Web
Analytics Made Easy - StatCounter

24 janvier 2018

Saint François de Sales, patron des journalistes et des écrivains.

francois_de_sales1.jpgPenchée, l'été dernier sur la sainte correspondance d'âme-mitié entre François de Sales (1567-1622) et Jeanne de Chantal (1572-1641) voir billet  du  21 août 2017  http://editionsdelermitage.skynetblogs.be/archive/2017/08/22/ame-mitie-8757680.html) , je découvris, avec surprise, le caractère souple, pragmatique, éminemment sympathique du futur saint. 

Avec pour devise " Rien par la force, tout par l'amour", François de Sales était un être de grande tolérance et ses rapports avec les protestants restaient empreints d'un vrai respect. Pas courant pour l'époque.

S'il emploie volontiers le français, c'est pour être mieux compris de ses interlocuteurs.  Un côté pionnier que l'on retrouve dans l'heureuse initiative du prélat de faire imprimer ses sermons pour les placarder à travers la ville, distribuer dans les habitations, ouvrant ainsi un large public à la voie de la méditation.  C'est ce qui a valu à Saint François de Sales de se voir décerner , en 1923, du titre de saint patron des journalistes ( NDLR et des écrivains), fêté le 24 janvier de chaque année...

Bonne fête à tous les journalistes et écrivains 

Apolline Elter

06:25 Publié dans Agenda | Commentaires (0) |  Facebook |

23 janvier 2018

De Marguerite Yourcenar à Henry de Montherlant: la fève sur le gâteau

Lettres à ses amis et à quelques autres.jpgMar-dites-moi, Henry de Montherlant

Notre rendez-vous épistolaire du mardi, se dote, ce jour, d'un très beau rendez-vous.

Nous le devons à Henri de Meeûs, spécialiste de l'oeuvre  et de la vie de l'écrivain Henry de Montherlant (1895- 1972)

Je vous engage à découvrir le site consacré au célèbre académicien www.montherlant.be et la magnifique lettre que Marguerite Yourcenar lui adresse en date du 6 janvier 1969: 

" Votre lettre reçue ce matin aura été pour moi la fève du gâteau des rois. (...)

La suite, vous la savourerez en cliquant sur le lien: http://www.montherlant.be/article-133-yourcenar.html

Henri de Meeûs, soyez vivement  remercié pour cette très merveilleuse "épisto-piste" extraite de :  

 Marguerite Yourcenar – Lettres à ses amis et quelques autres, Edition établie, présentée et annotée par Michèle Sarde et Joseph Brami, Ed. Gallimard,  mars 1995, 724 pp

 

 

22 janvier 2018

Gestation d'idées pour autrui

Il est bon d'avoir des idées

Encore faut-il les porter à terme, en accoucher, 

Les éduquer, les incarner

Etre prudent 

Et éviter partant

A mon avis

La  pure gestation pour autrui

 

Apolline, Les blondes pensées du lundi 

21 janvier 2018

Perplexité

9782226392121-j.jpgtheiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La police est perplexe. D'abord, une faillite retentissante met la famille Joubert sur la paille. Ensuite, un cambriolage à propos au cours duquel disparaissent des plans d'aviation dont l'Allemagne ferait volontiers ses choux gras. Enfin, une épouse qui, à Berlin, est reçue au ministère de l'Air à deux reprises .

Disons le mot, terrible: tout cela sent la trahison. M. Joubert est-il allé vendre aux Allemands des secrets industriels français intéressant directement la sécurité du territoire?

 Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaître, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2018, 536 pp

20 janvier 2018

Couleurs de l'incendie

9782226392121-j.jpg

Attributaire du  Prix Goncourt 2013( Au Revoir là-haut,  roman, Ed. Albin Michel, 2013) Pierre Lemaître publie le  deuxième volet de cette  trilogie de l'Entre-deux-guerres.  Le troisième est attendu pour la mi-2019. Nous trépignons déjà de le découvrir ...

D'un défi de taille - il est périlleux de donner une suite à un roman si hautement  primé-  l'écrivain conçoit un récit flamboyant, parfaitement maîtrisé, à l'humour corrosif, .. parfaitement addictif.

Tandis que les obsèques de son de son père, le banquier Marcel Péricourt, battent, si l'on peut dire, leur plein, Madeleine, soeur d'Edouard, ex - épouse de ce fumier d'Henri d'Aulnay Pradelle,  assiste, avec effroi, à la défenestration de son fils, Paul, âgé de sept ans. Ce n'est là, las, que la première manifestation d'un acharnement du sort qui la verra, grugée par ses proches, perdre la fortune -colossale- héritée de son père.

La crise de 1929 se profile et met à (très) mal ses trop confiantes victimes.

L'enjeu de ce roman, rondement mené, sera de voir si Madeleine va s'enfoncer dans la déchéance ou s'en redresser avec véhémence, affichant une force de caractère surprenante,  incendiaire, digne de sa lignée. 

Vous soupçonnez déjà le parti-pris....

Vous savourerez les rebondissements des nombreux événements, vous délectant de l'art de conter, typique de la plume de l'auteur, de son sens des formules, des condensés diantrement efficaces.

Elle se consolait en constatant que la maison avait repris une vie à peu près normale, du moins, autant que pouvait l'être un lieu qui voyait cohabiter un enfant à demi paralysé, une nurse qui ne parlait pas un mot de français, un journaliste appointé pour ne rien faire, une dame de compagnie qui avait tapé dans la caisse plus de quinze mille francs, l'héritière d'une banque familiale qui n'avait aucune idée de ce qu'étaient un seuil de cession ou une valeur nominale de créance.

Une lecture hautement recommandée

Apolline Elter

Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaître, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2018, 536 pp

18 janvier 2018

Laisse tomber les filles

GdC.jpg Après nous avoir fait swinguer au rythme de la génération zazou (Zazous, roman, Ed Albin Michel, 2016) voir chronique sur ce blog )  Gérard de Cortanze nous propose de twister , et même"kili Watcher"  avec les "baby-boomers" des années '60.

"Dans cette France apaisée, la génération dont fait partie Lorenzo est en attente d'événements. En attente d'une dose quotidienne d'Histoire. En demande d'épopée."

Elle sera tôt comblée.

Du 22 juin 1963 qui voit le  rassemblement de plus de 100.000 "baby boomers" sur la place  de la Nation, à l'occasion du concert organisé par le frais magazine Salut les Copains à la grande manifestation "Je suis Charlie" du 11 janvier 2015, se déclinent cinquante années de vie, d'amitié, d'amour et de destins croisés de quatre mousquetaires,  Lorenzo- qui présente avec l'auteur plus d'un point commun - , Antoine, François et Michèle .

Etayée d'événements marquants de ces cinquante-deux ans - ceux de mai 68, la chute du mur de Berlin, .. - la saga restitue, force détails à l'appui, l'atmosphère de chaque décennie.

La lecture est soutenue - ô liesse - de l'écoute d'un CD nourri de 22 titres yéyé...

Difficile de ne pas succomber à l'envie de danser

A Elter

Laisse tomber les filles, Gérard de Cortanze, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2018,  440 pp + CD

16 janvier 2018

Lettres à Dominique Rolin

product_9782070197613_195x320.jpgPhilippe Sollers a vingt-deux ans quand il rencontre,  le 28 octobre 1958, notre compatriote, Dominique Rolin (1913- 2012)  Cette dernière a quarante-cinq ans, elle est veuve, depuis plus d'une année, de Bernard Milleret.

Un amour passionné, total, absolu unit dès lors les deux écrivains, qui ne passera pas par la case 'mariage"  Quand ils ne se retrouvent à Paris - en l'appartement de la rue Verneuil, où vit Dominique Rolin - ou à Venise,  les amoureux s'écrivent.  Leur riche correspondance, entre 1958 et 2008,  s'élève à des milliers de lettres  - il leur arrivait de s'écrire plusieurs fois sur une même journée, après  ..échanges téléphoniques. Elle fut acquise en 2013 par la Fondation (belge)  Roi Baudouin et fait l'objet d'une édition prévue en trois volumes, auprès des éditions Gallimard.

Le premier volet de cette trilogie rassemble 256 lettres écrites de la plume de Philippe Sollers, entre 1958 et 1980. On peut regretter le parti-pris de sens unique, attendre avec ferveur le volume suivant qui contiendra les lettres de Dominique Rolin, mais il faut admettre que cette dernière est déjà présente en filigranes, attributaire d'un amour incandescent, vital  dans le chef de Philippe Sollers.

 

" (...)il n'y a que toi qui me retienne de ce côté-ci de la vie " s'exclame-t-il fin février 1962

Présente en filigranes aussi dans les réactions "sollersiennes" à ses lettres, dans leurs échanges intellectuels,  et dans la construction de l'esthétique que l'écrivain expose à son âme soeur.  Et c'est là un grand intérêt du recueil, que de voir Philippe Sollers affirmer ses positions, ses postures d'écrivain, à la veille, notamment, de publier Le  Drame, lui dédié.

" Tu ne peux pas savoir combien et à quel point je t'aime. C'est effrayant".

C'est assez exaltant...

A Elter

 Philippe Sollers - Lettres à Dominique Rolin 1958-1980 - Edition établie, présentée et annotée par Frans De Haes, Ed. Gallimard avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin,  oct. 2017, 392 pp

15 janvier 2018

Mauvais calcul

escargot.jpg

Une  visite nocturne, jeudi,  au service des urgences d'un hôpital provincial nous fit saisir dans toute son ampleur, la double acception du terme "patient", à savoir: 

- Qui souffre

&

- Qui attend

Le patient souffre en attendant, attend en souffrant.

Et son conjoint (moi) de se morfondre, impuissant

Je vous tairai le nom de la bourgade, déjà bien entâchée d'une  réputation de lenteur...

Apolline, Les pensées (im) patientes du lundi 

13 janvier 2018

J'accuse...!

Voici 120 ans exactement, paraissait la célèbre lettre ouverte "J'accuse..!" adressée par Emile Zola au Président de la République, Félix Faure.

L'Aurore du 13 janvier 1898, publia l'article en première page et tira l'édition à quelque trois cent mille exemplaires.

product_9782072713781_195x320.jpg

 

"Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises et que l'enquête ait lieu au grand jour!

J'attends."

Concluait l'écrivain; il paiera cette explosion verbale d'un exil en Angleterre..

" J'accuse....!", Emile Zola, Lettre ouverte, texte intégral +  dossier par Philippe Delpeusch, Ed. Folio+ collège, nov. 2017, 100 pp, 2.9 €

 

12 janvier 2018

André Breton - Correspondance avec Tristan Tzara et Francis Picabia

A19727.jpgLa correspondance publiée ici éclaire le lecteur sur l'état d'esprit de chacun des protagonistes de Dada au moment exact où se produisit l'événement, parfois après si le scripteur consent à y revenir. Il y manque toutefois le contexte, les circonstances qui l'ont transformé en fait historique. Telle est la raison d'être de l'annotation, que nous avons voulue la plus brève, mais la plus éclairante possible. Reste à brosser le décor, le panorama général de ces trois ou quatre années qui virent les artistes les plus talentueux et les plus prometteurs embrasser cette petite folie collective dénommée Dada.

 Une présentation qui nous met l'eau à la bouche. Nous ne manquerons pas de vous revenir sous (très) peu à ce sujet.

André Breton - Correspondance avec Tristan Tzara  et Francis Picabia 1919-1924, présentée et éditée par Henri Béhar,  Ed. Gallimard, déc. 2017, 256pp

11 janvier 2018

Une maison bruxelloise

delecourt3-C-web.jpg

Débarquée à Bruxelles, lMaria-Fernanda n'a qu'une idée en tête: gagner suffisamment d'argent pour payer l'éducation de ses enfants, Tiago et Lucrecia, restés au Brésil, confiés à sa Mama. Elle décroche un emploi de femme de ménage dans une maison bruxelloise dont elle ne rencontre jamais les habitants. 

La situation prend peu à peu un tour étrange

Pas un portrait de la famille qui l'emploie, à travers toute la maison. 

La trentenaire ne peut dès lors qu'en imaginer les membres, à travers habits, décorations des chambres et tous indices de vie dont ils lui laissent l'entretien.

De là à se fondre en la maison hospitalière, à lui confondre son destin....

Renouant avec un genre fantastique made in Belgium, Valentine de le Court ouvre la porte d'une maison et...d'une série d'interprétations en une intrigue bien ficelée, au rythme maîtrisé.

Apolline Elter

Une maison bruxelloise, Valentine de le Court, roman, Ed. Mols, 2017, 160 pp

10 janvier 2018

L'art de perdre

 " C'est long de faire resurgir un pays du silence, surtout l'Algérie"

Zéniter.jpg

C'est un des romans forts et -phares de la rentrée de septembre. Doté du très convoité prix Goncourt des Lycéens, un prix de coeur, un prix de lecteurs, un prix qui ne trompe pas, L'Art de perdre profile, à travers trois générations, d'Ali, le Kabyle, à Naïma, la Parisienne, le destin d'une famille de Harkis.  Restés fidèles à la France, durant les événements, les "Harkis" furent mal accueillis en leur patrie-mère lorsqu'ils fuirent, au début des années '60,  'Algérie devenue indépendante. 

Ebranlée par le mutisme d'Hamid, son père, sur son passé algérien, Naïma entreprend la quête de ses origines, interroge l'histoire de sa famille paternelle. Une quête identitaire qui révèle avec une acuité sidérante, l'évolution d'un sentiment d'appartenance à une terre ancestrale et l'art.. de le perdre  - peut-être - s'en alléger, du moins, ou mieux encore s'apaiser,  sans en renier l'héritage,  pour prendre racine en une nouvelle terre, intégrer sa vision, ses moeurs, sa civilisation.

Le récit en est rendu sobre, factuel, par l'emploi de l'indicatif présent; l'interprétation nous en est laissée libre, semant en notre  esprit , les germes d'une réflexion identitaire,  les sésames d'accès à la civilisation française et le nécessaire respect des divergences culturelles: 

"Clarisse ne pose plus de questions. Elle laisse Hamid habiter son silence et elle essaie de s'en construire un, de taille équivalente. Soustrait à sa curiosité, il devrait se sentir mieux mais ce n'est pas le cas. La distance qu'elle a adoptée - qu'il l'a poussée à  adopter - l'angoisse. Il voudrait pouvoir lui demander de redevenir celle qui partageait tout mais il sait qu'il n'a rien à lui  offrir  en échange. Ils s'aiment en se tournant respectueusement autour."

Apolline Elter

L'art de perdre, Alice Zeniter, roman, Ed. Flammarion, août 2017, 510 pp

09 janvier 2018

Vous avez dit "enveloppe"?

 
G01104.jpg

Dans la postface de son roman, Jean-Christophe Rufin évoques les Mémoires et Voyages, rédigés par Auguste Benjowski et comment il en a traité la matière :

"Au fond, il nous a livré une enveloppe.

Libre à chacun d'y glisser ce qu'il veut.

J'ai respecté cette enveloppe "

 Le tour du monde du roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin, roman,  texte intégral u par Caroline Breton, Pierre-François Garel et Mathurin Voltz, Ed Gallimard, Ecoutez lire, nov.2017 1 CD MP3 , durée d’écoute : +/- 9h

07:16 Publié dans Mar-Dites-moi | Commentaires (0) |  Facebook |

08 janvier 2018

Le roi du Carbone

IMG_0713.JPG

 

Au pâtissier qui a cuit gazouillis * des Rois, cette galette

A la pâtissière qui l'a vendue à notre cadet à bicyclette

Nous souhaitons 

Avec conviction

Le port de lunettes...

 

Apolline, Les pensées carbonisées du lundi

 

* Mode de cuisson désignant un plat  cuit, cuit, cuit 

07 janvier 2018

Un être romanesque

 
G01104.jpg

 

theiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpgCe que l'auteur dit de Benjowski: 

" C'est un personnage de roman et la seule vie pour lui est celle que le lecteur acceptera de lui reconnaître. "

 Le tour du monde du roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin, roman,  texte intégral u par Caroline Breton, Pierre-François Garel et Mathurin Voltz, Ed Gallimard, Ecoutez lire, nov.2017 1 CD MP3 , durée d’écoute : +/- 9h

06 janvier 2018

Le tour du monde du roi Zibeline

 
G01104.jpg

Figure romanesque par excellence, le comte Benjowski (1746-1786) a l'étoffe d'un héros.  Né - sans doute-  Hongrois dans un territoire de l'actuelle Slovaquie, Maurice Auguste Benjowski mène tôt les armes contre la Russie, en est fait prisonnier, au Kamtchatka, d'où il s'échappe dans des conditions rocambolesques. Il  met alors son ardeur au service de la France, laquelle l'envoie à Madagascar pour y établir comptoir.   Aimé des indigènes, il y est proclamé roi, à l'ire de la France qui s'en croit trahie.

Tel est le destin du grand aventurier de la seconde moitié du siècle des Lumières, dont  Les mémoires et voyages, écrites en français,  furent publiées après sa mort et plusieurs fois rééditées, notamment aux éditions Phébus, en 2010.

Tels sont les ingrédients historiques dont Jean-Christophe Ruffin va nous concocter un roman - passionnant - sorte de conte à la gloire d'un héros maltraité par la France, oublié de l'Histoire.

Le récit de ses exploits, Auguste le livre à un Benjamin Franklin ,au crépuscule de sa vie. Perclus de rhumatismes, le vieillard n'accorde d'attention qu'aux récits passionnants, aptes à l'extraire de sa torpeur. L'éloquence d'Auguste, la beauté d'Aphanasie, son épouse,  la trempe héroïque dont le jeune couple semble constitué,  auront tôt fait de convaincre Benjamin Franklin de la qualité de ses hôtes, de leur parcours de vie d'exception. Les auditeurs aussi tombent sous le charme dés héros, de la facture classique, élégante, bienvenue de l'écriture de Jean-Christophe Rufin.

Je vous en recommande la lecture / l'audition.

Apolline Elter 

 Le tour du monde du roi Zibeline, Jean-Christophe Rufin, roman,  texte intégral u par Caroline Breton, Pierre-François Garel et Mathurin Voltz, Ed Gallimard, Ecoutez lire, nov.2017 1 CD MP3 , durée d’écoute : +/- 9h

05 janvier 2018

En cet an neuf + 9, le Pavillon met les bouchées doubles

Pavillon hiver.JPG

 

S'il est, ces jours, revêtu davantage d'un ciré de pluie, fracassé de la chute intempestive d'une branche assassine - voir notre billet navré de la semaine passée  - votre  Pavillon est bien résolu à ne point se laisser abattre. Il a décidé de mettre les bouchées doubles, en cette année nouvelle,  et de multiplier les tables longues et les rencontres d'actualité littéraire, de correspondance d'écrivains et de génies.

Partant, il portera focus, l'année durant, sur les correspondances de:

- Emile Zola ( janvier) 

- Marguerite Yourcenar ( de janvier à mars)

- Félcien Rops, à partir du mois d'avril

La rentrée de septembre - mais oui, déjà elle frappe au pavillon... de notre ouïe-  portera attention sur les correspondances de: 

- Charles Baudelaire 

- Alexandra David-Néel  octobre fête les 150 de la naissance de l'illustre exploratrice)

- Guillaume Apollinaire  dont du décès, célébrerons le centenaire.

 Il vous est loisible, recommandé,  de constituer un comité (6 à 10 participants) et de vous inscrire à un cycle de quatre rencontres ou d'une rencontre ponctuelle sur thème concerté.

A cette fin, veuillez me contacter (via l'onglet du blog ou le Facebook  attachant, lié  au Pavillon de la Littérature

Je vous souhaite un bel an neuf +9

Apolline Elter 

 

04 janvier 2018

A la folie

 9782749150604WEB.jpg

" Les émotions sont nos trésors. Je ne comprends pas pourquoi on les étouffe. On les tasse. Sous prétexte de devenir adulte. On ne les dit plus. Pourquoi?  Ca ne se fait pas. Ca devrait se faire."

Une écriture qui lui ressemble.

Une générosité aussi.

A l'image de la vibrante comédienne répond un roman sensible, d'ouverture.

Incarnée en Rita as Marguerite, une comédienne, bloquée dans un système de vie et de.... finances défectueuses, Clémentine Célarié nous invite à côtoyer la "différence", la vie au sein d'un institut peuplé de "zombies".

Et d'organiser une série d'ateliers - théâtraux - qui permettront à chacun d'exprimer la fantaisie qui est en lui, sa folie, aussi. 

Par cette découverte émerveillée de la différence - celle que fustigent les Autorités et autres êtres bien pensant - Rita réveille la liberté à laquelle elle aspire, révèle la poésie qui vit en elle.

Une lecture vitaminée.

Une interrogation  assez percutante sur le départ entre la norme et l'anormalité.

Apolline Elter

 A la folie, Clémentine Célarié, roman, Ed. Le Cherche Midi, oct. 2017, 272 pp

03 janvier 2018

Double piège

9782367624372-001-T.jpeg

Entreprendre l'année par la lecture d'un Harlan Coben, c'est s'assurer quelques soirées, bien addictives, au coin du feu, réchauffer les routes hivernales - prudence! -  de l'écoute  audiolivresque d'un thriller de haute facture.

C'est toute l'ardeur que je vous souhaite....

Non remise du stress post-traumatique des combats en Afghanistan, Maya Stern, tireuse d'élite et ex-militaire affronte le deuil de son mari, Joe Burkett, assassiné en plein coeur de Central Park.  Elle découvre bientôt que l'arme qui a exécuté Joe est celle qui a tué sa chère soeur Claire, quelques temps auparavant...

La jeune femme ne peut se laisser abattre: elle doit veiller sur Lily, leur fille de deux ans et distinguer,  au sein de son entourage,  les forces amies des ennemies.

Ainsi est mis en place l'échiquier d'une intrigue efficace - on peut faire confiance au "boss du thriller" - dont la fin, fatalement, vous surprendra...

Je ne vous en dis pas davantage

Apolline Elter

Double piège, Harlan Coben, thriller traduit de l'anglais (USA) par Roxane Azimi, Ed. Belfond + Audiolib, 2017, texte intégral lu par Marie-Eve Dufresne, 1 CD-MP3, durée d'écoute: 9h55

 

02 janvier 2018

Mardi-tes-moi, Charles

Le mardi est jour de correspondance sur votre blog préféré

2018 ne va pas y déroger

Aussi, si vous souffrez quelque paresse à établir votre courrier

Songez à l'ami Charles (Baudelaire) pour vous justifier...

 

 

 739877.jpg

A FELICIEN ROPS

                                                                                        Bruxelles, 1er Janvier 1866.

                          Mon cher Rops,

       J’avais juré cette année de protester, par une vigoureuse abstention, contre l'usage des cartes du Jour de l'An, et vous êtes déjà le second ami, aujourd'hui, qui m'oblige à me contredire.

   Avez-vous donc besoin de ma carte pour deviner que je ne vous vous oublie pas,  et que je désire pour vous mille prospérités ?

   Présentez, je vous prie, mes respects bien affectueux à votre beau-père et à Madame Rops.

   En voyant votre nom, j’ai d’abord supposé que vous étiez à Bruxelles. Mais je suis parvenu à déchiffre le timbre Namur.

   Qu’est devenue la Danse macabre ?

   Tout à vous.

S: https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Baudelaire_-_Lettres_1841-1866.djvu/490

07:13 Publié dans Mar-Dites-moi | Commentaires (0) |  Facebook |

01 janvier 2018

L'an neuf + neuf

IMG_0683.jpg

 

Vous avez dit - z 'OUI ? 

Nichée au creux de son sapin, notre 4 L  ( Ladies Litt & Lunch du Lundi)  vous souhaite un an neuf (+9)  plus riche que jamais. Elle vous emportera l'an durant en de merveilleuses aventures littéraires

C'est tout le bien que je nous souhaite

Merveilleuse année 2018!

31 décembre 2017

Une lettre - madeleine de Nouvel An

Lettres à ses amis et.jpgJe ne vois pas plus idoine façon de clôturer 2017 que de reproduire la missive exquise que Marguerite Yourcenar ( 1903-1987) adresse à Claude Gallimard, voici tout juste soixante ans. 

La célèbre écrivain nous quittait, voici trente ans, le 17 décembre 1987

Elle nous offre par cette lettre, une percée sur une madeleine proustienne - celle du chocolat de son enfance - ainsi qu'un très beau modèle de carte de voeux et de remerciements

Que la nouvelle année vous soit aussi délicieuse.

 

 

 

A CLAUDE GALLIMARD

Petite Plaisance
Northeast Harbor
Maine USA

31 décembre 1957

Cher Monsieur,

 

   Tous mes remerciements pour vos bons vœux et pour la noble boîte de chocolats aux armes de la N.R.F., si inattendue et littéralement  tombée du ciel. Elle m'apporte cette saveur particulière qui est  celle de Paris. Un de mes plus vieux souvenirs d'enfant est cette espèce  de solennité qui consistait à aller choisir avec mon père chez Boissier  les cadeaux de Nouvel An; l'étiquette de cette boîte m'a fait l’effet  d'une «petite madeleine ».

    Croyez, je vous prie, à mes meilleurs vœux pour 1958 ainsi qu'à expression de mes très sympathiques souvenirs,

                                                                                               Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar – Lettres à ses amis et quelques autres, Edition établie, présentée et annotée par Michèle Sarde et Joseph Brami, Ed. Gallimard,  mars 1995, 724 pp

 

 

 

30 décembre 2017

Pavillon navré

IMG_0661.JPG

 

Il était un marronnier

Jaloux, quelque peu illettré 

Quelque peu mal portant

Qui d'une rafale de vent

Sa grosse branche planta

Dans le sol. Et le toit

Fracassa 

D'un Pavillon pantois...

 

Rassurez-vous, chers visiteurs, 

Rien n'entamera l'ardeur 

D'un Pavillon cher à vos coeurs

Il vous accueillera frais et pimpant

Sitôt passé le cap du nouvel An

Que nous vous souhaitons fervent

 

Apolline Elter

28 décembre 2017

Sois belge et amuse-toi

BADGE-20ANS[10].png

La sympathique équipe de Sois belge et tais-toi fête son "Grand vingtième" et sous peu - en 2018 -  sa millième représentation.  Humour politique, gaieté, jeux de mots à tire-larigot, chorégraphies parfaitement synchro, ... ça fait vingt ans que la recette fait recette et on en redemande.... Si André Rémy était en mode off (hors scène), ses compagnons de joyeuse fortune ont mis les bouchées doubles en incarnant des Dupont-Dupond, Maggie De Block  couple royal, Elio, Charles MIchel, Angela Merkeln Jean-Claude Vandamme au sommet de leur truculence .

Ne boudez pas ce bon bain belge d'autodérision

C'est bon pour le moral

Apolline Elter

Avec Baudouin Rémy, Joël Riguelle, Elsa Erroyaux, Stéphanie Coerten, Philippe Peters.

Agenda des représentations: site http://www.soisbelge.be

27 décembre 2017

Construire un feu

G00895.jpg

«Il se souvint des conseils du vieux de Sulphur Creek. Ce dernier lui avait exposé avec la plus grande gravité la règle de survie selon laquelle aucun homme ne doit voyager seul dans la région du Klondike, quand la température passe au-dessous de moins quarante-cinq degrés. Néanmoins, il s’y était risqué. Il avait eu l’accident tant redouté et il était seul.» 

Accompagné de son seul chien, un homme affronte les forêts du Grand Nord, la neige, le  froid -   -  50° C  - tentant de rejoindre le camp des siens, avant la nuit tombée. Mais ses membres s'endolorissent, se gèlent. Il lui faut construire un feu. Il y met toute sa rage,  son désespoir, puisant dans son instinct de survie la force de rassembler des brindilles.

Choisie et lue par la comédienne Julie Sicard pour compte du Grenier des Acteurs de la Comédie française, la nouvelle revêt, sous sa voix, une puissance visuelle, une intensité dramatique hors du commun.  Le froid engourdit votre esprit tandis que crépitent, fragiles,  les premières flammes, celles qui vont peut-être lui sauver la vie.  Tel le Passeur d'eau (Emile Verhaeren), l'homme défie avec ardeur la puissance confondante de la nature et de la météo. 

Un récit flamboyant. 

Une lecture sublime, que vous savourerez, cocoon,  yeux fermés et en famille plénière ...au coin du feu.

Apolline Elter

Construire un feu, Jack London, nouvelle, traduite de l'anglais(États-Unis) par Paul Gruyer et Louis Postif, texte intégral lui par Julie Sicard, Ed. Gallimard, Ecoutez lire/ Grenier des Acteurs,  23  nov.2017 1 CD MP3- durée d'écoute +/- 50 min.

06:37 Publié dans Audio-Livres | Commentaires (0) |  Facebook |

24 décembre 2017

Feu de survie

G00895.jpg

L’aube, ce jour-là, était froide et grise, très grise et très froide, lorsque l’homme quittant le large tracé que dessinait le Yukongelé, gravit le haut coteau qui s’élevait sur une des rives du fleuve et où se dessinait confusément une piste étroite, qui s’en allait vers l’est, à travers l’épaisseur des sapins.

Le coteau était à pic. Une fois arrivé au sommet, l’homme fit une pause, pour reprendre haleine ; puis, machinalement, il regarda sa montre. Elle marquait neuf heures.

Il n’y avait pas de soleil, pas un soupçon de soleil, quoique aucun nuage ne fût au ciel.

Ains'INcipit un récit flamboyant dont la lecture accompagnera, qui sait, votre veillée de Noël. Dans tous les cas, je vous en conseille l'écoute et vous reviens, sous peu, pour la chronique ardente de la nouvelle 

 

 

  • Construire un feu, Jack London, nouvelle, traduite de l'anglais(États-Unis) par Paul Gruyer et Louis Postif, texte intégral lui par Julie Sicard, Ed. Gallimard, Ecoutez lire/ Grenier des Acteurs,  23  nov.2017 1 CD MP3- durée d'écoute +/- 50 min.

 

 

23 décembre 2017

Audio-livrons

Amis,

Amies 

Votre sapin joli

De paquets ficelés 

Rouge, or, mystérieux,  se garnit 

Je ne peux, ne veux manquer de vous signaler 

L'édition audiolivresque de trois coffrets

A haute valeur ajoutée

J'ai nommé:

9782367624488-001-T.jpeg9782367624419-001-T.jpeg9782367624365-001-T.jpeg

Pour toute précision, je vous engage à vous rendre sur le site des éditions Audiolib: www.audiolib.fr

A noter qu'Eric-Emmanuel Schmitt prête voix, donne chair au monument que demeure Oscar et la dame rose, soutenu d'extraits de Casse-noisette et du Bal des Souris de Tchaikovski, que la musique originale qui épouse Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran est composée et interprétée par l'auteur himself.

Je vous souhaite de longues, poignantes et belles heures d'audition 

A Elter 

 

08:19 Publié dans Audio-Livres | Commentaires (0) |  Facebook |

22 décembre 2017

Mon selfie avec la Joconde

Selfie.jpg A l'heure où le pied de sapin se jonche de cadeaux variés et de livres multiples, il fait  bon se pencher sur les lectures de nos têtes blondes et - qui sait  - programmer une visite du Louvre à l'agenda des vacances de Noël...

C'est le propos du sympathique ouvrage écrit par Catherine de Duve, illustré par Filippo Farneti.

Inscrite dans l'événement annuel de la Nuit des Musées, la narration invite tout simplement  Monna Lisa - dotée d'un double "n" pour la festive occasion - à sortir du carcan de sa toile et d'un sourire par trop figé...

Ce faisant, elle rencontre Tom et Lili, leur évoque son histoire et certaines déclinaisons bizarres de la célébrissime oeuvre.

Mon selfie avec la Joconde, Catherine de Duve et Filippo Farneti, en collaboration avec Barbara Tazzari, livre illustré, Ed. Kate'Art, novembre 2017, 32 pp, 13.95 €

21 décembre 2017

Rebecca

9782356419385-T (1).jpg

 

" Je m'étais fourvoyée comme une pauvre imbécile en territoire sacré." 

Publié en 1938, le chef d'oeuvre de la romancière britannique Daphné du Maurier bénéficiait, voici deux ans d'une nouvelle traduction opérée par Anouk Neuhoff pour compte des éditions Albin Michel. Les éditions Audiolib ont embrayé le pas qui éditaient voici quelques mois la version audiolivresque de ce bijou.

Attention : l'écoute en est particulièrement addictive, la diction de Virgnie Méry parfaitement adaptée aux différents intervenants; seule l'accumulation de passés simples à la première personne du pluriel alourdit çà et là  la fluidité du débit.

L'argument

Jeune femme de compagnie de Madame Van Hopper, en séjour à Monte Carlo, la narratrice se voit incongrûment proposer le mariage par Maximilien de Winter, frais veuf quadragénaire.  Elle débarque ainsi dans le domaine grandiose et fascinant de Manderley , découvrant le prestige du manoir, les us de la société alentour et d'une domesticité qu'il lui faut désormais diriger. Mais la timide jeune femme tarde à s'imposer, se sent traquée par la présence  trouble et persistante de la défunte Rebecca, l'ex Mrs de Winter ...

Ses rapports avec Madame Danvers, la gouvernante, sont grevés du spectre du regret : Madame Danvers adulait Rebecca, méprise la nouvelle arrivée.

Un bal est donné, dans la propriété qui va faire basculer l'équilibre du nouveau couple, la vérité hâtivement admise sur les vraies circonstances de la mort de Rebecca.

Un thriller passionnant qui voit défiler les heures d'écoute plus rapides que TGV

Je vous en conseille l'écoute

Apolline Elter

Rebecca, Daphné du Maurier, roman, traduit de l'anglais par Anouk Neuhof, (Ed. Albin Michel, 2015), texte intégral lu par Virginie Méry, Ed Audiolib, 2016, durée d'écoute: 15h54

 

06:33 Publié dans Audio-Livres | Commentaires (0) |  Facebook |

19 décembre 2017

Yourcenar en images

9782390250340 (1).jpg

 Nous ne pouvons mieux conclure cette décade consacrée à la célèbre écrivain, premier membre féminin de l'Académie française - qu'en célébrant la parution, ce jour, du magnifique album de vie que Michèle Goslar lui consacre.

Fondatrice  en 1989 du CIDMY - Centre International de Documentation Marguerite Yourcenar - à Bruxelles , la biographe peut prétendre à une connaissance intime de la femme de lettres. Croyez-moi, c'est un exploit car la vie privée de Marguerite Yourcenar était chasse gardée, la diffusion de ses photos,  aussi. Une partie de ses archives est du reste consignée, résolûment cadenassée,  jusqu'en 2037, année cinquantenaire de son décès.

 Alors célébrons à notre tour ce magnifique hommage au trentenaire de sa disparition  - le 17 décembre 1987 -  en découvrant  une  " Yourcenar" de l'intérieur,  ses enfance, jeunesse, maturité, relations familiales  -  père, demi-frère, odieuse grand-mère,   bonnes, .... -  amours déçues, comblées (Grace Frick) , passion de l’Histoire,  du voyage - instrument de vraie connaissance humaine - philosophie, rapport à la nature , à la vie, à la mort.

 Une biographie introspective, richement illustrée de photos singulièrement vivantes

 Vous l'aurez compris: je suis conquise et vous recommande vivement la découverte de ce joyau.

 Apolline Elter

 Yourcenar en images, Michèle Goslar, Ed Racine,  beau livre, déc.2017, 208 pp

Billet de faveur

AE : Michèle Goslar, pouvez-vous rappeler,  à l’intention des visiteurs du Pavillon,  comment est née votre passion pour Marguerite Yourcenar. Avez-vous eu l’occasion de la rencontrer ?


Michèle Goslar :: Ma passion pour Yourcenar est née de la lecture de Mémoires d'Hadrien qu'un professeur m'avait conseillé de lire "plus tard" et que je n'ai redécouvert, par hasard que vingt ans après ce conseil judicieux. Cette lecture m'a bouleversée et j'ai plongé dans tous les écrits de Yourcenar. 

C'est un autre hasard de vacances manquées en mer qui m'a amenée à vouloir la rencontrer l'été 1987 à Petite Plaisance. La rencontre a été manquée et c''est en apprenant sa mort quelques mois plus tard que j'ai décidé de lui consacrer mon temps, mon énergie et de la rencontrer vraiment en rédigeant sa biographie et en lui consacrant un Centre de Documentation.Trente ans après, mon enthousiasme est resté intact.