

 

 

 

 

 

 

    

 

                                                                         

                                 

Désormais:

metrotime

"Avec quel intérêt, on découvre Armel Job, Eva Kavian et André-Marcel Adamek! Ce dîner littéraire met l'eau à la bouche et donne envie de se plonger dans la littérature nationale. Les écrivains se livrent en interview (Apolline Elter complète admirablement la présentation), avec des passages de leurs oeuvres entrelardées de recettes réelles, fictives, classiques, inattendues, expédiées presto ou longuement développées. Chacun nous sert sa "madeleine proustienne", le plat qu'il affectionne, avec beaucoup de talent."

Christelle DYON, Métro, mercredi 10 décembre

Image non réduite

- " Sous son nom d'emprunt, Apolline Elter ne manque ni d'humour ni d'audace. Elle a découvert les madeleines de 27 auteurs belges. Succulent.(...) Entre ces souvenirs, Apolline Elter présente chaque auteur comme le ferait un conférencier avant un exposé. Parfois même un dialogue s'amorce entre la "chercheuse de madeleine" et l'écrivain (...) On peut piocher comme on veut dans l'ouvrage(...)En toute liberté ou selon affinités..." Vers L'Avenir, Marie-Françoise Gihousse, jeudi 11 décembre 2008

 Lundi 15 décembre, de 21h à 22 h, l'émission littéraire "Entre les lignes", animée par Jean Idesbald fut consacrée aux Madeleines et aux auteurs , pour une rencontre en direct suivie de l'interview de Vincent Perez (La Forêt - Le logis des âmes). La lecture bienveillante et approfondie du recueil par Jean Idesbald suscita une interview subtile,  un tour de table passionnant par ce fin connaisseur de notre littérature.

  

Mardi 16 décembre, RTBF, Vivacité: Interview par Christine Pinchart, vers 17 h 45. La journaliste lève un voile de nostalgie et part à la recherche de ces saveurs perdues,  enfouies dans l'enfance de nos auteurs. Et de se demander comment ces 27 écrivains en sont venus à confier des textes dont certains relèvent de l'intime...

  Vendredi 19 décembre de 18 à 19 h (direct sur plateau + diffusion en boucle), lors du pétillant rendez-vous hebdomadaire de Vendredi et compagnie, émission spéciale....cadeaux...animée par Lucie Hiel avec la complicité d'Eric Dricot (chroniqueur) : présentation conjointe de Cadeau et des Madeleines.

 21 décembre 2008

"La sélection des auteur(e)s est riche, les textes d’inégal intérêt comme souvent dans ce genre d’entreprise. On retrouve certain(e) des écrivain(e)s dont, à la Libre Essentielle, nous suivons fidèlement l’œuvre : Vera Feyder, Lydia Flem, Eva Kavian, Isabelle Spaak, Françoise Lalande… "( Michel Zumkir)

Mardi 23 décembre: Grand Morning de Radio Nostalgie: Brice Depasse consacre sa séquence de Lire est un plaisir aux auteurs belges . Pour découvrir la sélection proposée, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous:

http://grandmorning.nostalgie.be/lire-est-un-plaisir-offrez-un-livre-offrez-du-belge/

"...un beau panorama de tous les auteurs belges"

-

 " Vingt-sept auteurs réunis autour de cette jolie tablée bien chaleureuse "

Ce même mardi 23 décembre, Corinne Boulangier consacre la moitié thématique de l'émission Culture Club (La Première, de 12h à 13 h) à une interview enthousiaste, dynamique, ancrée sur un fond de lecture attentive des Madeleines et une fine connaissance de notre littérature nationale.

" On a envie soi aussi de se plonger dans ses souvenirs culinaires: il y a quelque chose de la spontanéïté, de la confession un peu détendue comme ça se passerait à table"

"On se rend compte qu'on a tout de même un fameusement beau paysage littéraire en Belgique". (Corinne Boulangier)

Rendez-vous sur le site de Culture Club pour (ré)entendre l'émission (ou la podcaster)

 

Le 23 décembre fut décidément un jour faste puisque vous retrouverez, sur le site de zazieweb.fr (la communauté des e-lecteurs), une chronique longue et construite, signée de la Suisse, Sahkti :

"Ô combien intéressant et puis quel plaisir de (re)faire connaissance avec certains. Apolline Elter réalise l'exercice en toute simplicité, avec franchise et bonne humeur et c'est ce qui donne au livre un charme très particulier, celui de la proximité. Pas d'auteurs qui regardent ici de haut mais des gens qui partagent une tranche de mémoire avec le lecteur."


"J'ai beaucoup aimé cette balade. D'abord pour la structure du livre, un brin décousue, libre et spontanée.
Ensuite pour cet échange avec d'autres autour d'un thème commun, respecté sans pour autant être suivi au pied de la lettre par une simple recette de cuisine et puis plus rien. Non, il y a causette, discussion et c'est plaisant, en particulier pour tous les petites commentaires persos disséminés au fil des pages.
Apolline Elter a abordé ce travail avec une certaine forme de liberté, une aisance aussi (chroniqueuse avérée, elle organise des dîners thématiques parallèlement à son travail).

Un livre à (vous faire) offrir, c'est le moment !" Sahkti, 23/12/08 à 12:08:17
www.zazieweb.fr/site/espacecommunautaire.php -

 

 

- Lire est un plaisir (blog), jeudi 25 décembre : "...l'intelligent, ludique et nécessaire livre d'Apolline Elter" (Brice Depasse) :

Vendredi 26 décembre : Philippe Degouy consacre au livre une longue et élogieuse analyse: "Voilà donc réunis pour notre plus grand plaisir, quelques-uns des plus brillants représentants de notre littérature"

 
"Et quand une hôtesse se veut aussi charmante et originale dans la présentation de ses invités, que demander de plus.
 de janvier 2009, épingle Les madeleines dans sa sélection livres de la rédaction (p 93)

GAE
 Le magazine Gael de janvier 2009 dote de 3 *** le recueil : " C'est charmant! Belle (et très...digeste) manière de (re)découvrir la littérature belge contemporaine, d'Adamek à Régine Vandamme en passant par Elisa Brune, Xavier Deutsch, Armel Job..."

(*** = Gael a aimé énormément...)

" Après une présentation sélective de l'auteur ainsi que de sa bibliographie, Apolline Elter entremêle les souvenirs anecdotiques et les recettes d'"infusions", extraits choisis de leurs oeuvres.
Apéritif littéraire autant que gastronomique, ces bouchées se dégustent avec parcimonie ou se dévorent à pleines dents."
 
Camille Perotti, La Libre Belgique, jeudi 8 janvier, page 18 (Culture).
3904-cover-152_rdax_152x197"Nos auteurs se mettent à table
"(...) Expérimentez donc la purée à l'huile d'olive de Françoise Lalande, la tarte au sucre de Colette Nys-Mazure, le pistolet aux crevettes de Grégoire Polet ou les sept couches de Nicolas Ancion..."
Femmes d'aujourd'hui, 8 janvier, Rubrique "Lire",  Myriam Berghe
logoDiffusion, en boucle, cette semaine, de l'émission "Livre de bord" animée par Nicky et Brice Depasse, focalisée, pour cette édition,  sur les livres d'auteurs belges, avec une place de choix pour les Madeleines.L'occasion - le joie - de rencontrer Jacques Mercier, venu présenter son recueil de poésies Proche des larmes, paru aux Editions des Déjeuners sur l'herbe.
SOIR_BRUX_20090112_001_001
"C'est vrai qu'il est agréable de découvrir ce qu'évoque l'osso-bucco à Thierry Bellefroid, de tenter le pain d'épice de Mamouchka (Eva Kavain) ou de sourire à l'évocation du trio toujours gagnant "saucisse, compote, purée" de Xavier Deutsch. Une autre amnière d'explorer l'univers de ces auteurs, leur intimité, sans se sentir voyeur. Mais aussi l'envie d'aller plus loin dans certaines rencontres." Corinne Bodart, Le Soir, Edition Namur/Luxembourg, lundi 12 janvier 2009.
Retrouvez l'intégralité d'une rencontre animée d'un enthousiasme réciproque en cliquant sur le lien:

Jeudi 15 janvier, chronique de Juliette GOUDOT lors de l'émission Cinquante degrés Nord (Arte - Eric Russon)
" Apolline Elter a la bonne idée de demander à des auteurs belges (27 en tout) de livrer des souvenirs culinaires avec charge émotionnelle importante, à l'image de Proust et sa célèbre madeleine. Chaque auteur s'est livré à l'exercice avec beaucoup de tendresse et de sincérité. Selon les êtres, cela donne de l'humour, de la nostalgie, de la grande technique ou l'occasion de disséquer le monde qui nous entoure à travers le phénomène de la table."
cell01_0169651_sac
 
 
Chronique de Laurent Dehossay lors de l'émission "Mille-feuilles" diffusée sur la Deux, mardi 20 janvier à 20h55 et mercredi 21 janvier à 10h38:
 
 Et d'évoquer le "gratin de la littérature belge" présent à la tablée, "joyeux bazar" à laquelle le lecteur est convié.


LVW04_001

  Le Vif/L'Express,
du samedi 23  janvier , la page de Ghislain Cotton, p 73:  
 

" Pas bête d'avoir eu recours à ces prémices émotionnelles pour accoucher (...) de portraits tissés d'éléments divers (...) et qui en disent plus long sur l'intéressé et sur sa sensibilité que les mentions biographiques traditionnelles des "quatrième de couverture". (...) A découvrir, d'Adam à Vandamme, en p" assant par les plus grands, au fil d'un choix qui, sans être nécessairement équitable en tout, reste cohérent, légitime et éclairant." GH.C.

 Agenda (Brussel deze week) "Pour ma part, j'ai eu  envie de madeleines durant toute la lecture. Pas d'inquiétude: la recette figure dans le livre (AD)

 

 

Confluentlogo

(janvier 2009)

On quitte ce livre comme on quitte la table d'amis, le sourire aux lèvres, le coeur léger, des projets (de lecture) plein la tête et la ferme intention d'y revenir très vite..." Catherine Vandenbroucke

 

Le Carnet et les Instants, : décembre 2008 et février 2009

Nouvelles de la Flandre: janvier-février 2009

 

"Vive les Editions Racine! On leur doit le Goût des Belges et voilà qu'elles nous proposent une petite merveille littéraire et gourmande".
Thierry Bourgeon (Web Radio du goût) - mercredi 18 février

 

contact_banniere
"Passer quelques heures en compagnie de 27 auteurs belges et découvrir leurs recettes favorites, cela vous tente ? 
Pour chaque auteur, on plonge dans certains morceaux choisis de leurs œuvres, mêlés de commentaires avertis.  On fait la connaissance des ‘Biscuits au chocolat enrobé de ganache’ de Jacques Mercier, du ‘Poulet à la mangue’ de Geneviève Bergé, de ‘l’osso buco’ de Thierry Bellefroid,…
Ce livre se parcourt comme une balade, d'un auteur à l'autre, au gré des envie ou des affinités.
( Sophie Charlier)

 www.tomate-cerise.be , 24 février (rubrique : Livres) - avec, cerise sur le gâteau, la recette des (vraies) madeleines..

 

 - samedi 7 mars (16 heures) Grégoire Polet, Jean-Luc Outers, Eva Kavian, Geneviève Bergé, Gérard Adam, Marie-Eve Sténuit et Monique Thomassettie  évoquaient leurs Madeleines et actualité littéraire, à l'occasion d'une rencontre organisée par les Editions Racine, au Café Europa (Foire du Livre  de Bruxelles)

 

De gauche à droite: Geneviève Bergé, Gérard Adam, Marie-Eve Sténuit, Nicky Depasse (journaliste), Apolline Elter, Eva Kavian, Grégoire Polet et Jean-Luc OutersFoire du Livre  Bxl mars 2009 043

flb

cover_n37b

 

Entrées libres (mars 2009) " Par le biais d'une approche originale et sensorielle, il propose une voie d'accès inhabituelle à 27 auteurs belges très ou  moins connus et, comme un apéritif bien dosé, il ouvre l'appétit et pousse à poursuivre la rencontre. Un livre qui donne envie de lire, voilà donc une recette pleinement réussie!" p 18 Marie-Noëlle Lovenfosse

 

 

 

 

Mardi 28 avril (midi) : Présentation des Madeleines lors d'un déjeuner organisé par le Forty Ladies (International Club Château Sainte-Anne), à Auderghem. Certaines participantes de ce comité des plus sympathiques firent montre d'une prodigieuse connaissance de notre paysage littéraire contemporain.

Côté lecteurs:

« Moi, je ne suis pas encore arrivée au bout (nooooooooooon ! ce n'est pas  qu'il est long et embêtant, !!!) car je me suis arrêtée pour dévorer Ste Freya après avoir lu le passage que tu citais de ce livre, quand il parle de la mère de l'évèque qui "souffrait d'une anémie du sentiment"... j'adore !! J'ai donc découvert grace à toi Armel Job, que je n'avais jamais lu ... je pense que je vais aller tout lire de lui ! 

Je vais aussi, grâce aux extraits très judicieusement choisis que tu nous offres de certains livres, aller lire François Emmanuel (…) 

Tout ça pour dire que c'est un bouquin qui me plaît beaucoup, qu'il a l'avantage de débloquer certains préjugés que j'ai envers certains auteurs et de me donner l'envie de lire des auteurs dont je n'avais même pas entendu parler (…) Bref, merci pour ton bouquin. »
Bénédicte Van der Wielen

"J'ai survolé le livre... plongeant aux hasard des chapitres et j'en suis ressortie ravie de quelques découvertes d'auteurs que je ne  connaissais mal et dont les extraits m'ont donné envie d'en savourer d'autres pages.

 Merci de m'en avoir donné le goût! " (Violaine Muûls)

 

"On la croyait perdue mais non! La littérature alimentaire a encore de beaux jours devant elle. On trouvera peut-être bientôt dans la presse, non pas trois étoiles à côté des Madeleines et de ses imitateurs, mais deux fourchettes et un couteau. Les vedettes de la radio quitteront leur studio feutré pour aller parler des livres dans des restaurants à la mode. Les auteurs, quant à eux, rivaliseront d'ingéniosité et offriront dans leurs romans des recettes acrobatiques qui feront chavirer le lecteur le plus aguerri.  

Adieu les livres qui rendent hommage aux plaisirs décadents du sexe et de la valse à mille temps! Vivent les livres qui titillent les narines et font rêver les papilles ! "  (Francis Dannemark)

Commentaires

salut à tous

Écrit par : Bettonville | 14 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.